Actualité Levée de fonds de 27 millions de dollars pour Elon Musk, la...

Pour approfondir le sujet

Elon Musk pense pouvoir sortir la première interface cerveau-machine Neuralink d’ici 4 à 5 ans.

L'ambitieux et décidément très prolifique homme d'affaire Elon Musk espère pouvoir commercialiser l'interface cerveau-machine Neuralink d'ici 4 à 5 ans, afin de venir en...

L’Armée américaine annonce un nouveau projet d’interface cerveau-machine

Alors que la ministre des Armées a annoncé ce vendredi la création d'une Agence de l’innovation de défense, l'organisme américain DARPA (Defense Advanced Research...

Retour sur NEURONIC, le projet de Réseau Neuronal Binaire à base d’architecture hybride de mémoires intégrant des fonctions de calcul (CMOS/RRAM) pour la fusion...

Le projet NEURONIC, coordonné par Jacques-Olivier Klein du Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies de l'Université Paris Sud, ambitionne la fabrication d'un accélérateur matériel...

Le créateur de Siri veut connecter les IA à nos cerveaux

Tom Gruber, haut responsable d'Apple et créateur en 2007 de l'assistant virtuel Siri, a donné une conférence TED Talk ce mardi 25 avril à...

Levée de fonds de 27 millions de dollars pour Elon Musk, la start-up d’Elon Musk

Neuralink, l’une des start-up fondées par Elon Musk, a déjà fait beaucoup parler d’elle. Son objectif, trouver un moyen de communication rapide et simple entre le cerveau humain et l’ordinateur, séduit autant qu’il effraie.

Une premier pas vers une levée de fonds de 100 millions de dollars

La start-up compte lever 100 millions de dollars et des sources ont dévoilé à Bloomberg que 27 millions avaient déjà été levés. La société est également à la recherche d’ingénieurs et de scientifiques pour poursuivre son développement.

Créée en juillet 2016, Neuralink intrigue du fait des recherches menées sur l’implantation d’électrodes dans le cerveau humain. Cela devrait faciliter l’interaction homme-machine. Neuralink cherche en effet à pouvoir transférer à la fois les pensées et la mémoire de chaque individu aux ordinateurs. La start-up cherche ainsi à permettre la communication entre les humains et les ordinateurs, notamment grâce à l’intelligence artificielle.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Stephane Nachez

Partager l'article

Espagne : un projet de centre européen pour l’intelligence artificielle pour rivaliser avec les infrastructures européennes

En Espagne, un projet ambitieux autour de l'IA tend à se mettre en place. Un groupe d'investisseurs privés, dirigé par les propriétaires du téléopérateur...

L’apprentissage supervisé et par renforcement pour aider les robots à s’adapter à tout type d’environnement

A travers Rapid Motor Adaptation (RMA), Facebook progresse dans l'adaptation des robots à leur environnement, afin de développer leur motricité. Adapter les robots à un...

Cinéma et Deepfake : zoom sur la synchronisation des lèvres avec le doublage en langue étrangère

Le deepfake est une technique reposant sur l'intelligence artificielle qui permet de superposer des fichiers audio ou vidéos sur d'autres fichiers déjà existants pour...

IA et Géopolitique : le comité AIDA du parlement européen propose son approche innovante sur le sujet

Le comité Artificial Intelligence in a Digital Age (AIDA) lié au parlement européen propose une étude sur l'intelligence artificielle et la diplomatie européenne. Intitulé...