Actualité Levée de fonds de 27 millions de dollars pour Elon Musk, la...

Pour approfondir le sujet

Elon Musk pense pouvoir sortir la première interface cerveau-machine Neuralink d’ici 4 à 5 ans.

L'ambitieux et décidément très prolifique homme d'affaire Elon Musk espère pouvoir commercialiser l'interface cerveau-machine Neuralink d'ici 4 à 5 ans, afin de venir en...

Retour sur NEURONIC, le projet de Réseau Neuronal Binaire à base d’architecture hybride de mémoires intégrant des fonctions de calcul (CMOS/RRAM) pour la fusion...

Le projet NEURONIC, coordonné par Jacques-Olivier Klein du Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies de l'Université Paris Sud, ambitionne la fabrication d'un accélérateur matériel...

L’Armée américaine annonce un nouveau projet d’interface cerveau-machine

Alors que la ministre des Armées a annoncé ce vendredi la création d'une Agence de l’innovation de défense, l'organisme américain DARPA (Defense Advanced Research...

Donald Trump signe un décret faisant de l’intelligence artificielle une priorité

Ce lundi, dans un communiqué, le gouvernement américain a annoncé la signature par Donald Trump d'un « Executive Order » sur l'intelligence artificielle. Ce...

Levée de fonds de 27 millions de dollars pour Elon Musk, la start-up d’Elon Musk

Neuralink, l’une des start-up fondées par Elon Musk, a déjà fait beaucoup parler d’elle. Son objectif, trouver un moyen de communication rapide et simple entre le cerveau humain et l’ordinateur, séduit autant qu’il effraie.

Une premier pas vers une levée de fonds de 100 millions de dollars

La start-up compte lever 100 millions de dollars et des sources ont dévoilé à Bloomberg que 27 millions avaient déjà été levés. La société est également à la recherche d’ingénieurs et de scientifiques pour poursuivre son développement.

Créée en juillet 2016, Neuralink intrigue du fait des recherches menées sur l’implantation d’électrodes dans le cerveau humain. Cela devrait faciliter l’interaction homme-machine. Neuralink cherche en effet à pouvoir transférer à la fois les pensées et la mémoire de chaque individu aux ordinateurs. La start-up cherche ainsi à permettre la communication entre les humains et les ordinateurs, notamment grâce à l’intelligence artificielle.

Stephane Nachez

Partager l'article

Transformation cloud et digitale : Thales élargit son écosystème de partenaires technologiques

Thales a dévoilé de nouveaux partenaires pour aider notamment les entreprises à accélérer, réduire les risques cyber et sécuriser les initiatives de transformation numérique....

Focus sur le projet APRIORICS de l’IUCT-O Toulouse : IA et médecine personnalisée pour lutter contre le cancer du sein

Le projet APRIORICS (Apprentissage Profond Renforcé par l’ImmunohistOchimie pour la Requalification d’Images de Cancers du Sein) a pour objectif d’utiliser l’intelligence artificielle afin de décrire...

Focus pays : Webinaire « L’intelligence artificielle, instrument de relance économique en Tunisie ? »

Le 29 juillet dernier, le ministère de l'industrie et des PME, en collaboration avec le projet Innov’i – EU4Innovation, a organisé un webinaire réunissant...

Le corpus d’articles arXiv est désormais disponible sur Kaggle

Le corpus d'articles arXiv permet depuis plus de 30 ans à la communauté de chercheurs et au public d'avoir accès aux articles scientifiques dans...