Actualité Un consortium coordonné par la société iAR utilise l'IA pour lutter contre...

Pour approfondir le sujet

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....

Un consortium coordonné par la société iAR utilise l’IA pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Le secteur de l’industrie agroalimentaire demande une rigueur quotidienne et requiert un savoir-faire technique. C’est aussi un domaine où l’utilisation des outils numériques reste discrète alors que l’automatisation et la gestion intelligente des données et de l’information accélèrerait sa transformation. Nous nous intéressons aujourd’hui à un projet de lutte contre le gaspillage alimentaire, sujet important dans la société et pour le développement durable.

Le projet espagnol Navarrese IAFood, coordonné par la société iAR et par les centres de recherche CNTA, UPNA et AIN et financé par le gouvernement de Navarre, cherche à accélérer la transformation numérique de l’industrie agroalimentaire.

L’objectif premier, comme évoqué par Ana Monreal, directrice des opérations de l’iAR, est de développer une plateforme Big Data basée sur l’IA afin de favoriser les prises de décision. Outre iAR, on retrouve d’autres partenaires technologiques comme Helphone, Das-Nano et Acoustics Analysis. Trois entreprises agroalimentaires sont également impliquées dans IAFood : Urzante, General Mills et Florette. Ces entreprises s’intéressent particulièrement à la mesure de paramètres spécifiques de leurs produits comme les caractères physico-chimiques (couleur, humidité) ou bien leur durée de conservation.

Les différents groupes participants au projet travaillent d’ores et déjà sur le développement de capteurs de surveillance et d’outils de collecte de données. Le but sera à l’avenir, de former des modèles d’IA permettant par exemple d’analyser ces paramètres spécifiques afin d’aider à la prise de décision.

D’une durée de deux ans et demi, ce projet amènera les chercheurs à travailler également sur la réalisation de tests pour vérifier la fiabilité des différentes technologies de surveillances mises au point par les groupes. Ils établiront des modèles comportementaux utilisant l’IA afin de favoriser le processus d’élaboration des aliments ainsi que les performances, la qualité et la sécurité du produit.

Ces objectifs d’utilisation de l’IA sont dans la continuité de l’utilisation que les acteurs de l’agroalimentaire font de l’IA au quotidien. Ces utilisations se basent notamment sur des technologies liées au proche infrarouge, à l’imagerie hyperspectrale, aux ultrasons ou aux capteurs volatils qui permettaient déjà de gérer les stocks et d’éviter le gaspillage. IAFood espère être le projet qui insufflera une réelle transition numérique au sein de l’industrie agroalimentaire dans d’autres régions d’Espagne et également dans d’autres pays.

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....