IBM lance ses nouveaux serveurs conçus pour l’intelligence artificielle

deep learning, processeur, serveur

IBM fait de nouveau le pari de l’intelligence artificielle en dévoilant de nouveaux systèmes construits autour de son processeur Power9. Baptisés Power Systems AC922, ils permettent d’accélérer les traitement intensifs nécessaires aux processus de deep learning.

Des serveurs basés sur le processeur Power9

Le deep learning et les projets de recherche en intelligence artificielle nécessitent une infrastructure et des ressources toujours plus importantes. Le marché des puces se montre depuis quelques temps très dynamique et les acteurs majeurs du secteur, tels que Nvidia, Qualcomm ou Intel, tentent de répondre à la demande en proposant des produits plus puissants.

IBM reste dans la course notamment avec ses Power9 et ses nouveaux Power Systems AC922 permettant de prendre en charge les traitements intensifs en lien avec les technologies de deep learning. Ils sont en effet basés sur le processeur Power9 et sont les premiers à combiner un bus OpenCAPI, des liens NVLink de Nvidia ainsi qu’un bus PCI-Express 4.0. Ils peuvent ainsi accélérer le flux de données et calculer 9.5x34 plus vite que les PCI-E 3.0 basés sur des systèmes x86.

Le système permet d’accélérer considérablement les processus d’apprentissage via des bibliothèques et frameworks IA tels que Chainer, TensorFlow ou encore Caffe. Il aurait également un fort impact sur les bases de données spécialisées dans l’analyse en temps réel telles que Kinetica.

Accélérer les processus d’apprentissage

Grâce à cette nouvelle générations de serveurs, les chercheurs en intelligence artificielle et développeurs devraient pouvoir créer leurs applications plus rapidement. Power9 est d’ores et déjà au coeur de plusieurs des superordinateurs les plus puissants au monde, notamment Summit et Sierra. Google s’est également montré très intéressé et Bart Sano, Vice-Président de Google Platforms a déclaré:

“Google est très enthousiaste concernant les progrès d’IBM dans le développement de la dernière version de sa technologie Power. La Power9, intégrant le bus OpenCAPI et des capacités de mémoire importantes vont créer de nouvelles possibilités d’innovation pour les data centers Google”.

De son côté, IBM se montre également très optimiste quant à cette nouvelle génération de serveur et de processeur. Bob Picciano d’IBM Cognitive Systems explique en effet:

“Nous avons mis au point un système informatique qui va changer la donne en matière de calculs en intelligence artificielle et traitements cognitifs.

En plus d’équiper les superordinateurs les plus puissants au monde, les systèmes Power9 d’IBM sont conçus pour permettre aux entreprises du monde entier de cibler de nouveaux objectifs, de conduire à des découvertes scientifiques permettant des résultats commerciaux sans précédents dans toutes les industries”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here