Intelligence artificielle Skoda ouvre son laboratoire dédié à l'intelligence artificielle pour améliorer sa production...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Le LNE présente sa plateforme LEIA dédiée à l’évaluation de l’intelligence artificielle

Le Laboratoire national de métrologie et d'essais (LNE) a annoncé la création de LEIA, la première plateforme générique mondiale dédiée à l’évaluation de l’intelligence...

Industrie 4.0 : Partenariat entre Renault et Google Cloud sur la digitalisation des usines et de la chaîne logistique

Aller plus loin dans l'industrie 4.0 grâce au machine learning et à l'intelligence artificielle, c'est l'objectif du Groupe Renault. Pour ce faire, le constructeur...

Datasulting présente le premier Observatoire 2021 de la Maturité Data des Entreprises en Île-de-France

L'Observatoire de la Maturité Data des Entreprises vise à permettre aux entreprises et acteurs publics de mieux comprendre les enjeux, thèmes et problématiques qui...

Retour sur le LabCom « Contrôle et virtualisation Machine pour l’Industrie 4.0 » (Mach4) de l’université de Poitiers, le CNRS et ITECA

Le mois dernier, le LabCom « Contrôle et virtualisation Machine pour l'Industrie 4.0 » (Mach4) a été officiellement inauguré par l’université de Poitiers, le...

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l’Université technique d’Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette ouverture rendre dans le cadre de sa stratégie Next Level qui fixe comme objectif de faire la République tchèque, un pôle de production de véhicules électriques d’ici 2030. Des travaux seront mis en place en matière d’analyse de données et d’optimisation des problématiques liées à la production industrielle.

Une collaboration qui se poursuit entre Skodo et l’Université technique d’Ostrava

Ce n’est pas la première fois que Skoda est étroitement lié à l’Université technique d’Ostrava. En effet, le constructeur et la faculté collaborent depuis l’automne 2019 concernant l’utilisation des nouvelles technologies en matière de systèmes d’assistance. Dans le cadre du projet Centre National de Compétences – Cybernétique et Intelligence Artificielle, ŠKODA AUTO et VŠB-TUO élaborent un nouveau système d’assistance baptisé “suivi du véhicule”.

L’objectif est de conduire en convoi selon le principe de “2 véhicules, 1 conducteur”. Le véhicule de tête est conduit par un humain et définit l’itinéraire, la vitesse, la voie, ainsi que plusieurs autres paramètres. Les données relatives aux mouvements du volant, aux accélérations et aux décélérations sont transmises au véhicule autonome situé derrière, qui lui, se trouve à une distance pouvant atteindre jusqu’à dix mètres.

De plus, le constructeur automobile soutient une vingtaine d’universités en République tchèque et à l’étranger. Skodo leur fournit des véhicules et composants afin qu’ils puissent être étudier et ainsi, faire avancer la recherche.

Un laboratoire de production par intelligence artificielle pour faire de la Tchéquie, un pôle de production automobile

Skodo a lancé son plan stratégique intitulé Next Level – Skoda Strategy 2030, dans l’optique de faire de la République tchèque, un immense pôle de production de véhicules électriques d’ici 2030. Pour y parvenir, la firme a inauguré le AIM.Lab au sein du campus d’Ostrava pour accueillir des travaux en lien avec l’analyse des données, les outils de formation automatisés et les applications de l’IA et l’optimisation des problématiques liées à la production industrielle.

Vaclav Snasel, recteur au sein de l’Université technique d’Ostrava s’est exprimé autour de la recherche en IA pour l’automobile :

“L’intelligence artificielle joue un rôle de plus en plus important, non seulement pour les utilisateurs finaux, mais aussi et surtout au sein des processus de production industrielle. C’est pourquoi nous utiliserons principalement l’infrastructure de l’AIM.Lab à des fins d’enseignement et de recherche dans le domaine de l’analyse des données industrielles. Des cours seront proposés au sein des programmes de licence et de master, et à partir de 2022, nous prévoyons également de proposer un nouveau doctorat, axé sur l’analyse des données. Pour nos étudiants, la confrontation aux réalités du terrain constitue un prérequis indispensable afin d’être en mesure de mener des recherches approfondies.”

À l’avenir, l’université et le constructeur proposeront d’autres projets de collaboration à l’AIM.Lab qui auront pour but d’améliorer grandement l’enseignement axé sur le développement et la pratique et d’accentuer les mises en relation avec d’autres partenaires industriels et institutions informatiques.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

IA et Musique : Soundcloud, plateforme de streaming audio musicale, annonce l’acquisition de Musiio

L'IA pour la musique est un sujet qui passionne, nous lui avons d'ailleurs consacré un dossier dans le dernier numéro d'ActuIA, actuellement en vente...

Focus sur la solution Tekimpact qui vise à accélérer l’innovation technologique des entreprises

La SATT CONECTUS, société alsacienne d'accélération du transfert de technologie, et la startup TEKIMPACT ont signé une licence exclusive pour l’exploitation mondiale d’une technologie...

Transition énergétique : Autogrid annonce son rachat par Schneider Electric

Début, Autogrid, société pionnière de l'optimisation basée sur l'IA pour les ressources énergétiques distribuées (RED), qui s'est donné pour mission d'accélérer l'accès aux énergies...

Atos annonce le lancement d’« Atos Business Outcomes-as-a-service » développé en collaboration avec Dell Technologies

Début mai, Atos a annoncé le lancement d’Atos Business Outcomes-as-a-Service ( Atos BOaaS ), une offre 5G, Edge et IoT développée conjointement avec Dell...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci