Intelligence artificielle La ville de Nice équipe 32 de ses caméras de la solution...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Videtics annonce une levée de fonds de 2 millions d’euros

Videtics, société française d’édition de logiciels d’analyse vidéo basés sur l'intelligence artificielle et le deep learning, a annoncé une levée de fonds de deux...

Intel : un logiciel de vision par ordinateur prochainement disponible pour accélérer l’entraînement de modèles

Intel, géant des semi-conducteurs, travaille sur une nouvelle plateforme logicielle pour l’entraînement de modèle d’intelligence artificielle pour la vision par ordinateur. Ce lancement s'ancre...

Deep learning : des chercheurs de l’Université Johns Hopkins présentent une nouvelle approche pour la prédiction des crises cardiaques dues à l’arythmie cardiaque

Les applications d'intelligence artificielle dans le domaine de la santé sont nombreuses, la prévention des crises cardiaques est notamment au cœur de nombreuses recherches. Une...

Le Hackathon en intelligence artificielle débute le 13 mai à l’ISEP

Le 13 mai prochain débutera à l'Institut supérieur d’électronique de Paris (ISEP) le Hackathon intelligence artificielle. Il est organisé par la chaire IA et...

La ville de Nice équipe 32 de ses caméras de la solution Cityvision de Wintics

Nice est la ville française qui compte le plus grand nombre de caméras, son Centre de Supervision Urbain en est doté de 3 865 à ce jour. Trente-deux d’entre elles vont être équipées du logiciel Cityvision de la société Wintics, solution de classification et de comptage basé sur l’IA qui permettra l’analyse des comportements dangereux de 8 modes de déplacement et de comptabiliser piétons, voitures, camions, deux-roues et même trottinettes.

C’est du Centre de Supervision que Christian Estrosi, maire de Nice, a présenté le 2 juin dernier des solutions innovantes pour sa ville et a annoncé que 32 des caméras de circulation seraient équipées d’IA.

Le logiciel Cityvision de Wintics

Basée à Paris, cofondée en 2017 par Quentin Barenne, Matthias Houllier et Levi Viana, Wintics est une entreprise de logiciels innovante spécialisée dans l’analyse vidéo intelligente avec pour ambition de rendre la mobilité plus fluide et plus durable grâce à l’IA. Ses produits d’analyse vidéo s’adressent à trois types de gestionnaires d’infrastructures de mobilité : les collectivités territoriales, les gestionnaires de transport en commun et les gestionnaires d’autoroutes, ceci dans 5 pays différents.

Le logiciel Cityvision extrait automatiquement des informations pertinentes des caméras et fournit aux clients de Wintics des applications d’analyse vidéo performantes : analyse du trafic, surveillance des pistes cyclables, gestion des carrefours, des systèmes de péage des autoroutes, analyse des foules dans les transports publics…  Il est notamment utilisé par la ville de Paris pour analyser la fréquentation des pistes cyclables et par la RATP pour analyser l’affluence des usagers.

Wintics a été lauréate en 2018 et 2019 de Datacity, programme d’innovation de la ville de Paris. En 2020, elle a été sélectionnée par le Trusted AI start-up et l’an passé, a reçu le Label Greenwich Innovation du Ministère de la Transition Ecologique.

Quentin Barenne, cofondateur de Wintics, a déclaré :

« Les caméras existent depuis longtemps dans les villes, et leur nombre a fortement augmenté ces dernières années. Avant l’avènement du deep learning, la grande majorité de ces images restaient inexploitées. Aujourd’hui, ce volume de données gigantesque peut être analysé et devient un formidable outil pour mieux comprendre comment fonctionnent les villes et donc pour mieux les piloter. »

L’utilisation des caméras équipées du logiciel Cityvision à Nice

Christian Estrosi plaide en faveur de la reconnaissance faciale pour assurer la sécurité de sa ville. Ainsi, le logiciel « Any Vision » fourni par la société Confidentia, avait été testé durant 48 heures lors du carnaval en 2019, 1 000 personnes s’étant portées volontaires. Si Cityvision permettra de reconnaître une personne dans la foule, il ne sera pas basé « sur cette technologie tant décriée » selon les dires du maire.

Outre comptabiliser les différents modes de locomotion, Cityvision produira des statistiques et permettra ainsi d’améliorer la sécurité routière. Les collectivités territoriales pourront se servir des analyses dans le cadre de la ZFE niçoise, la zone à faibles émissions, pour avoir  des indicateurs de l’évolution du trafic. En outre, ce logiciel permettra de surveiller les infractions comme le non-respect des feux rouges, des sens interdits.

Selon Christian Estrosi cela permettra de:

« diligenter sur site des moyens opérationnels visant à dissuader certains comportements civiques récurrents ou ponctuels ou étudier la mise en place d’équipements préventifs. »

Une innovation permanente

La mairie de Nice mise sur les nouvelles technologies et l’interactivité avec les concitoyens pour progresser en matière de sécurité, lutte contre la pollution et de circulation.

A partir du 1er juillet prochain, un certain nombre de caméras de circulation de la ville seront couplées avec l’application gratuite Allo Mairie, téléchargée par près de 95 000 utilisateurs, ce qui permettra de constater en temps réel l’état du trafic automobile sur les principaux axes niçois tels que la Promenade des Anglais et de répondre aux questions des usagers de la route.

Autre innovation: les 65 caméras mobiles vont être remplacées par des caméras nouvelle génération équipées de panneaux solaires, autonomes et écoresponsables.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

La plateforme miniature de chirurgie assistée par robot MIRA devrait rejoindre l’ISS en 2024

En collaboration avec Virtual Incision, une société de robotique, des ingénieurs de l'Université du Nebraska ont développé MIRA, un petit robot chirurgien télécommandé qui...

France 2030 : le gouvernement dévoile les 66 premiers lauréats de l’appel à manifestations « Compétences et métiers d’avenir »

Le plan France 2030 vise à soutenir l’émergence de talents et accélérer l’adaptation des formations aux besoins de compétences des nouvelles filières et des...

Allemagne : T-Systems s’associe à Envision Digital pour réduire les émissions de carbone

Le 4 août dernier, Deutsche Telekom, un des leaders mondiaux des télécommunications intégrées, a annoncé que sa filiale T-Systems s’associera à la société  chinoise...

Enquête Premier emploi 2022 de Telecom Paris : des ingénieurs recherchés et bien rémunérés

Télécom Paris, école de l'Institut Mines-Télécom et membre fondateur de l'Institut Polytechnique de Paris, forme des ingénieurs généralistes du numérique. Elle a récemment publié...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci