IA : La Croix-Rouge américaine et Intel utilisent la vision par ordinateur et l’imagerie satellite pour la préparation aux catastrophes

IA : La Croix-Rouge américaine et Intel utilisent la vision par ordinateur et l’imagerie satellite pour
Actu IA

Préparer et aider les populations les plus vulnérables aux catastrophes, c’est l’objectif et le travail quotidien de nombreuses associations dont La Croix-Rouge. Intel a annoncé sa participation à Missing Maps, une initiative humanitaire et le développement d’un modèle de vision informatique pour améliorer et augmenter de manière significative les capacités d’identification des zones vulnérables le travail des cartographes.

Le projet Missing Maps a été lancé il y a maintenant cinq ans par la Croix-Rouge américaine, la Croix-Rouge américaine britannique, Médecins sans frontières et OpenStreetMap. Intel a donc rejoint cette initiative humanitaire pour participer et soutenir la cartographie des zones vulnérables aux conflits, aux épidémies et aux catastrophes naturelles grâce à l’intelligence artificielle et à l’imagerie satellite.

Tout au long de 2019, les scientifiques d’Intel ont construit un modèle de vision par ordinateur qui peut identifier des ponts et des routes non cartographiés auparavant sur des images satellites de l’Ouganda. Dale Kunce, co-fondateur de Missing Maps et PDG de la région Cascades de la Croix-Rouge américain, a expliqué pourquoi l’intelligence artificielle pouvait être utile :

“En tant que personne ayant été sur le terrain avec la Croix-Rouge, avoir accès à des cartes précises est extrêmement important dans la planification des catastrophes et les interventions d’urgence. Mais il y a des parties entières du monde qui ne sont pas cartographiées, ce qui rend la planification et la réponse en cas de catastrophe beaucoup plus difficile. C’est pourquoi nous collaborons avec Intel pour utiliser l’IA afin de cartographier les zones vulnérables et d’identifier les routes, les ponts, les bâtiments et les villes.”

Selon la Croix-Rouge américaine et son projet Missing Maps, les catastrophes touchent chaque année près de 200 millions de personnes dans le monde. Un grand nombre des zones touchées ne figurent pas sur les cartes, ce qui signifie que les premiers intervenants ne disposent pas des informations nécessaires pour prendre des décisions rapides concernant les secours.

Les images satellites peuvent être difficiles à lire, et les ponts et les infrastructures peuvent différer d’un pays à l’autre. Le modèle d’IA développé en collaboration avec Intel augmente la capacité des cartographes à couvrir plus de terrain et peut découvrir des éléments difficiles à voir pour l’œil humain. Par exemple, le modèle a trouvé 70 ponts dans le sud de l’Ouganda qui n’étaient pas visibles sur OpenStreetMap ou sur la carte officielle du Bureau des statistiques ougandais.

Le modèle de vision par ordinateur fonctionne sur des processeurs Intel® Xeon® Scalable de deuxième génération avec DL Boost et nGraph.

Bien qu’Intel ne détienne pas tous les droits sur le jeu de données, ses data scientists explorent les possibilités d’ouvrir le jeu de données aux chercheurs et à la communauté géospatiale. Elle organisera également des ateliers sur la façon d’utiliser l’imagerie satellitaire et l’IA pour des cas d’utilisation humanitaire, en utilisant le jeu de données et la base de code développés pour ce projet.