Retrouvez le magazine de l'intelligence artificielle
Facebook créé un nouvel outil d'intelligence artificielle pour traduire mieux et plus...

Pour approfondir le sujet

Andrew Ng lève le voile sur deeplearning.ai

Il y a quelques mois, Andrew Ng annonçait son départ de Baidu et la création de deeplearning.ai. La communauté IA s'était alors lancée dans...

Google annonce la création d’une division pour l’intelligence artificielle

A l'occasion de la conférence annuelle des développeurs Google I/O, Sundar Pichai et son équipe ont fait d'importantes annonces concernant le futur de la...

Ignite 2018 : Des annonces importantes sur l’intelligence artificielle chez Microsoft

Hier a débuté la conférence Ignite 2018 qui se tiendra jusqu'à ce vendredi 28 septembre à Orlando, aux États-Unis. Au programme des présentations de...

Logistique : Le groupe BMW, en collaboration avec NVIDIA, développe des robots autonomes avec une capacité de coordination avancée

Le Groupe BMW a annoncé développer à l'avenir davantage l'utilisation de la technologie informatique de haute performance, en particulier l'intelligence artificielle, en ce qui...

Facebook créé un nouvel outil d’intelligence artificielle pour traduire mieux et plus rapidement

Ce mardi, Facebook a annoncé que ses chercheurs du Facebook A.I. Research (FAIR) en machine learning étaient parvenus à créer un réseau neuronal très prometteur. Il permettrait de traduire un texte neuf fois plus vite et de façon plus précise que les systèmes de traduction standard, d’après The Verge.

Une méthode open source

Sur le réseau social, les utilisateurs peuvent actuellement voir les statuts automatiquement traduits dans d’autres langues. Facebook propose en effet des traductions en 45 langues mais pour Mark Zuckerberg, « il y a encore beaucoup à faire ».

Les chercheurs du FAIR ont donc développé sur une méthode de traduction basée sur du machine learning. Ils ont également rendu leurs recherches publiques. Le source code de leur sequence modeling toolkit (fairseq) ainsi que les systèmes déjà entrainés sont disponibles sur GitHub en open source.

CNN au lieu de RNN

Actuellement, les systèmes de traduction sont basés sur des Réseaux Neuronaux Récurrents, appelés RNN. Ils analysent les données de la phrase de façon séquentielle, de gauche à droite. Cela permet donc une traduction mot à mot.
Le FAIR a développé un autre système de réseau neuronal, le CNN pour Réseaux Neuronaux Convolutifs. Bien plus adaptée au GPU utilisé pour entraîner les réseaux neuronaux, cette méthode permet l’analyse des différents aspects des données de façon simultanée.

D’après Facebook, ces ressources pourraient également permettre de développer des modèles personnalisés pour des chatbots, des résumés de textes, entre autres.

Johanna Diaz

Partager l'article

Entreprise et IA : seulement 10% des entreprises percevraient un impact financier très significatif selon une étude

Le BCG GAMMA, le BCG Henderson Institute et le MIT Sloan Management Review ont présenté la 4e édition de leur éditeur Expanding AI’s Impact...

Où se procurer le magazine de l’intelligence artificielle ?

Le magazine ActuIA N°2 du dernier trimestre 2020 vient de paraître. Il est disponible en kiosque dans l'ensemble de la France Métropolitaine. Afin de...

Focus sur le laboratoire WISeKey spécialisé dans l’intelligence artificielle des objets créé en PACA

WISeKey International Holding, entreprise spécialisée dans les domaines de la cybersécurité et de l’Internet des objets (IoT), a lancé son laboratoire, situé à Meyreuil,...

Replay SEPEM Industries : Intelligence artificielle et Maintenance 4.0 avec un cas d’usage pour EDF par Matthieu Jolens

Le salon SEPEM Industries s'est tenu du 29 septembre au 1er octobre 2020 à Avignon avec au programme de nombreuses conférences. Sur la thématique...