Intelligence artificielle L’intelligence artificielle peut désormais résoudre des problèmes mathématiques simples

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

L’Institut Polytechnique de Paris et Inria s’unissent pour renforcer leur leadership en l’IA et dans le numérique

Inria et l’Institut Polytechnique de Paris ont annoncé le mois dernier la signature d'un protocole d’accord visant à la création d'un partenariat renforcé, incarné...

Retour sur le premier bilan des 3IA sur la recherche, la formation et le développement économique

Le 29 mars 2018, lors de la journée "AI for Humanity", Emmanuel Macron annonçait la "Stratégie nationale pour l'intelligence artificielle", inspirée du rapport de...

Le Québec accorde 3M$ pour la création du Pôle d’expertise régionale en intelligence artificielle piloté par l’Institut intelligence et données

Le Québec veut renforcer son attractivité en matière d'intelligence artificielle. Ce 29 janvier, l’Université Laval et le ministère de l’Économie et de l’Innovation du...

Replay : Table ronde – Quels enjeux éthiques pour la recherche à l’ère des mégadonnées et de l’IA ?

Le 6 février dernier s'est tenu une table ronde - débat public dans le cadre de la journée scientifique sur le thème "Intelligence artificielle...

L’intelligence artificielle peut désormais résoudre des problèmes mathématiques simples

Un système d’IA capable de résoudre des problèmes de mathématiques niveau primaire vient d’être développé par des chercheurs d’Open AI (la société derrière le modèle de langage GPT-3). Il s’agit d’un pas en avant puisque, jusqu’ici, les modèles savaient maîtriser la manipulation du langage afin de formuler des phrases, mais pas le raisonnement en plusieurs étapes permettant de résoudre des problèmes mathématiques. C’est chose faite.

Les chercheurs ont entraîné un modèle à reconnaître ses propres erreurs, il peut ainsi réévaluer ses réponses à plusieurs reprises jusqu’à ce qu’il découvre une bonne solution. Lors des tests, le système d’IA a pu résoudre presque autant de problèmes qu’un échantillon d’enfants âgés de neuf à douze ans. Les enfants ont obtenu 60 % à un test tiré de l’Open AI base de données, tandis que le système d’IA a obtenu un score de 55 %.

Bien que les mathématiques à l’école primaire soient assez simples, pour Open AI, l’arrivée de modèles d’IA capables de résoudre des problèmes mathématiques de base est un grand bond en avant qui ouvre de nombreuses opportunités. Les chercheurs ont expliqué :

« Un défi important dans le raisonnement mathématique est la grande sensibilité aux erreurs individuelles. Les modèles autorégressifs, qui génèrent chaque solution jeton par jeton, n’ont aucun mécanisme pour corriger leurs erreurs. Les solutions qui font fausse route deviennent rapidement irrécupérables. »

Ce problème a été contourné en créant des vérificateurs dont le rôle est d’évaluer les réponses produites par l’IA. Ces vérificateurs ont reçu 100 solutions potentielles, toutes générées par le modèle, et ont ensuite été chargés de déterminer si certaines étaient correctes. Les chercheurs d’Open AI ajoutent :

« Fournir des arguments corrects et reconnaître ceux qui sont incorrects sont des défis clés dans le développement d’une IA plus générale. Les problèmes sont conceptuellement simples, mais une erreur subtile suffit à faire dérailler toute une solution. Identifier et éviter de telles erreurs est une compétence cruciale pour le développement de nos modèles. »

Open AI estime que le système de vérification qui permet à ses systèmes d’IA de résoudre des problèmes mathématiques simples avec une certaine précision deviendra de plus en plus efficace à mesure que l’IA sera appliquée à des domaines plus complexes.

En combinant ces recherches avec des avancées dans le domaine des semi-conducteurs, il sera possible d’envisager des modèles d’IA beaucoup plus grands qu’ils ne le sont aujourd’hui. Ainsi, la capacité de modifier la manière dont l’IA aborde un problème pourrait s’avérer transformatrice.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Aurélie Lorot

Partager l'article

Etude du Centre Hubertine Auclert sur « Les freins à l’accès des filles aux filières informatiques et numériques »

De nombreuses études sont menées tout au long de la scolarité des élèves, certaines se rapportent à la réussite scolaire des filles et leurs...

Le Conseil de l’UE invite les Etats Membres à poursuivre leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme

Début juin, le Conseil de l'UE a adopté des conclusions sur les actions accomplies et les prochaines étapes à franchir pour assurer la protection...

Village by CA Paris dévoile les duos lauréats des « Village Awards 2022 »

Le 30 juin dernier, le Village by CA Paris a organisé la cinquième édition des Village Awards en collaboration avec Les Echos Entrepreneurs et...

Focus sur les recommandations de la CNCDH visant à promouvoir un encadrement juridique ambitieux de l’IA

Le 21 avril 2021, la Commission Européenne présentait son projet de réglementation de l'IA. Plus récemment, en décembre dernier, la Slovénie qui assurait alors...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci