Intelligence artificielle L'Université de Götenborg s'intéresse dans une étude à l’intelligence artificielle pour contenir...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Une interface cerveau-machine permet à des personnes handicapées d’écrire grâce à la pensée

Des chercheurs de l'Université de Stanford ont conçu une interface cerveau-machine (ICM) innovante. Cette interface neuronale directe permettra à son utilisateur d'écrire des mots...

DELPHI : un framework du MIT utilisant le machine learning pour estimer l’impact d’un article scientifique

Deux chercheurs du Massachussets Institue of Technology (MIT) ont développé un framework grâce à l'intelligence artificielle. Basée sur le machine learning, cette infrastructure logicielle...

Enquête : focus sur le marché mondial du machine learning sur la période 2020-2027

Verified Market Research, une agence spécialisée dans les études de marché, a publié son enquête sur le marché du machine learning ainsi que son...

Grâce au ML, des chercheurs ont découvert qu’un fort taux de glycémie favorise les formes graves du Covid

L'École Polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) est à l'origine, dans le cadre du Blue Brain Project, d'une initiative qui vise à combattre le Covid-19....

L’Université de Götenborg s’intéresse dans une étude à l’intelligence artificielle pour contenir les prochaines épidémies

Dans une étude publiée le 13 avril 2021, des chercheurs de l’université de Götenborg (UG) en Suède expliquent pourquoi l’IA serait une des solutions à retenir pour contenir l’augmentation des infections lors de futures épidémies ou pandémies. Peu d’études s’étaient penchées par le passé sur la manière dont l’IA pourrait être utilisée en cas de pandémie. Le contexte sanitaire dû à la pandémie Covid-19 a évidemment joué dans l’augmentation des recherches sur ce sujet.  

L’utilisation de l’IA pour contrer les pandémies enfin abordées

Malgré le fait que cette étude ne soit que l’une des premières du genre et que des tests avec des données réelles sont nécessaires afin d’améliorer les résultats, cette recherche met en avant les utilisations bénéfiques de l’IA afin de maîtriser rapidement l’épidémie.

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs de l’université de Götenborg ont examiné comment des algorithmes de machine learning pourraient permettre de trouver des méthodes de dépistages efficaces et donc de mieux contrôler les futures crises sanitaires malgré les données relativement limitées disponibles en temps de pandémie.

Laura Natali, chercheuse au sein du département de Physiques de l’UG, s’est exprimée autour de l’utilisation de l’IA et du meilleur potentiel de dépistage que cela pourrait offrir aux individus :

“Cela peut être un premier pas vers un meilleur contrôle par la société des futures grandes épidémies et réduire la nécessité de restrictions et de l’arrêt des activités”

Une étude précurseure d’initiatives nouvelles

La nouvelle stratégie de tests basés sur le machine learning va s’adapter automatiquement aux caractéristiques spécifiques des individus malades. Il sera possible grâce à l’IA de savoir si les dépistages doivent être réalisés en priorité sur une population âgée ou non, ou si une zone géographique précise -comme des quartiers, des lieux publics- est considérée comme à risques ou non.

Laura Natali insiste sur l’importance de l’identification des personnes malades :

“Lorsqu’une épidémie commence, il est important d’identifier rapidement et efficacement les individus infectieux. Dans les tests aléatoires, il existe un risque important de ne pas y parvenir, mais avec une stratégie de test plus axée sur les objectifs que l’on souhaite définir, nous pouvons trouver plus d’individus infectés et ainsi obtenir également les informations nécessaires pour réduire la propagation de l’infection. Nous montrons que le machine learning peut être utilisé pour développer ce type de stratégie de test”

Dans le cadre de la pandémie Covid-19, l’IA a été utilisée dans plusieurs pays dont l’Afrique du Sud, afin d’alerter la population sur les risques de contaminations à l’échelle des provinces du pays.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Le groupe Manutan investit dans la Robotic Process Automatisation pour dynamiser son département Finances

Manutan, fournisseur européen de produits et services aux entreprises et aux collectivités et spécialiste du e-commerce BtoB, investit dans la Robotic Process Automatisation (RPA)...

Spice AI veut faciliter l’intégration de l’intelligence artificielle dans les applications

Spice AI, startup basée à Seattle, a pour objectif de faciliter le travail des développeurs lors du développement d'applications intelligentes. Bien que l'IA ait...

Podcast : L’université Paris Dauphine-PSL dévoile le premier épisode de « EX MACHINA, l’ère des algorithmes »

"IA : qui sont les humains derrière la machine ?", c'est le titre du tout premier podcast d'EX MACHINE, lancé par l'université Paris Dauphine-PSL....

Les startups Manitty, PaIRe et Beyond Aero récompensées lors de la 11e édition du prix Jean-Louis Gerondeau – Safran

Manitty, PaIRe et Beyond Aero sont les startups lauréates du prix Jean-Louis Gerondeau - Safran 2021. Leurs innovations dans les domaines de l’aéronautique, des...