Intelligence artificielle La fibre optique, l'une des clefs pour atteindre la neutralité carbone, selon...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Découvrez ActuIA n°8, le nouveau numéro du magazine de l’intelligence artificielle

L’été est bien là et c’est déjà l’heure du nouveau numéro d’ActuIA, votre magazine de l’intelligence artificielle ! Pour ce n°8 d’ActuIA, disponible dès...

Victor Schmidt, doctorant sous la direction de Yoshua Bengio, est le lauréat de la 6ème bourse Antidote en TAL

Druide informatique a annoncé fin mai la nomination du lauréat de la 6e Bourse Antidote en traitement automatique de la langue (TAL). Victor Schmidt,...

Retour sur le lauréat du Prix CNIL-INRIA pour la protection de la vie privée

Fin mai, François Pelligrini et Mathieu Cunche, co-présidents du Jury du Prix CNIL-Inria, ont remis le prix pour la protection de la vie privée...

La Lufthansa s’appuie sur le logiciel « Virtual Aviation Training » de NMY pour former ses équipes de cabine

La pandémie a fortement impacté les compagnies aériennes. Depuis la levée des restrictions sanitaires, elles doivent affronter un autre problème : malgré une forte...

La fibre optique, l’une des clefs pour atteindre la neutralité carbone, selon IDATE DigiWorld

IDATE DigiWorld, think-tank européen du numérique, organise, en marge du Mobile World Congress, une conférence dédiée à la fibre verte : le « Green All-optical Network Forum ».

Depuis la signature de l’Accord de Paris en 2015, un nombre croissant de pays et d’entreprises se sont engagés à atteindre la neutralité carbone. Pour le Think Tank, qui dévoile son livre blanc « Fiber for a Sustainable Future – A Key Enabler to Lower Carbon Emissions », il ne fait nul doute que la fibre optique est l’une des clefs pour atteindre cet objectif.

5 questions à Jean-Luc Lemmens, Directeur du Pôle Média-Télécoms au sein de l’IDATE DigiWorld, think-tank européen du numérique :

Le nouveau rapport du Giec sur les impacts du changement climatique et la question de l’adaptation fait part de l’extrême urgence de la situation. Selon vous, quel rôle peut jouer la technologie et quel est son impact ?

Les technologies ICT pourront permettre de réduire l’effet de serre de 12 gigatonnes d’équivalent CO2 d’ici 2030. Cette réduction est le fruit de l’utilisation d’équipements moins consommateurs d’énergie – comme les réseaux fibre optique qui consommes 5 fois moins d’électricité que les réseaux cuivre tout en ayant un cycle de vie plus long, ou par le déploiement de nouveaux réseaux dans les logements, les bureaux et les usines – ces réseaux gèrent des capteurs permettant de réduire la consommation d’énergie, de chauffage ou d’eau. La technologie permet de rendre nos logements et bureaux plus intelligents et donc de réduire leurs empreintes carbones.

Le défi de la transition environnementale et la neutralité carbone sont liés notamment à la consommation énergétique, comment votre livre blanc aborde-il ces thématiques ?

Notre livre blanc montre comment le déploiement de réseaux de fibre optique vont réduire la consommation d’énergie de tous. Le déploiement de réseaux de fibre permet de réduire l’empreinte carbone de nos sociétés de 1,2 Gigatonne équivalent CO2. Il est important de comprendre que cette problématique n’est pas limitée à l’industrie des télécoms. Déployer plus de réseaux fibre optique dans les immeubles de bureaux ou dans les usines afin de mieux gérer la consommation d’énergie est aussi une problématique des entreprises de tous les secteurs qui souhaitent réduire leur empreinte carbone.

Comment les réseaux de fibre optique peuvent-ils permettre d’optimiser la consommation d’énergie ?

Grâce à des capteurs installés sur les chaines de production ou dans les bureaux, ces réseaux qui sont par essence très peu consommateurs d’énergie permettent également de réguler de manière extrêmement fine tous les équipements consommateurs d’électricité. Ce type de réseaux très intelligent permet un réduction nette significative de l’empreinte carbone.

Vous vous êtes entretenus avec de nombreux acteurs industriels français et européens, comment avancent-ils dans leurs stratégies de réduction d’empreinte carbone ?

Nous avons eu l’occasion de discuter avec de nombreux industriels français et européens. Tous ont mis en place des stratégies ambitieuses contribuant aux efforts de réduction de nos empreintes carbones. Les secteurs les plus liés au numérique ou à l’énergie ont bien mis les technologies de l’information au sein de leur stratégie CO2. Notre surprise a été de constater que certains acteurs industriels n’ont pas mis les technologies de l’information au cœur de leur stratégie. Nous pensons qu’il y a là un potentiel important de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre.

Vous suivez l’évolution des télécoms et du numérique depuis de nombreuses années, quelles sont vos prédictions pour les années à venir ?

Les secteurs des télécoms et du numérique resteront centraux pour nos sociétés dans les années à venir. Que ce soit pour l’absolue nécessité d’agir pour la transition environnementale, pour les ambitions de souveraineté de notre continent ou encore pour nos stratégies de relocalisation de notre industrie, ils seront des outils essentiels. Finalisation de nos réseaux fibre optique, déploiement de la 5G industrielle, accélération de la construction de data centers contribueront aux mieux être et au mieux vivre de nos sociétés.

 

 
ActuIA

Partager l'article

Découvrez ActuIA n°8, le nouveau numéro du magazine de l’intelligence artificielle

L’été est bien là et c’est déjà l’heure du nouveau numéro d’ActuIA, votre magazine de l’intelligence artificielle ! Pour ce n°8 d’ActuIA, disponible dès...

Victor Schmidt, doctorant sous la direction de Yoshua Bengio, est le lauréat de la 6ème bourse Antidote en TAL

Druide informatique a annoncé fin mai la nomination du lauréat de la 6e Bourse Antidote en traitement automatique de la langue (TAL). Victor Schmidt,...

Retour sur le lauréat du Prix CNIL-INRIA pour la protection de la vie privée

Fin mai, François Pelligrini et Mathieu Cunche, co-présidents du Jury du Prix CNIL-Inria, ont remis le prix pour la protection de la vie privée...

La Lufthansa s’appuie sur le logiciel « Virtual Aviation Training » de NMY pour former ses équipes de cabine

La pandémie a fortement impacté les compagnies aériennes. Depuis la levée des restrictions sanitaires, elles doivent affronter un autre problème : malgré une forte...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci