Watson d’IBM capable de traduire des conversations depuis une oreillette grâce à une start-up australienne

Watson d’IBM capable de traduire des conversations depuis une oreillette grâce à une start-up australi
Actu IA
Couv

A l’occasion du AI for Good Global de Genève du 7 au 9 juin dernier, la start-up australienne Lingmo a présenté une invention ambitieuse. En utilisant l’intelligence artificielle d’IBM, Watson, elle a en effet développé une oreillette capable de traduire des conversations.

Translate One2One, un outil innovant

La traduction est un marché important dans lequel l’intelligence artificielle peut faire beaucoup. Google et Facebook, entre autres, investissent particulièrement dans la recherche pour développer des outils plus performants.

Lingmo s’est positionnée sur ce secteur grâce à Translate One2One. La start-up est en effet parvenue à intégrer Watson dans une oreillette afin de traduire une discussion. Danny May, fondateur de l’entreprise indique à ce propos:

« En tant que premier périphérique sur le marché de la traduction linguistique utilisant l’intelligence artificielle, et qui ne dépend pas d’une connectivité, Translate One2One a le potentiel pour être utilisé de manière unique dans toutes les compagnies aériennes, lors des relations avec les gouvernements étrangers et même pour des activités à but non lucratif dans des régions éloignées »

Une facilité d’utilisation certaine

L’opération se réalise en quelques secondes et il n’est pas nécessaire d’avoir une connexion WiFi ou Bluetooth. L’interface de programmation est capable de comprendre la langue et de transmettre la traduction via l’oreillette.

L’utilisateur peut également installer une application permettant les conversions monétaires. L’appareil et le programme sont d’ores et déjà fonctionnels en plusieurs langues: anglais, français, espagnol, italien, portugais, allemand, chinois, japonais et brésilien.