AI for Health : Microsoft investit 40 millions de dollars dans cette initiative pour la recherche médicale

AI for Health : Microsoft investit 40 millions de dollars dans cette initiative pour la recherche médicale
Actu IA

Dans le cadre du projet AI for Good, Microsoft a lancé une nouvelle initiative. Baptisée AI for Health, ce programme bénéficiera de 40 millions de dollars pour trouver des solutions d’intelligence artificielle visant à sauver des vies. Le géant américain a annoncé cet investissement dans un note de blog et indique qu’un accès à ses technologies sera garanti aux chercheurs, industriels et ONG.

AI for Health recevra un investissement de 40 millions de dollars sur cinq ans de la part de Microsoft. Dans la note de blog annonçant le lancement de ce projet, John Kahan, responsable de l’analyse des données de la société, a expliqué :

“En tant qu’entreprise technologique, il est de notre responsabilité de veiller à ce que les organisations travaillant sur les questions sociétales les plus urgentes aient accès à notre technologie d’IA la plus récente et à l’expertise de nos talents techniques”.

Il a également précisé :

“C’est pourquoi nous lançons AI for Health, un nouveau programme de 40 millions de dollars sur cinq ans destiné à donner aux chercheurs et aux organisations les moyens d’améliorer la santé des personnes et des communautés dans le monde entier grâce à l’IA. Le programme repose sur une base solide en matière de protection de la vie privée, de sécurité et d’éthique, et a été élaboré en collaboration avec des experts de la santé de premier plan qui sont à l’origine d’importantes initiatives médicales.

AI for Health est le cinquième programme de Microsoft AI for Good, une initiative de 165 millions de dollars visant à donner aux chercheurs, aux organisations à but non lucratif et aux organisations des technologies de pointe pour les aider à trouver des solutions aux plus grands défis auxquels la société est confrontée.”

L’initiative AI For Health aura trois objectifs :

  • Accélérer la recherche médicale pour faire progresser la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies.
  • Accroître notre compréhension commune de la mortalité et de la longévité pour nous protéger contre les crises sanitaires mondiales
  • Réduire les inégalités en matière de santé et améliorer l’accès aux soins pour les populations mal desservies

AI for Health est une initiative philanthropique qui vient compléter le travail de la firme au sein de Microsoft Healthcare. Par le biais d’AI for Health, Microsoft soutiendra des ONG spécifiques et la collaboration universitaire avec les principaux data scientists de Microsoft, l’accès aux meilleurs outils d’AI et de cloud computing, et des subventions.

Selon Microsoft, au cours des 30 dernières années, le nombre annuel de décès d’enfants et de mères a été réduit de moitié par les professionnels de la santé du monde entier. AI For Heath vise à accélérer la recherche et mettre en pratique de nouvelles solutions.

“Si de grands progrès ont été réalisés pour réduire la mortalité infantile et maternelle, ces améliorations n’ont pas été égales partout dans le monde. Par exemple, le taux de mortalité infantile en Finlande est de 43,7 contre 1 899,2 pour 100 000 naissances vivantes en Somalie, et le taux de mortalité maternelle aux États-Unis est de 29,9 contre 383,3 pour 100 000 naissances vivantes au Tchad.

Même dans des pays comme les États-Unis qui ont fait de grands progrès dans la réduction de la mortalité infantile, la probabilité qu’un enfant survive jusqu’à son cinquième anniversaire dépend fortement du code postal où il est né et varie considérablement en fonction de la démographie.”

Il existe de véritables problèmes de santé dans lesquels l’IA peut jouer un rôle important, et selon Microsoft accélérer la recherche est la meilleure option. La firme donne des exemples tels que :

  • la technologie peut aider à intensifier les dépistages de la rétinopathie diabétique – un problème auquel sont confrontés 463 millions de personnes – pour étendre la portée des ophtalmologistes, car il n’y en a que 210 000 dans le monde.
  • Ou dans des cas tels que le syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN), où il est difficile pour les organisations d’investir dans la recherche étant donné la taille de la population touchée, mais où les répercussions sont énormes pour mieux comprendre et atténuer la mortalité infantile générale.

Pour cela il faut bien sûr que les chercheurs et les spécialistes médicaux puissent compter sur des profils techniques compétents. Actuellement, les talents en IA sont concentrés de manière disproportionnée dans l’industrie technologique. Plus de 50 % des professionnels de l’IA travaillent dans le secteur technologique, et moins de 5 % dans le secteur de la santé et les ONG. Par conséquent, il est fondamental de pouvoir recruter davantage de profils IA dans le domaine de la santé.

Autre question sur laquelle AI For Health va se concentrer : la responsabilité de veiller à ce que les nouvelles technologies soient centrées sur l’homme et développées d’une manière conforme aux valeurs sociétales largement répandues. Microsoft appelle à l’utilisation d’une approche transparente et fondée sur des principes pour le développement de la technologie.

Le programme AI for Health fonctionnera par le biais de collaborations qui tireront parti de des outils IA et de l’expertise technique de Microsoft afin d’accélérer la recherche médicale, de découvrir des informations sur la santé mondiale et d’accroître l’équité en matière de santé.

Voici quelques-uns des projets actuels de la firme :

  • Renforcer la compréhension médicale des causes et du diagnostic du syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN), en collaboration avec le Seattle Children’s Research Institute
  • Travailler avec la Fondation Novartis pour accélérer les efforts visant à éliminer la lèpre en se concentrant sur les interventions qui visent à interrompre la transmission
  • Déployer pour une utilisation en soins primaires un logiciel de diagnostic de la rétinopathie diabétique de bout en bout, développé en partenariat avec les systèmes d’imagerie intelligente de la rétine (IRIS), qui peut aider à réduire la cécité évitable
  • Explorer de nouveaux moyens de débloquer l’accès interorganisationnel à l’information qui peut conduire à des percées dans la recherche en travaillant avec le Fred Hutchinson Cancer Research Center et la Cascadia Data Discovery Initiative pour accélérer les nouvelles voies de prévention et de traitement du cancer
  • Approfondir les partenariats exploratoires avec trois grandes organisations à but non lucratif – BRAC, PATH et le St. Jude Children’s Research Hospital – afin d’obtenir des avancées supplémentaires dans les domaines importants de la mortalité maternelle, du traitement de la tuberculose et du cancer pédiatrique.