Intelligence artificielle Rencontre avec Gwendal Bihan, co-fondateur d'Axionable

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

France 2030 : présentation de la stratégie «Start-ups industrielles et deep tech» sur le site d’Exotec

En Octobre dernier, Emmanuel Macron présentait France 2030, plan d’investissement de 30 milliards d’euros pour une dizaine de secteurs d’activités dont le numérique, l’hydrogène,...

Volvo équipe tous ses prochains véhicules électriques de Ride Pilot pour une conduite autonome

C'est à Las Vegas, lors du CES 2022, que Volvo Cars a présenté Ride Pilot, une fonctionnalité de conduite non supervisée qui sera intégrée...

Le programme «Smart Factory 4.0» d’ALTEN : l’IA au service de l’Homme

Le programme «Smart Factory 4.0», mis en place par la direction de l'innovation du groupe ALTEN, a pour objectif d'accélérer l'innovation dans une démarche...

Belgique : nouvelle levée de fonds de 4,2 millions d’euros pour la start-up Deltaray

Deltaray, spin-off d'un laboratoire de l'Institut flamand de microélectronique et composants (Imec) et de l'Université d'Anvers, a annoncé une nouvelle levée de fonds de...

Rencontre avec Gwendal Bihan, co-fondateur d’Axionable

Nous avons interviewé Gwendal Bihan, co-fondateur et directeur général d’Axionable lors de la conférence France is AI. Axionable est une société à forte croissance qui apporte ses services aux grandes entreprises de 4 secteurs d’activités : la banque, l’assurance, le retail et les médias.

Humain + Technique = la formule gagnante de l’IA.

La société met l’expertise de ses data scientists au service de ses clients et les accompagne dans la mise en oeuvre de projets destinés à les aider à capter de la valeur et de l’impact fort sur leur modèle économique. Notamment en luttant contre la fraude ou en faisant du marketing prédictif.

 

equipeaxionable

Constituée après seulement deux ans d’existence d’une équipe de 40 collaborateurs et disposant de deux bureaux, l’un à Paris, l’autre à Lille, la start-up continue de croître et recrute actuellement de nouveaux talents. D’une moyenne d’age de 29 ans, l’équipe fait preuve de dynamisme, mais nous sommes loin d’avoir affaire à des novices :

La société peut se vanter d’avoir su séduire de grands groupes parmi lesquels le Crédit Agricole, Michelin ou encore M6 et totalise 6 clients dans le CAC40.

Gwendal Bihan ne cache pas l’ambition d’Axionable de rester à la pointe de la technologie en matière d’intelligence artificielle. Que ce soit au travers du programme de formation interne baptisé AxioSkills ou de la liberté accordée à ses collaborateurs de disposer de 20% de temps libre. Le temps dédié à des travaux de recherche et d’innovation, mais également à des projets plus ludiques, comme la compétition de mini voitures autonomes Iron Car permettant aux Datascientists Axionable de se mesurer dans la bonne humeur aux Datascientists d’autres sociétés.

Gwendal Bihan nous a également confié lors de cette interview croire beaucoup en la richesse que peuvent apporter les partenariats public-privé pour l’innovation permettant ainsi de combiner le temps long de la recherche fondamentale avec la recherche à court terme menée dans le privé.

 


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
ActuIA

Partager l'article

France 2030 : présentation de la stratégie «Start-ups industrielles et deep tech» sur le site d’Exotec

En Octobre dernier, Emmanuel Macron présentait France 2030, plan d’investissement de 30 milliards d’euros pour une dizaine de secteurs d’activités dont le numérique, l’hydrogène,...

Volvo équipe tous ses prochains véhicules électriques de Ride Pilot pour une conduite autonome

C'est à Las Vegas, lors du CES 2022, que Volvo Cars a présenté Ride Pilot, une fonctionnalité de conduite non supervisée qui sera intégrée...

Le programme «Smart Factory 4.0» d’ALTEN : l’IA au service de l’Homme

Le programme «Smart Factory 4.0», mis en place par la direction de l'innovation du groupe ALTEN, a pour objectif d'accélérer l'innovation dans une démarche...

Belgique : nouvelle levée de fonds de 4,2 millions d’euros pour la start-up Deltaray

Deltaray, spin-off d'un laboratoire de l'Institut flamand de microélectronique et composants (Imec) et de l'Université d'Anvers, a annoncé une nouvelle levée de fonds de...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci