Intelligence artificielle Le groupe sud-coréen Naver reprend le centre de recherche européen de Xerox...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Lanfrica, le TAL appliqué aux langues africaines – Entretien avec Bonaventure Dossou et Chris Emezue

Faire tomber la barrière des langues grâce aux données et à l'IA et renforcer l'accès à l'information dans les langues aux ressources limitées, deux...

La jeune pousse SESAMm lève 7,5 millions d’euros pour accélérer sa croissance

Basée à Metz, la start-up SESAMm s'est spécialisée dans les solutions de big data et d’intelligence artificielle pour les professionnels de l'investissement. La jeune...

NAVER et l’Université nationale de Séoul collaborent pour créer un modèle NLP

L'Université nationale de Séoul et l'entreprise informatique NAVER ont signé un partenariat afin de développer une intelligence artificielle de grande envergure dans le domaine...

L’Inria et le DFKI organisent leur première école d’été européenne autour de l’intelligence artificielle

Inria et le centre de recherche allemand en intelligence artificielle (DFKI) organisent une école d’été européenne autour de l’intelligence artificielle qui se déroulera du...

Le groupe sud-coréen Naver reprend le centre de recherche européen de Xerox spécialisé dans l’intelligence artificielle

Naver, entreprise d’informatique renommée et moteur de recherche sud-coréen le plus important, a annoncé avoir acquis XRCE, le centre de recherche européen de Xerox, basé à Grenoble.

Une acquisition sans réduction d’effectifs

Les termes de l’accord n’ont pas encore été précisés mais il devrait être finalisé d’ici la fin de l’été. Créé en 1993, le XRCE est notamment spécialisé dans l’intelligence artificielle. 80 employés sont présents sur le site parmi lesquels de nombreux chercheurs travaillant sur la vision par ordinateur, l’apprentissage automatique et le traitement des données du langage naturel.

Naver a d’ores et déjà annoncé qu’aucune réduction d’effectifs ne serait amorcée. D’ici la fin de l’année, les chercheurs pourront donc évoluer au sein du nouveau Naver Labs Europe. L’accord négocié avec Xerox stipule que le groupe américain conservera ses droits de propriété intellectuelle. Naver devra donc conclure des accords de licence avec Xerox.

Miser sur la R&D autour de l’intelligence artificielle

Avec ce nouveau centre, l’entreprise su-coréenne va se concentrer sur la R&D autour de l’intelligence artificielle et explorer d’autres champs technologiques. Chang-hyeon Song, CTO de NAVER, et CEO de NAVER Labs indique dans le communiqué de l’entreprise:

« Les réalisations de renommée mondiale du XRCE en matière d’intelligence artificielle, de vision par ordinateur et d’apprentissage automatique renforceront considérablement les recherches de NAVER Labs en ‘ambient intelligence’ ».

Ce n’est pas le premier mouvement du groupe sud-coréen sur le territoire français. Naver finance en effet Korelya Capital et a annoncé sa présence au sein de l’incubateur Station F de Xavier Niel.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Laurent Félix devient Directeur Général France d’Ekimetrics

Ekimetrics, spécialiste européen en data science et intelligence artificielle au service des entreprises, a annoncé cette semaine la nomination de Laurent Félix au poste...

Forum de l’évaluation de l’intelligence artificielle : Créer la confiance et valider les performances, ou comment définir un environnement favorable au développement de...

Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) organise le premier forum d'évaluation de l'intelligence artificielle (IA). Cet événement sera l'occasion d'échanger autour du développement de...

Zoom sur l’automatisation des rapports COVID-19 de Santé Publique France par Dynacentrix

L'agence Santé publique France, en charge de la surveillance épidémiologique du covid-19, pilote le système national de veille et d’alerte et de surveillance sanitaire...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre....