Actualité L’incubateur de la SATT Aquitaine accueille trois nouveaux projets : AERODIODE, KUNE...

Pour approfondir le sujet

GAIA-X : Conférence des ministres et forum d’experts sur le projet infrastructure de données européenne

Le 4 juin prochain se tiendra une conférence des ministres sur GAIA-X, le projet franco-allemand pour une infrastructure européenne de données. Les représentants du...

Deeptech North America – NETVA’20 : 14 start-up deeptech françaises innovantes ont été sélectionnées

Le programme Deeptech North America – NETVA porté par le ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères a annoncé la sélection de 14 start-up Deeptech pour...

Apple rachète la start-up Inductiv spécialisée dans le traitement des données pour améliorer Siri

Apple a confirmé l'acquisition d'Inductiv, une start-up canadienne utilisant l’intelligence artificielle pour automatiser les tâches d’identification et de correction des erreurs dans les données....

L’incubateur de la SATT Aquitaine accueille trois nouveaux projets : AERODIODE, KUNE et ZENITH

Trois nouveaux projets rejoignent l’incubateur de la SATT Aquitaine Science Transfert. Le conseil d’administration a en effet annoncé l’accompagnement de 3 nouvelles start-ups innovantes : AERODIODE, KUNE et ZENITH.

Créée en 2012, Aquitaine Science Transfert (SATT Aquitaine) a pour objectif d’accélérer le transfert de la recherche académique vers les entreprises. La société est soutenue par ses 6 actionnaires fondateurs (Bpifrance, Université de Bordeaux, Université de Pau et des Pays de l’Adour, CNRS, Bordeaux INP, INSERM) et ses 6 partenaires fondateurs (CHU de Bordeaux, Institut Bergonié, ESTIA, Université Bordeaux Montaigne, Sciences Po Bordeaux, Bordeaux Sciences Agro).

La SATT Aquitaine Science Transfert a donné son feu vert, le vendredi 25 octobre, pour l’accompagnement de trois nouveaux projets de start-up innovantes, ce qui porte à 7 le nombre total d’incubés pour l’année 2019. Le montant total investi par la SATT en incubation et en maturation technologique pour ces trois nouveaux projets d’entreprises est de 588 k€.

Ces 3 start-up ont en commun d’avoir comme origine ou comme soutien à leur innovation, les inventions ou les travaux des chercheurs des établissements de recherche publique aquitains.

Il s’agit de :

  • AERODIODE, un système de pilotage de diodes lasers pour les Lidar (voitures autonome) et autres systèmes d’imagerie et de test,
  • KUNE, une application de planification de voyage intelligent,
  • ZENITH, de nouvelles piles recyclables dédiées au nautisme.

Les trois jeunes pousses vont bénéficier d’un budget d’incubation de 20 k€ leur permettant de financer notamment des études de marché et de faisabilité technique, du conseil juridique, comptable et en communication, ainsi que des formations spécifiques.

L’accompagnement de la SATT ne s’arrête pas là puisqu’un soutien à la maturation a également été accordé aux deux projets Kune et Zenith, pour le développement de la technologie jusqu’à la preuve de concept, d’un montant respectif de 148 k€ et 380 k€.

L’incubation, d’une durée de 18 mois en moyenne, va leur permettre d’approfondir les dimensions marché, propriété intellectuelle, juridique et financement. Ils seront ainsi épaulés dans la définition de leur modèle économique, la constitution de leur équipe, la stratégie de PI et d’accès au marché, mais aussi sur la recherche de partenaires et la mise en relation avec les investisseurs.

AERODIODE, système de pilotage de diodes lasers pour les Lidar (voitures autonome) et autres systèmes d’imagerie et de test

Porteurs de projet : Sebastien Ermeneux, Adele Morisset
Laboratoire-tutelles : Institut de mécanique et d’ingénierie I2M (université de Bordeaux, CNRS, Bordeaux INP, ENSAM)
Partenaires : Centre technologique Optique & Lasers ALPhANOV
Budget d’incubation : 20 000 €

KUNE, application de planification de voyage intelligent

Porteurs de projet : Christian Glacet, Maxime Phelipot
Laboratoire-tutelles: Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique LaBRI (université de Bordeaux, CNRS, Bordeaux INP)
Investissement en maturation : 148 000 €
Budget d’incubation : 20 000 €

ZENITH, nouvelle technologie de piles recyclables aluminium-air (pile Zénith) à destination du nautisme électrique de petite puissance

Porteurs de projet : Martin Aurientis, Hugo Bares
Laboratoires-tutelles : Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux ICMCB (université de Bordeaux, CNRS, Bordeaux INP), Laboratoire de l’Intégration du Matériau au Système IMS (université de Bordeaux, CNRS, Bordeaux INP)
Partenaires : FabLab Coh@bit , Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives CEA
Investissement en maturation : 380 000 €
Budget d’incubation : 20 000 €

Dernières actualités

GAIA-X : Conférence des ministres et forum d’experts sur le projet infrastructure de données européenne

Le 4 juin prochain se tiendra une conférence des ministres sur GAIA-X, le projet franco-allemand pour une infrastructure européenne de données. Les représentants du...

Deeptech North America – NETVA’20 : 14 start-up deeptech françaises innovantes ont été sélectionnées

Le programme Deeptech North America – NETVA porté par le ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères a annoncé la sélection de 14 start-up Deeptech pour...

Apple rachète la start-up Inductiv spécialisée dans le traitement des données pour améliorer Siri

Apple a confirmé l'acquisition d'Inductiv, une start-up canadienne utilisant l’intelligence artificielle pour automatiser les tâches d’identification et de correction des erreurs dans les données....

Le Laboratoire de l’Egalité, en partenariat avec Renault et Engie présente son « Pacte pour une Intelligence Artificielle Égalitaire »

La semaine dernière, à l'occasion de l’événement ExplorIA organisé par le collectif Impact AI, Le Laboratoire de l’Egalité, en partenariat avec Renault et Engie,...