Intelligence artificielle Focus sur GrAI One, la puce IA de GrAI Matter Labs pour une...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Google élabore un modèle d’apprentissage par renforcement pour fabriquer des puces plus rapidement

En mai dernier, Google a annoncé dans son édition 2021 du Google I/O, la quatrième génération de ses puces TPU (TPUv4). Une équipe de...

ABBYY enrichit sa bibliothèque de développement open source dédiée au machine learning

ABBYY, une multinationale spécialisée dans la conception de logiciels et dans "l'intelligence digitale", étend les capacités de sa bibliothèque de développement open source NeoML....

MoveNet pour TensorFlow.js : un modèle de deep learning analysant la posture du corps humain depuis le navigateur

Ronny Votel et Na Li de Google Research ont annoncé sur le blog Tensorflow la publication d'un nouveau modèle de détection de postures intitulé...

Google I/O : annonce de Vertex AI, la nouvelle plateforme MLOps de Google Cloud

Depuis le 18 mai dernier, Vertex AI de Google Cloud est disponible : cette plateforme MLOps permet de déployer des modèles d'IA ainsi que...

Focus sur GrAI One, la puce IA de GrAI Matter Labs pour une latence ultra-faible en périphérie

GrAI Matter Labs (alias GML) a lancé, le 24 octobre 2019, GrAI One, présenté comme le tout premier processeur IA au monde optimisé pour un traitement à latence ultra-faible et à faible consommation d’énergie en périphérie (edge). Il s’agit d’une puce reposant sur la technologie NeuronFlow de la société. Elle réduit considérablement le temps de latence des applications.

Comme l’indique GrAI Matter Labs, GrAI One réduit par exemple les latences de bout en bout pour les réseaux d’apprentissage profond tels que PilotNet, à quelques microsecondes. NeuronFlow combine le paradigme du flux de données dynamique avec l’informatique neuromorphique pour produire un traitement en réseau massivement parallèle. GrAI One est destiné aux applications de périphérie critiques dans les domaines de la navigation autonome, de l’interaction entre humains et machine et des soins de santé intelligents.

La puce entièrement numérique mesure 20 mm2 avec la technologie 28 nm de TSMC et implémente un maillage de 196 cœurs de neurones avec des mémoires locales de type neurone/synapse pour un total de 200 000 neurones. Elle fournit une interface GPIO permettant de soulager les charges de travail IA à la latence critique d’un processeur hôte. Avec une utilisation de base de 100 % des neurones, GrAI One consomme aussi peu que 35 mW.

GrAI One est soutenue par le kit de développement logiciel GrAIFlow de GML. Elle est capable d’exécuter des programmes classiques et des calculs d’apprentissage automatique via des langages standard tels que TensorFlow, Python et C++. Le kit comprend un compilateur, un simulateur, un débogueur, un éditeur graphique et des API de calcul et de réseau. GrAIFlow est désormais disponible pour les clients bénéficiant d’un accès anticipé à des fins d’évaluation de l’architecture et de programmation d’applications. GrAI One devrait être prête pour l’échantillonnage au T4 2019.

Ingolf Held, PDG de la société, a déclaré :

“GrAI One traite les commandes d’applications IA en périphérie plus rapidement que les architectures traditionnelles, tout en maintenant une empreinte énergétique adaptée aux périphériques alimentés par batterie. Avec GrAIFlow, nous offrons à nos clients l’opportunité d’explorer de nouveaux cas d’utilisation à latence ultra-faible, apportant ainsi leur innovation à chaque périphérique en périphérie”.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thierry Maubant

Partager l'article

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Lutte contre la cybercriminalité : l’exemple du défi IA lancé par le gouvernement canadien aux petites entreprises

Comme les autres organismes de police canadiens, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) peine à accéder aux données chiffrées saisies lors d'enquêtes criminelles. C'est...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

ADAM9, un gène potentiellement impliqué dans les formes graves de Covid-19 identifié par l’intelligence artificielle

Pourquoi certains patients atteints de Covid-19 sont-ils asymptomatiques alors que d'autres développent des formes graves, notamment le SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) ?...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci