Microsoft Build 2019 : retrouvez les annonces de la première journée

Microsoft Build 2019 : retrouvez les annonces de la première journée
Actu IA
14004

Du 6 au 8 mai se tient à Seattle la conférence Microsoft Build. L’occasion pour le groupe de faire de grandes annonces, notamment autour de l’intelligence artificielle. Ce lundi, les participants ont pu assister au championnat du monde de Imagine Cup et suivre différentes keynotes pour découvrir les nouveautés concernant les plates-formes et les outils Microsoft.

À l’occasion cette première journée Microsoft Build 2019 plusieurs annonces concernant notamment de nouveaux services de collaboration et de productivité dans les applications et sur le Web, ainsi que des fonctionnalités d’intelligence artificielle dans Microsoft 365 pour mieux répondre à la nature changeante du travail. De plus Microsoft a indiqué mettre à disposition de nouvelles technologies open source et de nouveaux outils Azure et Windows pour les développeurs.

Dans son discours d’ouverture, le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a présenté la vision de l’entreprise et les opportunités de développement offertes par Microsoft Azure, Microsoft Dynamics 365 et Power Platform, Microsoft 365 et Microsoft Gaming.

“Au fur et à mesure que l’informatique s’intègre à tous les aspects de nos vies, les choix que font les développeurs vont définir le monde dans lequel nous vivons”, a-t-il déclaré. “Microsoft s’est engagé à fournir aux développeurs des outils et des plates-formes fiables couvrant toutes les couches de la pile technologique moderne, afin de créer des expériences magiques qui créent de nouvelles opportunités pour tous.”

Les nouveautés Microsoft 365

Microsoft Graph data connect

Le service permet aux organisations de combiner les données de productivité de Microsoft Graph avec celles de leur propre entreprise et à grande échelle à l’aide d’Azure Data Factory. La connexion de données Microsoft Graph est désormais généralement disponible en tant que fonctionnalité dans Workplace Analytics et en tant que SKU autonome pour les éditeurs de logiciels indépendants (ISV).

Fluid Framework

Il s’agit d’une nouvelle plate-forme Web et d’un modèle de document pour des expériences interactives partagées. Elle devrait être disponible pour les développeurs plus tard cette année via un kit de développement logiciel. Elle permettra notamment de :

  • déconstruire et de reconstituer le contenu, provenant par exemple d’applications Web ou d’applications de productivité, en composants modulaires afin que les utilisateurs puissent créer plus facilement ensemble.
  • offrir des expériences de co-création multi-utilisateurs hautes performances.
  • créer un espace permettant aux agents intelligents de collaborer avec l’humain pour co-écrire, récupérer du contenu, fournir des suggestions de photos, identifier des experts, traduire des données, etc.

Microsoft Edge

Une nouvelle version de Microsoft Edge a été annoncée avec un mode IE pour intégrer le navigateur dans Microsoft Edge via un onglet, des outils de confidentialité supplémentaires et le système Collections pour collecter, organiser, partager et exporter du contenu plus facilement, notamment via Office.

Les agents intelligents

Microsoft a également développé sa vision quant à l’avenir des agents intelligents. Cette nouvelle approche est axée sur la création d’interfaces de conversation puissantes à partir de données et du machine learning plutôt que de règles et de code.

“Nous envisageons un monde où chaque organisation a un agent, comme aujourd’hui où chaque organisation a un site Web. Et l’expérience est tout à fait naturelle avec un dialogue multitours, couvrant plusieurs domaines et, surtout, utilisant plusieurs agents. Avec l’ajout de l’équipe Semantic Machines, nous accélérons notre travail ici. Cette technologie sera intégrée à nos expériences de conversation, y compris à Cortana, et sera mise à la disposition des développeurs dans Microsoft Bot Framework et Azure Bot Service”.

Nouvelles technologies open source et outils de développement pour créer des applications intelligentes

Azure Kubernetes Service (AKS) est l’un des services d’Azure à la croissance la plus rapide, utilisé par des sociétés mondiales comme ASOS pour gérer l’infrastructure de conteneur d’applications en nuage à grande échelle, offrant une fiabilité et une flexibilité accrues. Au moment de la construction, Microsoft fournit plusieurs nouvelles fonctionnalités afin d’alimenter et de protéger les charges de travail Kubernetes :

KEDA ( Kubernetes Event-driven Autoscaling) est un composant open source qui prend en charge le déploiement de containers sans serveur pilotés par les événements sur Kubernetes, créés en collaboration avec Red Hat. KEDA présente désormais une nouvelle option d’hébergement pour Azure Functions qui peut être déployée en tant que container dans des clusters Kubernetes.

Azure Policy for AKS applique les règles de sécurité et aide à protéger les clusters AKS de manière centralisée et cohérente. Azure Policy bloque toutes les violations se produisant au moment de l’exécution et effectue des évaluations de la conformité sur tous les clusters existants pour une visibilité à jour de l’environnement.

Q#

Microsoft a conçu Q# spécialement pour la programmation quantique, fournissant un langage de programmation accessible de haut niveau avec un système de type natif pour les qubits, les opérateurs et d’autres abstractions. Les développeurs passent la majeure partie de leur journée à naviguer entre applications, services et outils. Pour simplifier les choses, Microsoft a intégré Azure Active Directory (Azure AD) à GitHub. Cela permet aux clients de GitHub Enterprise de bénéficier des avantages de la gestion et de la sécurité des ID Azure AD, ainsi que de la synchronisation des comptes entre les systèmes. Les développeurs peuvent désormais également utiliser leur compte GitHub existant, notamment Azure Portal et Azure DevOps, pour se connecter à Azure. Cette mise à jour permet aux développeurs GitHub de passer du référentiel au déploiement avec seulement leur compte GitHub.

Hyperscale (Citus)

La nouvelle option Hyperscale (Citus) dans Azure Database for PostgreSQL rejoint Azure SQL Database Hyperscale pour permettre aux développeurs de créer des applications évolutives et à faible latence en utilisant leurs compétences existantes. Azure Database Hyperscale étend de manière significative les ressources de calcul, de stockage et de mémoire en fonction des besoins, permettant aux développeurs de se concentrer sur la création d’expériences d’application sans se soucier des performances et des limitations en termes d’échelle.