Retrouvez le magazine de l'intelligence artificielle
Actualité Appel à propositions : La Commission européenne investit 1 milliard d'€ dans...

Pour approfondir le sujet

TensorFlow sort en version 1.5

La version 1.5 de TensorFlow est sortie le 26 janvier 2018. Cette nouvelle version permet notamment un nouveau mode de développement simplifié, en activant...

Appel à propositions : La Commission européenne investit 1 milliard d’€ dans des projets axés sur les technologies propres

La Commission européenne a ouvert ce vendredi le premier appel à propositions au titre du Fonds pour l’innovation. Il s’agit de l’un des plus importants programmes mondiaux pour la démonstration de technologies innovantes à faible intensité de carbone. Financé par les recettes provenant de la mise aux enchères des quotas d’émission du système d’échange de quotas d’émission de l’UE, il sera utilisé pour les dernières percées technologiques dans le domaine des énergies renouvelables, des industries à forte intensité énergétique, du stockage de l’énergie, ainsi que du captage, de l’utilisation et du stockage du carbone.

Ce Fonds pour l’innovation lancé par la Commission européenne cherchera à stimuler la relance verte en créant des emplois locaux pérennes, ouvrant la voie à la neutralité climatique et renforçant la primauté technologique européenne à l’échelle mondiale.

Frans Timmermans, vice-président exécutif, a déclaré :

“Cet appel à propositions tombe à point nommé. L’UE investira 1 milliard d’euros dans des projets prometteurs et prêts à être commercialisés, tels que l’hydrogène propre ou d’autres solutions sobres en carbone pour les industries à forte intensité énergétique comme l’acier, le ciment et les produits chimiques. Nous soutiendrons également le stockage de l’énergie, les solutions de réseau, ainsi que le captage et le stockage du carbone. Ces investissements à grande échelle contribueront à faire redémarrer l’économie de l’UE et à entamer une relance verte qui nous mènera à la neutralité climatique en 2050”.

Pour la période 2020-2030, le Fonds pour l’innovation distribuera environ 10 milliards d’euros provenant de la mise aux enchères des quotas dans le cadre du système d’échange de quotas d’émission de l’UE, en complément des recettes non décaissées du prédécesseur du Fonds pour l’innovation, le programme RNE 300.

Dans le cadre du premier appel, un financement d’1 milliard d’euros sera octroyé à des projets de grande envergure dans le domaine des technologies propres afin de les aider à surmonter les risques liés à la commercialisation et à la démonstration à grande échelle. Ce soutien facilitera l’implantation des nouvelles technologies sur le marché. Pour les projets prometteurs qui ne sont pas encore prêts à être commercialisés, un budget distinct de 8 millions d’euros est réservé à l’aide au développement des projets.

L’appel est ouvert aux projets dans les secteurs éligibles de tous les États membres de l’UE, de l’Islande et de la Norvège. Les fonds peuvent être utilisés en coopération avec d’autres initiatives de financement public, telles que les aides d’État ou d’autres programmes de financement de l’UE. Les projets seront évalués en fonction de leur capacité à éviter les émissions de gaz à effet de serre, de leur potentiel d’innovation, de leur maturité financière et technique ainsi que de leur potentiel d’expansion et de leur rapport coût-efficacité. La date limite de soumission des demandes est fixée au 29 octobre 2020. Les projets peuvent être soumis via le portail “Financements et appels d’offres” de l’UE où de plus amples informations sur la procédure globale sont disponibles.

Le Fonds pour l’innovation vise à créer les incitations financières adéquates pour permettre aux entreprises et aux autorités publiques d’investir dès aujourd’hui dans la prochaine génération de technologies à faible intensité de carbone et pour conférer aux entreprises de l’UE un avantage compétitif afin qu’elles figurent au premier rang mondial en matière de technologie.

Le Fonds pour l’innovation sera mis en œuvre par l’Agence exécutive “Innovation et réseaux” (INEA), tandis que la Banque européenne d’investissement fournira une aide au développement de projets prometteurs qui ne sont pas encore mûrs pour une mise en œuvre complète.

Thomas Calvi

Partager l'article

Entreprise et IA : seulement 10% des entreprises percevraient un impact financier très significatif selon une étude

Le BCG GAMMA, le BCG Henderson Institute et le MIT Sloan Management Review ont présenté la 4e édition de leur éditeur Expanding AI’s Impact...

Où se procurer le magazine de l’intelligence artificielle ?

Le magazine ActuIA N°2 du dernier trimestre 2020 vient de paraître. Il est disponible en kiosque dans l'ensemble de la France Métropolitaine. Afin de...

Focus sur le laboratoire WISeKey spécialisé dans l’intelligence artificielle des objets créé en PACA

WISeKey International Holding, entreprise spécialisée dans les domaines de la cybersécurité et de l’Internet des objets (IoT), a lancé son laboratoire, situé à Meyreuil,...

Replay SEPEM Industries : Intelligence artificielle et Maintenance 4.0 avec un cas d’usage pour EDF par Matthieu Jolens

Le salon SEPEM Industries s'est tenu du 29 septembre au 1er octobre 2020 à Avignon avec au programme de nombreuses conférences. Sur la thématique...