Actualité TheraPanacea, lauréate du programme européen Horizon 2020 SME Instrument, obtient un financement...

Pour approfondir le sujet

DeepLab disponible au sein du framework Tensorflow en open source

Google Research a annoncé la mise en disposition en open source sur GitHub de sa technologie DeepLab-v3+ au sein de son framework TensorFlow. Développée...

Adobe utilise l’intelligence artificielle pour détecter les images manipulées

À l'heure des images retouchées, des fakenews et autres infox, il devient compliqué de pouvoir savoir si une image, et même une vidéo, est...

IA et diagnostic médical : le vrai potentiel de l’intelligence artificielle resterait incertain

Dans une analyse publiée dans The Lancet Digital Health, des experts affirment qu'en ce qui concerne l'efficacité médicale "le vrai potentiel de l'intelligence artificielle...

IBM Watson Health et Guerbet collaborent au développement d’une solution logicielle d’intelligence artificielle pour le diagnostic et le traitement du cancer du foie

Le domaine de la santé s'intéresse de très près au développement de l'intelligence artificielle et des technologies numériques. Afin de proposer des systèmes innovants...

TheraPanacea, lauréate du programme européen Horizon 2020 SME Instrument, obtient un financement de 2,5 millions d’euros

Créée en 2017, la société TheraPanacea, spécialiste des technologies médicales, a obtenu un financement de 2,5 millions d’euros. Lauréate du programme européen Horizon 2020 SME Instrument, elle pourra ainsi poursuivre ses recherches et développer la 1ère solution logicielle exploitant l’intelligence artificielle et l’imagerie par résonance magnétique pour la planification des traitements en radiothérapie.

TheraPanacea est une société medtech basée en France, avec une expertise en imagerie médicale, mathématiques et les sciences des données appliquées à l’oncologie. Depuis sa création, TheraPanacea a remporté des distinctions et prix prestigieux dont la bourse European Research Council (ERC) Proof of Concept (2016), le Concours d’Innovation Numérique (BPI), les Grands Prix d’Innovation de la Ville de Paris en catégorie Santé (2017), le 1er prix AI Challenge de la région Paris (2018)

La société, présidée par Nikos Paragios, a annoncé avoir obtenu 2,5 millions d’euros de financement non dilutif du programme européen Horizon 2020 EIC Accelerator (appel SME Instrument Phase 2).

Le programme SME instrument a pour ambition d’accélérer les sociétés européennes les plus innovantes qui portent des concepts révolutionnaires avec le potentiel de façonner de nouveaux marchés ou restructurer des marchés existants en Europe et à l’échelle mondiale.

Un total de 1280 sociétés de 38 pays ont candidaté à cet appel SME, seules 65 parmi ces sociétés ont obtenu une approbation pour un financement.

Cette distinction permettra à TheraPanacea d’accélérer le développement et la validation clinique ainsi que la commercialisation de la 1ère suite logicielle pour la préparation de plans de traitement en radiothérapie exploitant pleinement l’intelligence artificielle ainsi que l’imagerie IRM de manière automatisée. Le projet sera conduit en collaboration avec des centres anti-cancer de référence en France et en Europe, notamment Gustave Roussy (France), l’Institut de Cancérologie de Montpellier (France) et l’Université de Tübingen (Allemagne).

« Grâce à l’obtention de ce prix très sélectif, TheraPanacea a une opportunité unique de ré- inventer la prise en charge du cancer en couplant les dernières avancées scientifiques en intelligence artificielle et la technologie de pointe que représente les nouvelles machines MR-Linac.

Nous sommes très honorés de recevoir cette reconnaissance prestigieuse de l’Europe qui nous aidera à amener la radiothérapie à un niveau jamais égalé de précision, d’efficience et de résultats cliniques. » commente le Prof. Nikos Paragios, Président de TheraPanacea.

La radiothérapie est l’un des traitements les plus utilisés contre le cancer, avec 60% des patient du cancer européens traités. Cependant, les solutions de planification de traitement actuelles sont fortement dépendantes de l’imagerie CT qui est toxique et conduit à des irradiations indésirables et nocives pour les patients sans possibilité d’ajuster le traitement à mi-parcours et aux résultats cliniques suboptimaux.

Les études cliniques du projet seront conduits par trois centre anti-cancer européens qui soutiennent pleinement la vision d’une radiothérapie future qui exploite l’imagerie à résonance magnétique non toxique.

Johanna Diaz

Partager l'article

Kyndryl, la nouvelle société distincte d’IBM qui proposera des services managés d’infrastructure

IBM a annoncé cette semaine le nom de la nouvelle entité en charge des services gérés d'infrastructure qui fonctionnera en tant que société indépendante....

Focus sur Car Thing, le dispositif doté d’une commande vocale pour les véhicules lancé par Spotify

La technologie Bluetooth est une des options non présentes dans certaines voitures, ce qui n'est pas pratique pour écouter la musique que l'on souhaite...

Généthon et WhiteLab Genomics vont collaborer afin d’utiliser l’IA dans le cadre de la thérapie génique

Généthon, le centre de recherche et de développement de l'AFM-Téléthon a annoncé le mois dernier sa collaboration avec WhiteLab Genomics. Ce partenariat a pour...

Systancia créé Neomia, filiale spécialisée dans la conception de produits dédiés à l’IA

Neomia est la toute nouvelle filiale de l'éditeur français spécialisé dans la cybersécurité, Systancia. Elle œuvrera à la conception de produits dédiés à l'IA...