Intelligence artificielle Une start-up lève plus de 30 millions de dollars pour sa plateforme...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

La start-up française Shift Technology devient une licorne après sa levée de fonds auprès d’Advent International

Shift Technology, société française spécialisée dans le développement de solutions d'automatisation et d'optimisations des données basées sur l'IA dans le secteur de l'assurance, a...

Cybersécurité : La start-up HarfangLab lève 5 millions d’euros pour développer et commercialiser son logiciel EDR

La start-up HarfangLab, spécialisée dans la cybersécurité, a annoncé avoir levé 5 millions d'euros, dont 3,5 millions auprès d'Elaia. L'entreprise française est connue pour...

La scale-up française Botify lève 55 millions de dollars pour améliorer son offre en adéquation avec la croissance du marché SEO

Botify, une start-up française spécialisée dans le référencement naturel (SEO) a annoncé avoir levé la somme de 55 millions de dollars auprès de InfraVia...

Cybersécurité : DataDome annonce une levée de fonds de 35 millions de dollars pour renforcer ses équipes

DataDome, une entreprise spécialisée en cybersécurité, a annoncé avoir levé 35 millions de dollars auprès d' Elephant, et de son investisseur historique ISAI. La...

Une start-up lève plus de 30 millions de dollars pour sa plateforme intelligente de prévention d’AVC

La plateforme intelligente de prévention des crises cardiaques conçue par AliveCor est extrêmement prometteuse et cela n’a pas échappé à plusieurs spécialistes de la santé américains. Elle a effet reçu un investissement de 30 millions de dollars de la part d’Omron Healthcare et de la Mayo Clinic.

La start-up n’en est pas à son coup d’essai car elle a déjà lancé avec succès Kardia, une application mobile, approuvée par le département de santé américain, qui accompagne son lecteur d’électrocardiogramme. Sa nouvelle plateforme d’intelligence artificielle a été développée suite au partenariat entre AliveCor et la Mayo Clinic. Cette dernière a en effet mené une étude très importante sur les crises cardiaques et disposait d’un échantillon de 4.500 patients. AliveCor a alors du créer une nouvelle plateforme afin que les médecins puissent surveiller les électrocardiogrammes des patients à risque.

AliveCor

Les maladies cardiaques sont la première cause de mortalité au monde. Une détection rapide d’un AVC est donc vitale pour les patients. Surveiller la pression sanguine et les résultats d’un électrocardiogramme permettent d’anticiper et surtout de gérer au mieux les risques d’hypertension et de crise cardiaque. L’application KardiaPro, grâce à son intelligence artificielle, va pouvoir envoyer au médecin les résultats des tests des patients en seulement quelques secondes.

AliveCor

KardiaPro permet d’entrer un certain nombre de critères concernant les patients à risque comme le poids, le degré d’activité ou encore la pression sanguine. L’intelligence artificielle conçue par AliveCor va ensuite indiquer aux médecins des déclencheurs potentiels qui auraient pu passer inaperçus. La plateforme ne s’arrête pas là car elle va générer un profil pour chaque patient et pourra être utilisé pour envoyer enverra une ou des alertes au docteur si nécessaire.

AliveCor

AliveCor avait d’ores et déjà reçu près de 13,5 millions de dollars. Les 30 millions supplémentaires sont donc une très bonne nouvelle pour le futur de leur invention et son développement. Les partenariats de la start-up avec des fabricants d’équipements de santé tels qu’Omron Healthcare vont également lui permettre d’avoir accès à de nombreuses données, ce qui est évidemment très intéressant pour la plateforme.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Le groupe RATP lance la 3ème édition de son accélérateur de start-ups

Le groupe RATP a annoncé, le 10 janvier 2022, le lancement de la 3e édition de son accélérateur de start-up dédié aux nouvelles mobilités...

INRIA et l’Université de Rennes 1 annoncent la création du «Centre Inria de l’Université de Rennes»

INRIA et l'Université de Rennes 1 collaborent depuis 1980, année où le Centre Rennes-Bretagne Atlantique a été créé. Mercredi 19 janvier dernier, les deux...

Une équipe du MIT s’attaque aux problèmes de calcul difficiles

Les mathématiques sont souvent considérées comme une science exacte et pour la plupart d'entre nous, elles permettent de résoudre tous les problèmes de calcul....

Covid-19 : Focus sur Early Warning System (EWS) développé par BioNTech et InstaDeep pour détecter les variants à haut risque du SARS-CoV-2

En ce moment, nous entendons beaucoup parler de Delta et Omicron, les deux variants circulant le plus en France, mais on est loin d'imaginer...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci