Intelligence artificielle Parlement européen : Audition sur l’intelligence artificielle dans le droit pénal

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Le Parlement européen ouvre la voie à une première série de règles sur l’intelligence artificielle

Le Parlement européen a adopté une première série de propositions visant à l'établissement d'une réglementation sur l'intelligence artificielle (IA) dans l'Union européenne (UE). Les objectifs...

La CNIL adresse un avertissement à un club sportif sur l’utilisation d’un système de reconnaissance faciale

La reconnaissance faciale et son utilisation dans les différentes sphères font l'objet de nombreux débats. Un exemple récent en France, où la Présidente de...

Les députés européens se prononcent pour une supervision des systèmes d’intelligence artificielle et contre la surveillance de masse

Dans une résolution votée ce jour au Parlement européen, les députés ont mis en avant l'importance du contrôle humain pour la supervision de systèmes d’intelligence artificielle...

Chili : que signifie le vote à l’unanimité du projet de loi sur l’exploitation des neurotechnologies ?

La Chambre du Sénat chilien a approuvé récemment à l'unanimité un projet de réforme constitutionnelle. Ce texte a notamment pour but de poser un...

Parlement européen : Audition sur l’intelligence artificielle dans le droit pénal

Alors que beaucoup attendent avec impatience le débat de ce mercredi sur l’intelligence artificielle et les initiatives numériques entre Thierry Breton, la commission de l’industrie et la commission du marché intérieur, ce jeudi se tiendra également l’audition sur l’intelligence artificielle dans le droit pénal.

La Commission européenne devrait proposer dès le début de son mandat une nouvelle législation relative aux conséquences humaines et éthiques de l’IA. Elle devrait présenter ses premiers projets pour une approche européenne de l’IA mercredi. Dans ce contexte, l’utilisation de l’intelligence artificielle, notamment de la reconnaissance faciale, par la police et les autorités judiciaires sera débattue en commission des libertés civiles jeudi.

L’audition se concentrera sur les bénéfices et les risques de l’intelligence artificielle dans le cadre du droit pénal, de la police prédictive, de la reconnaissance faciale et sur les conséquences en matière d’éthique et de droits fondamentaux.

Trois panels seront organisés :

  • États des lieux : présentation générale des bénéfices et risques
  • Deux exemples d’utilisations de l’IA : Reconnaissance faciale et police prédictive
  • L’intelligence artificielle dans la législation criminelle, l’éthique et la régulation

La liste des intervenants inclut des représentants du Conseil de l’Europe, de l’Institut interrégional des Nations unies sur la criminalité et la justice (UNICRI), de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) et du Contrôleur européen de la protection des données. Des experts issus d’universités, de think tanks et de la société civile participeront également à l’audition. À noter que Bertrand Pailhes participera au second panel sur la reconnaissance faciale.

Le programme est disponible ici.
L’audition pourra être suivie en directe ici.

À noter que ce mercredi après-midi, la commission de la culture et de l’éducation organise également une audition publique avec des experts sur l’utilisation de l’IA dans les domaines de l’éducation, de la culture et de l’audiovisuel.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

La France et l’Allemagne débloquent 17,5 millions d’euros pour financer les cinq projets lauréats de leur APP commun

Dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, la Direction générale des Entreprises (DGE) organise, avec le soutien du Hub...

La start-up marseillaise Telaqua annonce une levée de fonds de 4 millions d’euros

Telaqua, startup marseillaise spécialisée dans la gestion des systèmes d’irrigation agricoles et viticoles, a annoncé le 11 mai dernier une levée de fonds de...

L’accélérateur de start-ups Future4care inaugure officiellement ses locaux et sa plateforme numérique

Le 10 juin 2021, Sanofi, Capgemini, Generali et Orange annonçaient la création de Future4care qui a pour ambition d’accélérer le développement de solutions européennes...

Hewlett Packard Enterprise annonce la construction de sa première usine dédiée au HPC et à l’IA en Europe

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a annoncé, le 18 mai, la construction de sa première usine en Europe destinée à soutenir le développement de supercalculateurs...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci