Retrouvez le magazine de l'intelligence artificielle
Actualité Deep Learning et Computer vision : nouveau partenariat SAS et NVIDIA

Pour approfondir le sujet

Google Cloud Platform propose le support de GPUs NVIDIA plus puissants

Google Cloud Platform dote Google Computer Engine de GPUs Nvidia plus puissants. Les GPUs du Google Cloud vont en effet pouvoir bénéficier de l'ajout de...

Nvidia utilise les Generative Adversarial Networks dans une intelligence artificielle capable de créer de faux paysages

Nvidia a publié ce lundi 4 décembre un programme intelligent concernant la traduction non-supervisée image-à-image. Le processus est étonnant car l'IA du géant américain est...

Deep Learning & Accélération GPU à l’UPMC les 20, 21 et 22 novembre 2017 à Paris

L’expansion de l’intelligence artificielle avec le deep learning, ainsi que les développements récents de la simulation numérique sont étroitement liés aux modes de calcul...

La Haute Autorité de Santé publie un projet de grille d’analyse des algorithmes auto-apprenants

La Haute Autorité de Santé a publié un projet de grille d’analyse des algorithmes auto-apprenants. L'initiative a pour objectif de fluidifier l’instruction de ces dossiers et...

Deep Learning et Computer vision : nouveau partenariat SAS et NVIDIA

SAS et NVIDIA ont annoncé un nouveau partenariat autour de l’intelligence artificielle. Leur objectif : accélérer les innovations stratégiques en matière d’inférence et de reconnaissance d’images pour machines autonomes.

Le partenariat conclu entre SAS et NVIDIA permettra aux entreprises de s’approprier les dernières technologies d’intelligence artificielle (IA). La technologie GPU (Graphic Processing Units) de NVIDIA prend en charge les principaux composants des offres d’IA de SAS : machine learning, computer vision ou traitement du langage naturel.

« L’intelligence artificielle révolutionne l’activité des entreprises dans tous les secteurs », a déclaré Jim Goodnight, CEO de SAS.

« L’analytique avancée est au cœur de cette transformation basée sur l’IA. La performance des GPU accélère l’analyse et donc l’impact de l’intelligence artificielle, car elle rend possible le traitement de millions d’opérations mathématiques à des vitesses fulgurantes. En nous associant avec NVIDIA, nous joignons nos forces pour augmenter l’intelligence humaine et développer le plein potentiel de l’IA. »

Dans les secteurs de la santé, des sciences de la vie, de l’industrie ou des services financiers, l’intelligence artificielle est un vrai différentiateur. Parmi nos clients communs, citons notamment :

  • Les établissements de santé qui déterminent si des cellules cancéreuses sont bénignes ou malignes à l’aide de la reconnaissance d’images ;
  • L’industrie qui utilise les techniques de computer vision pour identifier les produits défectueux avant qu’ils ne quittent la chaîne de production ;
  • Les administrations publiques qui s’appuient sur la reconnaissance de schémas dans le cadre des initiatives de villes intelligentes.

« Notre collaboration avec SAS aidera nos clients à tirer le meilleur parti de l’intelligence artificielle pour leur entreprise », a déclaré de son côté Ian Buck, Vice-Président et General Manager de l’Accelerated Computing chez NVIDIA.

« Avec la technologie NVIDIA, les entreprises pourront accélérer l’ensemble de workflow de data science pour innover, ajouter de nouveaux services et augmenter leur rentabilité. »

Grâce à cette prise en charge des GPU sur la plate-forme SAS Viya, les clients peuvent accroître la performance des capacités de l’intelligence artificielle, telles que la classification et la reconnaissance d’images ou l’analyse de sentiments. Il est désormais plus rapide et plus simple de concevoir des modèles d’intelligence artificielle SAS sur des GPU NVIDIA. En outre, l’intégration de fonctionnalités de deep learning aux machines autonomes génèrera davantage d’opportunités pour l’IoT.

Par exemple, le fait d’équiper un drone commercial d’une technologie d’intelligence artificielle lui donnera la possibilité de tout contrôler, de la surveillance d’une infrastructure jusqu’à la maintenance prédictive dans le cas des usines. Dès lors que le GPU et l’analytique font partie intégrante du drone, il devient possible d’effectuer l’analyse en mode embarqué et en temps réel. Ce qui se traduit par des décisions plus rapides et plus précises.

Le partenariat conclu avec NVIDIA est un axe stratégique de l’engagement de SAS dans l’intelligence artificielle et le machine learning. Rappelons que le groupe SAS a également annoncé l’investissement d’un 1 milliard de dollars dans l’intelligence artificielle au cours des trois prochaines années. Cela se traduira par de l’innovation logicielle, des programmes d’enseignement et de formation, et une offre de services dédiée.

Thierry Maubant

Partager l'article

Gestion de la relation client : C3.ai, Microsoft et Adobe lancent C3 AI CRM, alimentée par Microsoft Dynamics 365

C3.ai, Microsoft et Adobe ont annoncé ce 27 octobre le lancement de C3 AI CRM, alimentée par Microsoft Dynamics 365. Il s'agit de leur...

L’ANR dévoile les 9 projets sélectionnés dans le cadre de l’appel franco-germano-japonais

La France, l'Allemagne et le Japon ont lancé en 2019 l'appel à projets IA ANR-DFG-JST visant à renforcer leurs collaborations de recherche dans le domaine...

L’Appel à projets bilatéral franco-allemand en intelligence artificielle est ouvert jusqu’au 21 décembre 2020

L'appel à projets bilatéral franco-allemand en intelligence artificielle a été ouvert le 22 octobre dernier et sera clôt le 21 décembre 2020. Deux instruments...

Le Parlement européen ouvre la voie à une première série de règles sur l’intelligence artificielle

Le Parlement européenne a adopté une première série de propositions visant à l'établissement d'une réglementation sur l'intelligence artificielle (IA) dans l'Union européenne (UE). Les objectifs...