Intelligence artificielle Deep Learning et Computer vision : nouveau partenariat SAS et NVIDIA

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

NVIDIA annonce son nouveau processeur ARM “Grace” à destination des data centers pour 2023

Une semaine riche en événements pour NVIDIA qui a annoncé la sortie en 2023 d'un CPU ARM, le premier de sa conception. Baptisé Grace,...

Atos présente son supercalculateur JUWELS équipé des GPU NVIDIA A100

Cette semaine, Atos, a présenté son supercalculateur intégrant les unités de traitement graphique (Graphics Processing Unit – GPU) NVIDIA® A100 Tensor Core du projet...

Logistique : Le groupe BMW, en collaboration avec NVIDIA, développe des robots autonomes avec une capacité de coordination avancée

Le Groupe BMW a annoncé développer à l'avenir davantage l'utilisation de la technologie informatique de haute performance, en particulier l'intelligence artificielle, en ce qui...

NVIDIA annonce que le futur supercalculateur Polaris de l’Argonne National Laboratory sera accéléré grâce à ses GPU

Le projet de supercalculateur Polaris aura pour ambition d'être l'un des plus grands supercalculateurs pour booster un IA à l'échelle extrême. Il sera hébergé...

Deep Learning et Computer vision : nouveau partenariat SAS et NVIDIA

SAS et NVIDIA ont annoncé un nouveau partenariat autour de l’intelligence artificielle. Leur objectif : accélérer les innovations stratégiques en matière d’inférence et de reconnaissance d’images pour machines autonomes.

Le partenariat conclu entre SAS et NVIDIA permettra aux entreprises de s’approprier les dernières technologies d’intelligence artificielle (IA). La technologie GPU (Graphic Processing Units) de NVIDIA prend en charge les principaux composants des offres d’IA de SAS : machine learning, computer vision ou traitement du langage naturel.

« L’intelligence artificielle révolutionne l’activité des entreprises dans tous les secteurs », a déclaré Jim Goodnight, CEO de SAS.

« L’analytique avancée est au cœur de cette transformation basée sur l’IA. La performance des GPU accélère l’analyse et donc l’impact de l’intelligence artificielle, car elle rend possible le traitement de millions d’opérations mathématiques à des vitesses fulgurantes. En nous associant avec NVIDIA, nous joignons nos forces pour augmenter l’intelligence humaine et développer le plein potentiel de l’IA. »

Dans les secteurs de la santé, des sciences de la vie, de l’industrie ou des services financiers, l’intelligence artificielle est un vrai différentiateur. Parmi nos clients communs, citons notamment :

  • Les établissements de santé qui déterminent si des cellules cancéreuses sont bénignes ou malignes à l’aide de la reconnaissance d’images ;
  • L’industrie qui utilise les techniques de computer vision pour identifier les produits défectueux avant qu’ils ne quittent la chaîne de production ;
  • Les administrations publiques qui s’appuient sur la reconnaissance de schémas dans le cadre des initiatives de villes intelligentes.

« Notre collaboration avec SAS aidera nos clients à tirer le meilleur parti de l’intelligence artificielle pour leur entreprise », a déclaré de son côté Ian Buck, Vice-Président et General Manager de l’Accelerated Computing chez NVIDIA.

« Avec la technologie NVIDIA, les entreprises pourront accélérer l’ensemble de workflow de data science pour innover, ajouter de nouveaux services et augmenter leur rentabilité. »

Grâce à cette prise en charge des GPU sur la plate-forme SAS Viya, les clients peuvent accroître la performance des capacités de l’intelligence artificielle, telles que la classification et la reconnaissance d’images ou l’analyse de sentiments. Il est désormais plus rapide et plus simple de concevoir des modèles d’intelligence artificielle SAS sur des GPU NVIDIA. En outre, l’intégration de fonctionnalités de deep learning aux machines autonomes génèrera davantage d’opportunités pour l’IoT.

Par exemple, le fait d’équiper un drone commercial d’une technologie d’intelligence artificielle lui donnera la possibilité de tout contrôler, de la surveillance d’une infrastructure jusqu’à la maintenance prédictive dans le cas des usines. Dès lors que le GPU et l’analytique font partie intégrante du drone, il devient possible d’effectuer l’analyse en mode embarqué et en temps réel. Ce qui se traduit par des décisions plus rapides et plus précises.

Le partenariat conclu avec NVIDIA est un axe stratégique de l’engagement de SAS dans l’intelligence artificielle et le machine learning. Rappelons que le groupe SAS a également annoncé l’investissement d’un 1 milliard de dollars dans l’intelligence artificielle au cours des trois prochaines années. Cela se traduira par de l’innovation logicielle, des programmes d’enseignement et de formation, et une offre de services dédiée.

 
Thierry Maubant

Partager l'article

Reconnaissance faciale : La Cour suprême de l’État de New York statue en faveur d’Amnesty International et du projet STOP

Les systèmes de reconnaissance faciale questionnent sur les enjeux de protection des données et les risques d’atteintes aux libertés individuelles, de nombreuses ONG à...

Des chercheurs de l’Université de Stanford et de NVIDIA publient l’étude « EG3D : GAN 3D efficaces et sensibles à la géométrie »

Transformer les images 2D en scènes 3D est le sujet de nombreuses recherches, Nvidia Research a récemment présenté Instant NeRf, un modèle d'IA capable...

La plateforme miniature de chirurgie assistée par robot MIRA devrait rejoindre l’ISS en 2024

En collaboration avec Virtual Incision, une société de robotique, des ingénieurs de l'Université du Nebraska ont développé MIRA, un petit robot chirurgien télécommandé qui...

France 2030 : le gouvernement dévoile les 66 premiers lauréats de l’appel à manifestations « Compétences et métiers d’avenir »

Le plan France 2030 vise à soutenir l’émergence de talents et accélérer l’adaptation des formations aux besoins de compétences des nouvelles filières et des...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci