Actualité Un quart des entreprises déclarent adopter l’IA à grande échelle selon l'étude...

Pour approfondir le sujet

  • Plus d'actualités sur
  • PwC

Kyndryl, la nouvelle société distincte d’IBM qui proposera des services managés d’infrastructure

IBM a annoncé cette semaine le nom de la nouvelle entité en charge des services gérés d'infrastructure qui fonctionnera en tant que société indépendante....

Focus sur Car Thing, le dispositif doté d’une commande vocale pour les véhicules lancé par Spotify

La technologie Bluetooth est une des options non présentes dans certaines voitures, ce qui n'est pas pratique pour écouter la musique que l'on souhaite...

Généthon et WhiteLab Genomics vont collaborer afin d’utiliser l’IA dans le cadre de la thérapie génique

Généthon, le centre de recherche et de développement de l'AFM-Téléthon a annoncé le mois dernier sa collaboration avec WhiteLab Genomics. Ce partenariat a pour...

Systancia créé Neomia, filiale spécialisée dans la conception de produits dédiés à l’IA

Neomia est la toute nouvelle filiale de l'éditeur français spécialisé dans la cybersécurité, Systancia. Elle œuvrera à la conception de produits dédiés à l'IA...

Un quart des entreprises déclarent adopter l’IA à grande échelle selon l’étude IA Predictions 2021 de PwC

La complexité du contexte sanitaire et économique a posé la question de l’adoption de l’intelligence artificielle. Selon une étude de PwC, les investissements en la matière ont accéléré, pour plus d’une entreprise sur deux interrogée, pendant et après la crise sanitaire. Le cabinet de conseil et d’audit révèle IA Predictions 2021, que le quart des entreprises ont déclaré adopter l’IA à grande échelle, contre 18 % l’année précédente.

En février 2020, lors de la précédente édition de l’étude, neuf dirigeants sur dix estimaient que l’IA présentait davantage d’opportunités à saisir que de risques et près de la moitié s’attendaient à la voir “disrupter” leur marché ou leur secteur d’activité, voire les deux. La crise sanitaire a-t-elle bouleversé ces tendances ? Parmi les enseignements clés, cette nouvelle édition révèle que :

  • 86 % des dirigeants pensent que l’IA sera une technologie largement utilisée dans leur entreprise en 2021,
  • 46 % des entreprises ont mis en place un programme de montée en compétence (ou upskilling) sur les enjeux liés à l’IA. Comme tout changement structurel, l’arrivée de l’IA au sein des entreprises implique l’émergence de nouveaux besoins en termes de talents et de compétences. Il s’agit de conjuguer efficacement les besoins à court-terme en ressources et en compétences, avec un projet plus pérenne de construction d’une culture d’organisation orientée par l’IA.
  • 52 % des entreprises ont accéléré leurs investissements en IA suite à la crise sanitaire

Le retour sur investissement espéré demande cependant des efforts conséquents. 76 % des organisations interrogées n’ont pas encore de ROI positif sur leurs investissements IA.

Les experts recommandent ainsi de choisir un modèle d’exploitation de l’IA garantissant une approche cohérente des données, de la gouvernance et de l’utilisation des modèles dans toute votre entreprise. Jean-David Benassouli, associé responsable de l’activité Data Analytics et Intelligence Artificielle de PwC France et Maghreb précise :

“En France, même si certains de nos clients ont ralenti ou reporté des projets, nous avons constaté ces tendances générales d’accélération des investissements. Le recours croissant au digital, à la fois dans les processus des entreprises et dans les habitudes des consommateurs, génère de plus en plus de données, et de facto favorise le développement de l’IA”.

Malgré cette montée en puissance de l’IA, les investissements en la matière finissent par être inexploités et n’apportent pas assez de valeur ajoutée lorsqu’ils sont trop précoces ou mal préparés. Selon l’étude, la plupart des entreprises n’ont pas encore assez adapté leur stratégie de gestion des talents, leur gouvernance, leur stratégie commerciale et leur méthodologie de développement.

Lire l’étude dans son intégralité.

Thierry Maubant

Partager l'article

Kyndryl, la nouvelle société distincte d’IBM qui proposera des services managés d’infrastructure

IBM a annoncé cette semaine le nom de la nouvelle entité en charge des services gérés d'infrastructure qui fonctionnera en tant que société indépendante....

Focus sur Car Thing, le dispositif doté d’une commande vocale pour les véhicules lancé par Spotify

La technologie Bluetooth est une des options non présentes dans certaines voitures, ce qui n'est pas pratique pour écouter la musique que l'on souhaite...

Généthon et WhiteLab Genomics vont collaborer afin d’utiliser l’IA dans le cadre de la thérapie génique

Généthon, le centre de recherche et de développement de l'AFM-Téléthon a annoncé le mois dernier sa collaboration avec WhiteLab Genomics. Ce partenariat a pour...

Systancia créé Neomia, filiale spécialisée dans la conception de produits dédiés à l’IA

Neomia est la toute nouvelle filiale de l'éditeur français spécialisé dans la cybersécurité, Systancia. Elle œuvrera à la conception de produits dédiés à l'IA...