Actualité Facebook créé un nouvel outil d'intelligence artificielle pour traduire mieux et plus...

Pour approfondir le sujet

Google Cloud Platform propose le support de GPUs NVIDIA plus puissants

Google Cloud Platform dote Google Computer Engine de GPUs Nvidia plus puissants. Les GPUs du Google Cloud vont en effet pouvoir bénéficier de l'ajout de...

Microsoft annonce une avancée considérable en reconnaissance vocale

Le Artificial Intelligence & Research Group de Microsoft a annoncé avoir réduit considérablement son taux d'erreur en matière de reconnaissance vocale. Il s'agit d'une...

Connexions, la première exposition interactive proposée par Facebook : IA, réalité virtuelle…

Facebook donne rendez-vous au grand public les 23 et 24 janvier à Station F pour un voyage ludique et interactif à travers les technologies...

Facebook acquiert Scape Technologies et son système de géolocalisation via la vision par ordinateur

Scape Technologies, start-up britannique spécialisée en intelligence artificielle, aurait été rachetée par Facebook. La jeune pousse basée à Londres s'était fait connaître notamment grâce...

Facebook créé un nouvel outil d’intelligence artificielle pour traduire mieux et plus rapidement

Ce mardi, Facebook a annoncé que ses chercheurs du Facebook A.I. Research (FAIR) en machine learning étaient parvenus à créer un réseau neuronal très prometteur. Il permettrait de traduire un texte neuf fois plus vite et de façon plus précise que les systèmes de traduction standard, d’après The Verge.

Une méthode open source

Sur le réseau social, les utilisateurs peuvent actuellement voir les statuts automatiquement traduits dans d’autres langues. Facebook propose en effet des traductions en 45 langues mais pour Mark Zuckerberg, « il y a encore beaucoup à faire ».

Les chercheurs du FAIR ont donc développé sur une méthode de traduction basée sur du machine learning. Ils ont également rendu leurs recherches publiques. Le source code de leur sequence modeling toolkit (fairseq) ainsi que les systèmes déjà entrainés sont disponibles sur GitHub en open source.

CNN au lieu de RNN

Actuellement, les systèmes de traduction sont basés sur des Réseaux Neuronaux Récurrents, appelés RNN. Ils analysent les données de la phrase de façon séquentielle, de gauche à droite. Cela permet donc une traduction mot à mot.
Le FAIR a développé un autre système de réseau neuronal, le CNN pour Réseaux Neuronaux Convolutifs. Bien plus adaptée au GPU utilisé pour entraîner les réseaux neuronaux, cette méthode permet l’analyse des différents aspects des données de façon simultanée.

D’après Facebook, ces ressources pourraient également permettre de développer des modèles personnalisés pour des chatbots, des résumés de textes, entre autres.

Johanna Diaz

Partager l'article

Industrie 4.0 : Partenariat entre Renault et Google Cloud sur la digitalisation des usines et de la chaîne logistique

Aller plus loin dans l'industrie 4.0 grâce au machine learning et à l'intelligence artificielle, c'est l'objectif du Groupe Renault. Pour ce faire, le constructeur...

Ethique de l’intelligence artificielle : Participez à la consultation de l’UNESCO pour l’élaboration d’une recommandation

Dans le cadre de la décision de la Conférence générale de l'UNESCO lors de sa 40e session en novembre 2019, l'UNESCO s'est engagée dans...

L’OTESIA lance ses 4 premiers projets IA dans la santé, la prévention du cyber-harcèlement, l’éducation

En novembre dernier était lancé l’Observatoire des impacts Technologiques Economiques et Sociétaux de l’Intelligence Artificielle (OTESIA) dans les Alpes-Maritimes. Une première en France et...

Replay Dataquitaine : Processus de Décision Markovien et Apprentissage par Renforcement

Dataquitaine propose en replay son Atelier-Webinaire Data Science, organisé par Digital Aquitaine, le 30 juin 2020. Ce séminaire était dédié à la thématique "Processus...