Intelligence artificielle La start-up de la tech climatique Kayrros soutenue par le fonds «...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

Belgique : nouvelle levée de fonds de 4,2 millions d’euros pour la start-up Deltaray

Deltaray, spin-off d'un laboratoire de l'Institut flamand de microélectronique et composants (Imec) et de l'Université d'Anvers, a annoncé une nouvelle levée de fonds de...

Levée de fonds de 2,5 millions d’euros réalisée par AI Verse, start-up spécialiste du Deep Learning, auprès d’Innovacom et de Bpifrance

Basée à Sophia Antipolis, AI Verse développe une nouvelle technologie afin d'aider les entreprises à former de manière efficace leurs réseaux de Deep Learning...

La start-up de la tech climatique Kayrros soutenue par le fonds « French Tech Souveraineté » lors d’un tour de table de 40 millions d’euros

KAYRROS, leader de l’analyse des données climatiques et énergétiques, a annoncé, le 22 mars dernier, un nouveau tour de table de 40 millions d’euros. L’Etat, via French Tech Souveraineté opéré par Bpifrance, la Banque européenne d’investissement (BEI), NewSpace Capital, OperaTech Ventures, branche VC de BNP Paribas participent à cette levée de fonds aux côtés des investisseurs historiques.

Kayrros, une start-up florissante

Antoine Rostand s’est entouré d’un groupe multidisciplinaire d’ingénieurs, d’économistes et de mathématiciens experts en énergie et en intelligence artificielle pour fonder Kayrros en 2016. La société s’est rapidement imposée comme un leader de l’application des techniques géospatiales d’observation de la terre au service de l’action climatique, de l’optimisation du système énergétique, du suivi en temps réel des actifs industriels et des chaînes d’approvisionnement pour devenir une plateforme mondiale d’observation des actifs basée sur la science fondamentale, une R&D solide et une technologie de pointe.

Elle collabore avec le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) et l’Agence Spatiale Européenne pour exploiter l’imagerie satellite, les données de géolocalisation, les informations textuelles et de multiples sources de données alternatives. Grâce à l’apprentissage automatique, le traitement du langage naturel et les mathématiques avancées, Kayrros surveille et mesure l’énergie, les ressources naturelles et l’activité industrielle dans le monde entier.

Les outils développés par Kayrros pour mesurer les impacts climatiques et environnementaux permettent notamment le suivi en temps quasi-réel des émissions de CO2 et de méthane ainsi que des volumes de carbone séquestrés dans la végétation.

Jacky Abitbol, Managing Partner de Cathay Innovation, a déclaré :

« La lutte contre le changement climatique est au cœur des préoccupations des entreprises et des gouvernements qui s’efforcent de plus en plus de transformer leurs engagements en résultats concrets. Grâce à sa technologie basée sur l’intelligence artificielle, la plateforme de Kayrros permet aux organisations d’agir concrètement pour relever le grand défi de notre époque en leur fournissant des informations de qualité et pertinentes. Depuis notre premier investissement dans Kayrros en 2018, nous avons cherché à soutenir l’entreprise dans sa quête de progrès, et avons été témoins du succès de l’équipe sur le long-terme. Nous sommes ravis de poursuivre notre accompagnement à leurs côtés et de soutenir l’entreprise dans ses projets futurs. »

Un acteur reconnu du Nouvel Espace

Pendant la COP26, la France a invité Kayrros et le CNES à démontrer à Glasgow leurs réalisations dans le domaine de la technologie géospatiale. Kadri Simson, Commissaire européen à l’Energie, a cité les analyses de Kayrros et en a reproduit les données cartographiques dans sa présentation de la Stratégie européenne pour réduire les émissions de méthane. Celle-ci s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre par la Commission Européenne du Green Deal européen et des diverses feuilles de route proposées par l’Agence Internationale de l’Energie (qui utilise également les données Kayrros) et autres organismes internationaux pour faciliter la transition énergétique.

France Relance 2030

En octobre dernier, Emmanuel Macron annonçait France 2030. Pour faire face à la crise sanitaire et redynamiser la filière spatiale française, plusieurs dispositifs ont été mis en place dans le cadre de ce plan qui va consacrer 1,5 milliard d’euros pour faire émerger d’ici cinq ans une offre française de lanceur réutilisable, des acteurs du Nouvel Espace et de constellation de connectivité. Auparavant, au mois de juin, Bruno Lemaire avait annoncé un plan de soutien aux entreprises technologiques  la création du fonds « French Tech Souveraineté” de 150 millions d’euros pour sécuriser les investissements d’entreprises françaises dans des technologies souveraines (santé, intelligence artificielle, cybersécurité…).

Le premier investissement du fonds « French Tech Souveraineté »

Le soutien apporté à Kayrros par French Tech Souveraineté, dont ce tour de table est le premier investissement, confirme la volonté de la France de travailler à la fois avec les acteurs établis et de nouveaux acteurs pour réussir le défi des nouvelles explorations spatiales.

Ce tour de table porte à 72 millions d’euros les fonds levés par l’entreprise qui, depuis sa création à Paris en 2016, possède à présent des bureaux à l’international : Houston, New York, Londres, Bangalore (Inde) et Singapour. Kayrros envisage de recruter une cinquantaine de collaborateurs pour accélérer son développement commercial et  renforcer ainsi sa position de leader mondial dans le secteur de la surveillance géospatiale, essentielle pour répondre à l’urgence climatique.
Antoine Rostand, Président de Kayrros conclut:

« Ce tour de table réunit plusieurs domaines d’intérêt pour Kayrros, à commencer par le secteur public représenté par la Banque européenne d’investissement (BEI) et pour le compte de l’Etat par Bpifrance via le fonds French Tech Souveraineté. Leur participation souligne l’importance du secteur du Nouvel Espace dans la politique climatique française et européenne, comme l’a exprimé le président Emmanuel Macron dans sa présentation de la stratégie spatiale européenne. »


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Marie-Claude Benoit

Partager l'article

Découvrez ActuIA n°8, le nouveau numéro du magazine de l’intelligence artificielle

L’été est bien là et c’est déjà l’heure du nouveau numéro d’ActuIA, votre magazine de l’intelligence artificielle ! Pour ce n°8 d’ActuIA, disponible dès...

Victor Schmidt, doctorant sous la direction de Yoshua Bengio, est le lauréat de la 6ème bourse Antidote en TAL

Druide informatique a annoncé fin mai la nomination du lauréat de la 6e Bourse Antidote en traitement automatique de la langue (TAL). Victor Schmidt,...

Retour sur le lauréat du Prix CNIL-INRIA pour la protection de la vie privée

Fin mai, François Pelligrini et Mathieu Cunche, co-présidents du Jury du Prix CNIL-Inria, ont remis le prix pour la protection de la vie privée...

La Lufthansa s’appuie sur le logiciel « Virtual Aviation Training » de NMY pour former ses équipes de cabine

La pandémie a fortement impacté les compagnies aériennes. Depuis la levée des restrictions sanitaires, elles doivent affronter un autre problème : malgré une forte...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci