Intelligence artificielle Microsoft, Intel et Nvidia investissent dans la plate-forme Element AI qui a...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Cybersécurité : La start-up HarfangLab lève 5 millions d’euros pour développer et commercialiser son logiciel EDR

La start-up HarfangLab, spécialisée dans la cybersécurité, a annoncé avoir levé 5 millions d'euros, dont 3,5 millions auprès d'Elaia. L'entreprise française est connue pour...

La start-up française Dataiku lève 400 millions de dollars dans l’optique d’intégrer l’IA et la data en entreprise

Dataiku, dont la solution cloud et big data est disponible sur Azure, la marketpace de Microsoft, a annoncé avoir levé 400 millions de dollars...

Comment SambaNova propose des outils permettant aux entreprises d’exploiter l’intelligence artificielle ?

En avril dernier, SambaNova annonçait avoir levé 676 millions de dollars grâce à un tour de table de série D mené par SoftBank Vision...

Le réseau d’innovation 1Kubator lève 9 millions d’euros pour accélérer son développement et sa présence en France

1Kubator, réseau d'innovation en France, annonce la levée de neuf millions d'euros en parallèle de son entrée dans le capital de Groupama. Avec ce...

Microsoft, Intel et Nvidia investissent dans la plate-forme Element AI qui a levé 102 millions de dollars

Fondée en 2016, Element AI est une plate-forme développée au sein de la maison Notman, un incubateur pour le web canadien, et de l’accélérateur Founder Fuel. Yoshua Bengio, Jean-Sébastien Cournoyer et Jean-François Gagné, co-fondateurs, ont annoncé une levée de fonds de 102 millions de dollars.

Des investisseurs prestigieux

Ce financement provient de Data Collective, un fonds de capital de risque. Ont participé Intel Capital, Microsoft Ventures, NVIDIA, Real Ventures, Hanwha Investment. Mais également la Banque de développement du Canada, Fidelity Investments Canada et la Banque Nationale du Canada.

Permettre aux entreprises de rester compétitives

La plate-forme Element AI a pour objectif d’aider les entreprises à intégrer l’intelligence artificielle afin qu’elles puissent rester compétitives. Jean-François Gagné a  expliqué au site Les Affaires:

« Ensemble, nous offrons une palette de services et d’applications en IA aux entreprises du Fortune 1000, ce qu’on ne pourrait pas faire individuellement. Nous appelons ça notre plateforme, mais on pourrait aussi dire qu’on agit comme un App Store de l’IA destiné aux grandes entreprises »

Expansion géographique, consolidation et nouvelles acquisitions

Cette levée de fonds va permettre à Element AI de se développer. L’entreprise compte notamment acquérir de nouvelles start-up et d’investir dans d’importants projets d’IA.

L’entreprise montréalaise prévoit en effet d’étendre son marché d’intelligence artificielle et de machine learning notamment en Asie et en Europe.

« Nous allons d’ailleurs faire des annonces d’investissement dans d’autres jeunes entreprises dans les semaines à venir, qui viennent compléter la palette de solutions que nous offrons aux grandes entreprises possédant beaucoup de données, mais ne sachant pas comment les utiliser.»


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Covid-19 : Focus sur Early Warning System (EWS) développé par BioNTech et InstaDeep pour détecter les variants à haut risque du SARS-CoV-2

En ce moment, nous entendons beaucoup parler de Delta et Omicron, les deux variants circulant le plus en France, mais on est loin d'imaginer...

La CNIL lance une consultation publique sur l’usage des caméras intelligentes dans les espaces publics

Devant la recrudescence des caméras intelligentes ou augmentées dans les espaces publics et les problèmes éthiques ou juridiques que ces dispositifs posent, la CNIL,...

Est-ce que Python est sécurisé ? Etude réalisée par Snyk

Selon une étude réalisée par Snyk, aujourd'hui, 43 % de toutes les fuites de données sont directement liées à des vulnérabilités découvertes au sein...

Bouches-du-Rhône et Var : 12 000 piscines non déclarées détectées grâce à l’Intelligence Artificielle

Il y a et il y aura toujours des fraudeurs... L'intelligence artificielle va permettre de repérer ceux qui ont «omis» de déclarer certains bâtis...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci