Intelligence artificielle Les 20 start-ups sélectionnées pour la 12ème édition du Fit 4 Start...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

SuMO : une thérapie digitale prédictive française de la chirurgie des pathologies lombaires invalidantes

Développée par Cortexx Medical Intelligence, la solution SuMO pour "Surgery Medical Outcome" intègre les données personnelles de chaque patient afin de leur assurer un suivi...

Vague de démission surprenante chez Apple au sein des équipes intelligence artificielle, santé et iCloud

Dans sa newsletter hebdomadaire proposée dans Bloomberg, Mark Gurman  affirme que des employés d'Apple travaillant sur la santé, l'IA et iCloud auraient récemment décidé...

Focus sur HYDRO porté par Implicity, premier projet pilote autorisé par la CNIL et accédant au Health Data Hub

En avril 2019, HYDRO, projet d'Implicity, a été l'un des dix lauréats du premier appel à projets du Health Data Club (HDH) et a...

IA et sport : l’OGC Nice compte sur les solutions de Stats Perform pour l’analyse et le recrutement

Stats Perform, l'un des leaders en matière de technologie des données et d'intelligence artificielle dans le domaine du sport, a conclu le 1er décembre...

Les 20 start-ups sélectionnées pour la 12ème édition du Fit 4 Start dévoilées.

Les 20 start-ups sélectionnées pour le douzième Fit 4 Start, le programme d’accélération phare du Luxembourg, créé par le ministère de l’Economie et géré par Luxinnovation avec le Technoport, le Luxembourg-City Incubator et l’Agence spatiale luxembourgeoise ont été dévoilées le 16 décembre dernier. 214 candidats provenant de 42 pays ont dû être départagés, les sessions de pitchs se sont déroulées en ligne entre le 13 septembre et le 4 octobre.

Fit 4 Start a été initié en 2015. Pour cette 12e édition, une catégorie supplémentaire, axée sur le calcul haute performance (HPC) et l’analyse de données, a été ajoutée, les start-ups de moins de 5 ans devaient donc être actives dans les domaines :

  • des Technologies de l’Information et des Télécommunications; (TIC)
  • de la santé ;
  • de l’espace ;
  • du calcul de haute performance et de l’analyse de données.

Les 20 start-ups sélectionnées dans les quatre catégories bénéficieront d’un accompagnement spécialisé, d’un financement du ministère de l’Economie d’un montant de 50 000 euros chacune, avec la possibilité de recevoir 100 000 € supplémentaires si elles sortent avec succès du programme et parviennent à lever des capitaux privés. En outre, les 3 start-ups sélectionnées dans le cadre de la nouvelle catégorie bénéficieront d’un programme de calcul spécial, comprenant l’accès aux capacités de calcul et d’analyse des données du superordinateur national MeluXina. Stefan Berend, Head of Start-up acceleration chez Luxinnovation, a déclaré :

“Cette nouvelle catégorie a attiré 20 candidatures, ce qui signifie qu’il y a un réel intérêt pour ce type d’offre de la part des startups. Elle relie directement Fit 4 Start à MeluXina, qui est une initiative hautement stratégique du gouvernement visant, entre autres, à construire un écosystème compétitif pour les startups ambitieuses”

Le ministre de l’Économie Franz Fayot a ajouté:

“Le programme d’accélération Fit 4 Start est un facilitateur puissant qui offre aux entrepreneurs un financement de pré-amorçage attractif. En outre, la nouvelle catégorie HPC et data analytics offre une opportunité unique de bénéficier de la réelle valeur ajoutée que nous pouvons offrir au Luxembourg en termes de technologie et d’expertise dans le domaine du supercalculateur et j’espère que cela conduira au développement de solutions innovantes.”

Comme lors des édition précédentes, un tiers des candidatures provenait du Luxembourg, le reste étant réparti à parts égales entre des start-ups de l’UE et hors UE. Ce douzième appel à candidatures a également montré une nette tendance en faveur des solutions liées à l’IA. En effet, 30% des candidatures ont utilisé cette technologie, suivie à égalité par l’Internet des Objets et l’apprentissage automatique (11%). Le programme démarrera début janvier. Il durera 6 mois, les séances de coaching se déroulant à la fois physiquement et en ligne en fonction de la situation sanitaire…

Les startups sélectionnées

ICT

  • Circu Li-ion (Luxembourg), pour optimiser la durée de vie des piles lithium-ion en automatisant le démantèlement des packs de batteries.
  • Devseis Consultancy (Luxembourg): pour «TrustChain», solution cloud permettant aux fournisseurs  de créer et partager des rapports de type 1 sur la conformité au RGPD (règlement général sur la protection des données).
  • ITC (Israel), à l’origine d’une application pour prévenir les embouteillages, en les gérant juste avant qu’ils ne commencent à se former.
  • Recube (Luxembourg), plateforme pour permettre aux petites et moyennes marques de mode à développer leurs collections avec un minimum de déchets, de temps et de coûts en utilisant les technologies 3D et l’apprentissage automatique.
  • Rejustify (Luxembourg), qui permet de préparer automatiquement des ensembles de données statistiques. Il utilise l’apprentissage automatique pour trouver des données provenant de sources multiples, y accéder et les fusionner en temps réel.
  • RiDERgy (Allemagne): son logiciel B2B vise à réduire les coûts des flottes de véhicules électriques grâce à des interfaces de programmation optimisées par l’intelligence artificielle (IA), un calendrier de chargement adapté aux fluctuations des énergies renouvelables, en exploitant les revenus du marché de l’énergie et de différentes données de mobilité.
  • Smart Beehive (Émirats arabes unis): une «ruche technologique» qui protège du parasite varroa sans produits chimiques. Sa technologie permet aussi aux apiculteurs d’augmenter leur productivité et leurs marges en optimisant les opérations.

Espace

  • AM 4 AM (Luxembourg), développement de nouveaux matériaux aux performances élevées pour la fabrication additive (impression 3D) pour l’industrie.
  • Digantara (Inde), une vision orbitale haute-fidélité pour un espace durable.
  • Hypernova (Afrique du Sud): construire des infrastructures pour les satellites dans l’espace.
  • Ride! (France) numérisation et simplification de l’accès à l’espace en connectant les opérateurs de satellites à l’ensemble de la chaîne de valeur du lancement.
  • The Lunar Grid (Luxembourg) fournit une alimentation électrique continue et élevée aux acteurs de la surface lunaire.

Santé

  • AkknaTek (Allemagne) : sa technologie brevetée propose de contrôler la précision de l’implantation de lentilles dans le cadre de la chirurgie de la cataracte.
  • Dropslab Technologies (Luxembourg), propose une plateforme utilisant la réalité augmentée pour permettre aux chirurgiens, aux spécialistes des dispositifs médicaux et à d’autres experts de travailler ensemble, à distance.
  • Dynaccurate (Luxembourg) : sa technologie rend interopérables différentes données de santé.
  • KidnAI (Luxembourg) : outil d’analyse scintigraphique basé sur l’IA pour améliorer la précision du diagnostic des maladies rénales, en particulier chez les bébés.
  • Voicemed (Luxembourg) permet un dépistage et un suivi à distance en reconnaissant l’état de santé grâce aux sons et à l’intelligence artificielle.

Dans l’analyse de données et l’HPC

  • Databourg (Luxembourg) : fourniture des données pluviales absorbables.
  • Mopso (Italie) : amélioration des contrôles anti-blanchiment en intégrant aux institutions financières une énorme quantité de données, internes et externes, en trouvant des connexions et des modèles à risque dans le comportement des clients, en réduisant les faux positifs et en identifiant les activités suspectes.
  • RSS-Hydro (Luxembourg) : développement des produits géospatiaux sur mesure pour une prise de décision plus éclairée dans la réalisation des objectifs de développement durable, en se concentrant particulièrement sur les risques liés à l’eau.

 
Marie-Claude Benoit

Partager l'article

I-Stem, Généthon et Kantify découvrent une thérapie prometteuse contre les maladies génétiques

Les équipes d’I-Stem et de Généthon, laboratoires de l’Association Française contre les Myopathies (AFM-Téléthon), ont collaboré avec la start-up belge Kantify, spécialisée dans le...

La finale de « Ma thèse en 180 secondes » aura lieu à Lyon le 31 mai prochain

« Ma thèse en 180 secondes » concours qui s'inspire de « Three minute Thesis », conçu à l'Université du Queensland, en Australie, est...

CentraleSupélec et SystemX lancent l’Alliance CircularIT pour mettre le numérique au service de l’économie circulaire

Le 10 mai dernier, CentraleSupélec et l’IRT SystemX ont annoncé la création d'« Alliance CircularIT » afin de « mettre la puissance du numérique...

Le Val de Marne mise sur l’intelligence artificielle pour améliorer son réseau d’assainissement

En novembre 2020, l’agence de l’eau Seine-Normandie lançait l'appel à projets innovation pour la gestion de l’eau, « Transition numérique et économie circulaire »...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci