Intelligence artificielle Un consortium coordonné par la société iAR utilise l'IA pour lutter contre...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

La demande et l’adoption de la technologie pour assurer la sécurité du public sont en forte hausse selon une étude

Dans son rapport « Consensus for Change », Motorola Solutions, en partenariat avec une équipe de recherche universitaire indépendante dirigée par le Dr. Chris...

Un modèle de machine learning pour identifier les épaves dans le cadre de recherches en archéologie sous-marine

Leila Character, doctorante en géographie à l'université du Texas à Austin, a développé un modèle d'IA capable de reconnaitre les épaves dans les fonds...

Cas d’usage : une solution innovante qui aide les villes à mieux gérer leur réseau unitaire d’assainissement

À Buffalo, dans l'état de New York aux États-Unis, le refoulement d'égouts est une problématique importante : près de 7,5 milliards de litres d'eaux...

SystemX lance le troisième projet de son programme de recherche sur l’IA sur l’exploitation des données multi-sources

SystemX, l'Institut de recherche technologique (IRT) dédié à l’ingénierie numérique des systèmes du futur, lance le projet "Sémantiques Métier pour l’exploitation de Données multisources"...

Un consortium coordonné par la société iAR utilise l’IA pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Le secteur de l’industrie agroalimentaire demande une rigueur quotidienne et requiert un savoir-faire technique. C’est aussi un domaine où l’utilisation des outils numériques reste discrète alors que l’automatisation et la gestion intelligente des données et de l’information accélèrerait sa transformation. Nous nous intéressons aujourd’hui à un projet de lutte contre le gaspillage alimentaire, sujet important dans la société et pour le développement durable.

Le projet espagnol Navarrese IAFood, coordonné par la société iAR et par les centres de recherche CNTA, UPNA et AIN et financé par le gouvernement de Navarre, cherche à accélérer la transformation numérique de l’industrie agroalimentaire.

L’objectif premier, comme évoqué par Ana Monreal, directrice des opérations de l’iAR, est de développer une plateforme Big Data basée sur l’IA afin de favoriser les prises de décision. Outre iAR, on retrouve d’autres partenaires technologiques comme Helphone, Das-Nano et Acoustics Analysis. Trois entreprises agroalimentaires sont également impliquées dans IAFood : Urzante, General Mills et Florette. Ces entreprises s’intéressent particulièrement à la mesure de paramètres spécifiques de leurs produits comme les caractères physico-chimiques (couleur, humidité) ou bien leur durée de conservation.

Les différents groupes participants au projet travaillent d’ores et déjà sur le développement de capteurs de surveillance et d’outils de collecte de données. Le but sera à l’avenir, de former des modèles d’IA permettant par exemple d’analyser ces paramètres spécifiques afin d’aider à la prise de décision.

D’une durée de deux ans et demi, ce projet amènera les chercheurs à travailler également sur la réalisation de tests pour vérifier la fiabilité des différentes technologies de surveillances mises au point par les groupes. Ils établiront des modèles comportementaux utilisant l’IA afin de favoriser le processus d’élaboration des aliments ainsi que les performances, la qualité et la sécurité du produit.

Ces objectifs d’utilisation de l’IA sont dans la continuité de l’utilisation que les acteurs de l’agroalimentaire font de l’IA au quotidien. Ces utilisations se basent notamment sur des technologies liées au proche infrarouge, à l’imagerie hyperspectrale, aux ultrasons ou aux capteurs volatils qui permettaient déjà de gérer les stocks et d’éviter le gaspillage. IAFood espère être le projet qui insufflera une réelle transition numérique au sein de l’industrie agroalimentaire dans d’autres régions d’Espagne et également dans d’autres pays.

 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

La France et l’Allemagne débloquent 17,5 millions d’euros pour financer les cinq projets lauréats de leur APP commun

Dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, la Direction générale des Entreprises (DGE) organise, avec le soutien du Hub...

La start-up marseillaise Telaqua annonce une levée de fonds de 4 millions d’euros

Telaqua, startup marseillaise spécialisée dans la gestion des systèmes d’irrigation agricoles et viticoles, a annoncé le 11 mai dernier une levée de fonds de...

L’accélérateur de start-ups Future4care inaugure officiellement ses locaux et sa plateforme numérique

Le 10 juin 2021, Sanofi, Capgemini, Generali et Orange annonçaient la création de Future4care qui a pour ambition d’accélérer le développement de solutions européennes...

Hewlett Packard Enterprise annonce la construction de sa première usine dédiée au HPC et à l’IA en Europe

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a annoncé, le 18 mai, la construction de sa première usine en Europe destinée à soutenir le développement de supercalculateurs...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci