Actualité Stéphanie Challita et Fanny Orlhac, chercheuses Inria en cloud computing et en...

Pour approfondir le sujet

Les Hauts-de-France définissent l’intelligence artificielle comme un enjeu central pour l’avenir de la région

Les résultats des candidatures à l’accueil d’un Institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle (3IA) rendus publics ce mardi 6 novembre ont vu la présélection de 4...

Véhicule autonome : Waymo utilise la technique PBT pour entraîner ses réseaux de neurones

Les voitures autonomes de Waymo testent actuellement la technique de Population-Based Training (PBT). Cette technique d’entrainement de réseaux de neurones, inspirée de la biologie,...

Des chercheurs de l’Inserm utilisent l’intelligence artificielle pour évaluer la toxicité des substances chimiques

Faciliter l'évaluation des effets toxiques de certaines substances chimiques est au coeur d'un nouvel outil informatique basé sur l'intelligence artificielle qu'ont développé des chercheurs de l’Inserm. Menés...

Microsoft lance de nouveaux outils pour le déploiement de l’intelligence artificielle

À l'occasion du Microsoft Summit de Sydney la semaine dernière, la société de Redmont a lancé de nouveaux outils. Elle estime que des technologies...

Stéphanie Challita et Fanny Orlhac, chercheuses Inria en cloud computing et en intelligence artificielle pour l’imagerie médicale, lauréates des Bourses France L’Oréal-UNESCO « Pour les Femmes et la Science »

Le programme L’Oréal-UNESCO « Pour les Femmes et la Science » a récompensé pour leurs travaux respectifs Fanny Orlhac et Stéphanie Challita, deux chercheuses d’Inria. Les Bourses France L’Oréal-UNESCO « Pour les Femmes et la Science » ont pour objectif de soutenir la place des femmes dans la recherche et à inciter plus de jeunes filles à se tourner vers les sciences.

Depuis la création de ce programme, ce sont plus de 3100 femmes scientifiques qui ont été primées. Trois d’entre elles ont également reçu un Prix Nobel. Le Programme l’Oréal-UNESCO « Pour les Femmes et la Science » souhaite ainsi valoriser et accompagner des jeunes doctorantes et post-doctorantes à un moment charnière de leur carrière professionnelle.

Parmi les lauréates 2018, on peut donc retrouver Fanny Orlhac et Stéphanie Challita, deux chercheuses talentueuses d’Inria :

Fanny Orlhac, post-doctorante au sein de l’équipe Epione – centre de recherche Inria Sophia Antipolis

Elle travaille à l’amélioration de la prise en charge des patients en cancérologie en combinant intelligence artificielle et imagerie médicale. Son objectif est d’extraire des indicateurs diagnostiques et pronostiques des images et de les combiner avec d’autres indicateurs biologiques (génomiques, métabolomiques,…) pour caractériser précisément l’hétérogénéité tumorale. Cela permettrait d’identifier précocement les patients non-répondeurs au traitement standard à partir des données d’imagerie et des données biologiques disponibles avant la mise en place du traitement. Cette information serait fournie au praticien pour qu’il puisse considérer des pistes thérapeutiques alternatives dès le diagnostic.

Stéphanie Challita, doctorante au sein de l’équipe Spirals* – centre de recherche Inria Lille – Nord Europe

Elle développe des travaux de recherche portant sur le domaine du « cloud computing » et notamment sur la problématique d’hétérogénéité des ressources que proposent Amazon, Google, OVH et bien d’autres. Son approche vise à unifier tous les fournisseurs afin de masquer les spécificités de chacun d’entre eux, en supprimer la dépendance, assurer la migration des applications hébergées sur le cloud vers d’autres fournisseurs pour les protéger des pannes éventuelles ou encore optimiser les coûts et performances en combinant les offres les plus avantageuses de plusieurs fournisseurs.

*Spirals est une équipe-projet Inria commune avec l’Université de Lille, au sein de l’UMR 9189 CNRS-Centrale Lille-Université de Lille, CRIStAL.

Toutes deux bénéficieront d’une bourse leur permettant de financer leurs déplacements de recherche, créer des opportunités et des rencontres, collaborer avec des scientifiques et assister aux meilleures conférences. Elles bénéficieront également de formations à la prise de parole en public et vulgarisation scientifique pour les aider à briser le plafond de verre.

Replay Dataquitaine : Processus de Décision Markovien et Apprentissage par Renforcement

Dataquitaine propose en replay son Atelier-Webinaire Data Science, organisé par Digital Aquitaine, le 30 juin 2020. Ce séminaire était dédié à la thématique "Processus...

Vidéo : IMT Mines Albi réalise une expérience d’immersion avec la plateforme de réalité virtuelle IOEMGA VR

À l'occasion du 1er anniversaire du laboratoire commun de recherche EGCERSIS, IMT Mines Albi a réalisé une expérience unique d'immersion. Cet exercice de gestion...

Cybersécurité : la Région Grand Est et quatre entreprises québécoises planchent sur un consortium

La Région Grand Est cherche à mettre en place une politique innovante pour renforcer l'attractivité de son territoire. Elle a ainsi signé un accord...

Replay – SophiaConf 2020 : Open Source, Intelligence Artificielle et Containers

Ces 29 et 30 juin étaient organisée SophiaConf, la grande manifestation annuelle de l'animateur azuréen du numérique de Telecom Valley, en version 100% numérique cette...