La Commission Européenne lance les seconds appels à propositions du programme « Pour une Europe numérique »

La Commission Européenne a lancé ce mardi 22 février la deuxième série d’appels à propositions du programme « Pour une Europe numérique » après avoir adopté trois programmes de travail le 10 novembre 2021 et lancé les premiers appels à la fin du même mois. Les appels sont ouverts aux entreprises, aux organisations et aux administrations publiques des États membres de l’UE, des pays de l’AELE/EEE, ainsi qu’aux entités d’autres pays associés au programme. 292 millions d’euros seront ainsi investis dans les technologies numériques et la cybersécurité.

Le Conseil de l’UE a approuvé le 16 mars 2021 le nouveau programme « Pour une Europe numérique ». Ce dernier a pour objectif de stimuler la transformation numérique en apportant des financements au déploiement de technologies de pointe dans des domaines cruciaux tels que l’intelligence artificielle, le calcul à haute performance et la cybersécurité. Premier programme de financement de l’UE axé sur l’apport de la technologie numérique aux entreprises et aux citoyens, il est doté d’un budget de 7,5 milliards d’euros sur 7 ans (2021-2027) et vise à accélérer la reprise économique via la transformation numérique de la société et de l’économie européennes, au bénéfice notamment des petites et moyennes entreprises. Le programme Europe numérique est mis en œuvre au moyen de programmes de travail pluriannuels.

Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive pour une Europe adaptée à l’ère numérique, a déclaré:

« Avec le programme Europe numérique, nous construisons des infrastructures numériques sûres et durables. Nous permettons également aux entreprises d’avoir un meilleur accès aux données ou d’utiliser des solutions basées sur l’intelligence artificielle. Le programme investit également pour s’assurer que les Européens peuvent acquérir les bonnes compétences pour participer activement au marché du travail. L’objectif est que chacun en Europe – citoyens, entreprises et administrations – puisse bénéficier de solutions technologiques prêtes pour le marché. »

Les 3 programmes de travail

  • Le programme de travail principal, d’une valeur de 1,38 milliard d’euros, apporte les investissements dans les domaines de l’intelligence artificielle (IA), du cloud et des espaces de données, de l’infrastructure de communication quantique, des compétences numériques avancées et de la large utilisation des technologies numériques dans l’économie et la société, jusqu’à fin 2022.
  • Le second est axé sur le financement dans le domaine de la cybersécurité , avec un budget de 269 millions d’euros jusqu’à fin 2022 ;
  • Le troisième porte sur la mise en place et le fonctionnement du réseau des European Digital Innovation Hubs et est doté d’un budget de 329 millions d’euros, jusqu’à fin 2023.

La première série d’appels

La première série d’appels investissait 415 millions d’euros dans l’infrastructure cloud à périphérie, les espaces de données, l’intelligence artificielle (IA), l’infrastructure de communication quantique. Ce financement devait également participé à l’amélioration des compétences numériques des personnes et la mise en place de projets sécurisant Internet, luttant contre les abus sexuels sur les enfants et la désinformation, jusqu’à fin 2022.

Le premier appel à propositions avait aussi pour objectif la mise en place et le déploiement du réseau European Digital Innovation Hub (EDIH) pour soutenir les entreprises privées, y compris les PME et les start-up, et le secteur public dans leur transformation numérique.

Un financement de 292 millions d’euros pour la seconde série d’appels

Plus de 249 millions d’euros vont être investis dans plusieurs domaines : espaces de données, infrastructures européennes de chaînes de blocs, cours de formation pour les compétences numériques avancées, solutions numériques pour de meilleurs services publics, projets pilotes d’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) pour lutter contre la criminalité et installations d’essai de l’IA. Celle-ci pourra ainsi être testée pour la fabrication, l’alimentation, la santé et les communautés intelligentes.

En outre, un investissement de 43 millions d’euros sous forme de subventions soutiendra la cybersécurité dans le secteur de la santé et le déploiement d’un réseau de centres pour aider les États membres à mettre en œuvre la législation pertinente de l’UE en matière de cybersécurité.

La date limite pour répondre à cette seconde série d’appels à propositions est fixée au 17 mai 2022. De plus amples informations sur les demandes de subventions sont disponibles en ligne. D’autres appels au titre du programme pour une Europe numérique sont prévus au cours de l’été 2022.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
ARCADE (Augmented Reading of Climate-cArbon DisclosurEs) par Axionable

Notre solution arcade vise à apporter aux acteurs financiers des informations détaillées et innovantes permettant d’évaluer les entreprises sur les en...

 
Partager l'article
Abonnez-vous à ActuIA, la revue professionnelle de l'intelligence artificielle magazine intelligence artificielle Découvrez la revue professionnelle de l'intelligence artificielle
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.