Intelligence artificielle Le créateur de Siri veut connecter les IA à nos cerveaux

Pour approfondir le sujet

Elon Musk pense pouvoir sortir la première interface cerveau-machine Neuralink d’ici 4 à 5 ans.

L'ambitieux et décidément très prolifique homme d'affaire Elon Musk espère pouvoir commercialiser l'interface cerveau-machine Neuralink d'ici 4 à 5 ans, afin de venir en...

L’Armée américaine annonce un nouveau projet d’interface cerveau-machine

Alors que la ministre des Armées a annoncé ce vendredi la création d'une Agence de l’innovation de défense, l'organisme américain DARPA (Defense Advanced Research...

Replay : “IA et handicap, la déclaration d’indépendance” sur France Culture

Le 30 octobre dernier, La Méthode scientifique proposait une émission sur l'IA et le handicap. À cette occasion, Nicolas Martin recevait Perrine Seguin, médecin...

Détourer des images rapidement sur Adobe Photoshop grâce à l’intelligence artificielle c’est possible

L'an dernier, Adobe Photoshop avait annoncé l'arrivée d'une nouvelle fonctionnalité : Select Subject. Présentée notamment dans la vidéo ci-dessus, elle permettait de détourer rapidement,...

Le créateur de Siri veut connecter les IA à nos cerveaux

Tom Gruber, haut responsable d’Apple et créateur en 2007 de l’assistant virtuel Siri, a donné une conférence TED Talk ce mardi 25 avril à Vancouver au cours de laquelle il a expliqué sa vision de l’intelligence artificielle. « Plutôt que de diminuer les humains, la super intelligence devrait nous donner une intelligence surhumaine », a-t-il expliqué au public.

Sa vision de l’avenir a surpris de nombreuses personnes car selon lui, les assistants intelligents auront dans le futur pour objectif d’améliorer l’être humain.

« Imaginez si vous pouviez vous rappeler de toutes les personnes que vous avez rencontrées, de la prononciation de leur nom, de leurs histoires familiales, de leurs sports favoris, des historiques de vos conversations. »

Pour cela, Tom Gruber pense que ces assistants seront connectés directement à notre cerveau mêlant donc mémoire cérébrale et informatique. D’après lui, cette évolution est même « inévitable » et l’intelligence artificielle pourrait ainsi changer totalement notre société et nos vies grâce à de nouvelles applications.

Pour les personnes atteintes d’Alzheimer, un tel dispositif leur permettrait de se souvenir, de pouvoir utiliser leur mémoire et de conserver des données « très confidentielles ».

Ce n’est pas la première fois que ce type d’innovation est

Sérieuse concurrence

Si les propos de Tom Gruber à Vancouver n’engage officiellement que sa personne, nul doute qu’Apple s’intéresse à ces questions d’intelligences artificielles. D’autant que cette vision à longs termes n’est que le prolongement logique de ce que les géants de la Silicon Valley matraquent depuis des années : améliorer nos vies, nous rendre plus productifs, nous faire gagner du temps et éventuellement rendre le monde meilleur.
A l’heure où des géants comme Facebook, Google ou des personnalités comme Elon Musk ont clairement annoncé s’attaquer à ce terrain, Apple a grand intérêt à ne pas (trop) se laisser doubler. Car ces cerveaux déportés hors de nos corps, dans le cloud, sont l’expression ultime des services que nous vantent tous ces acteurs aujourd’hui.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...