Intelligence artificielle Les finalistes des Trophées INPI ont été présentés avec notamment Exotec et...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Atos et Graphcore annoncent leur partenariat pour concevoir des solutions de calcul haute performance

D'un côté, Atos, un spécialiste français de la transformation numérique, qui a présenté en début de mois sa nouvelle plateforme de computer vision, mais...

Astek et Craft AI présentent leur solution de machine learning dans le domaine de la cybersécurité

Dans le cadre de leur partenariat, Astek et Craft AI ont présenté leur première solution dans le domaine de la cybersécurité. L'entreprise spécialisée en...

Le centre Inria Sophia Antipolis – Méditerranée organise la seconde édition du hackAtech

Le centre Inria Sophia Antipolis - Méditerranée organisera prochainement son hackathon. Du 24 au 26 septembre 2021, le hackAtech sera tourné vers l'innovation en...

Confiance.ai lance son appel à manifestation d’intérêt à destination des PME et start-up deeptech

Après avoir lancé le collectif Confiance.ai le 1er juillet dernier, les 13 acteurs industriels et académiques prenant part au projet ont annoncé la mise...

Les finalistes des Trophées INPI ont été présentés avec notamment Exotec et Archeon en lice

L’Institut national de la propriété industrielle (INPI) est un organisme public placé sous la tutelle du ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique dans le but de protéger l’innovation en entreprise. Depuis 1991, les Trophées INPI récompensent les entreprises innovantes donnant un rôle capital à la propriété industrielle. Pour leur édition 2021, les Trophées INPI évoluent et vont récompenser cette année des PME et start-up dans cinq catégories : “export”, “industrie”, “innovation responsable”, “recherche partenariale” et “start up”.

Un jury composé d’experts désignera un lauréat dans chaque catégorie. Hélène Szulc, directrice générale de Tech Sub, entreprise lauréate des trophées INPI 2008, dirigera les débats et les votes de cette édition 2021.

Pour Hélène Szulc, “l’innovation est un processus vital, comme dans le monde vivant. […]. La propriété intellectuelle fait partie des outils juridiques de l’entreprise : il est indispensable de s’interroger avec l’aide de spécialistes sur les opportunités qu’elle offre même quand on est une petite entreprise […].Mon souhait, à travers les Trophées INPI, est de proposer des exemples de réussite dont pourront s’inspirer les entrepreneurs français, quelque soit leur secteur d’activité”.

Voici les entreprises en lice.

Catégorie export :

  • CROSSJECT (Dijon, Bourgogne Franche Comté), Secteur médicaments d’urgence auto-administrés – Création : 2001, 105 salariés.
  • PROLUDIC (Vouvray, Centre Val de Loire), Equipements de jeux et sports de plein air – Création : 1988, 300 salariés.
  • VAONIS (Clapiers, Occitanie), Télescopes connectés, observation de l’univers – Création : 2016, 19 salariés.

Catégorie industrie :

  • BIORET AGRI (Nort-sur-Erdre, Pays de la Loire), L’innovation au service du bien-être animal – Création : 1993.
  • EXOTEC (Lille, Hauts de France), Des robots qui se déplacent en 3D – Création : 2015, 350 salariés.
  • ISORG (Limoges, Nouvelle – Aquitaine), Spécialiste des capteurs d’ empreintes digitales – Création : 2010, 73 salariés.

Catégorie innovation responsable :

  • EXOES (Gradignan, Nouvelle-Aquitaine), Technologies de gestion thermique pour la voiture du futur – Création : 2009, 23 salariés.
  • HOFFMAN GREEN (Rives-de-l’ Yon, Pays de la Loire), Vers un ciment bas carbone – Création : 2015, 30 salariés.
  • OLMIX (Bréhan, Bretagne), Des solutions pour la transition agro-écologique – Création : 1995, 671 salariés.

Catégorie recherche partenariale :

  • DEMETA (Rennes, Bretagne), Des matériaux et des molécules hautes performances – Création : 2011, 21 salariés.
  • LACTIPS (Saint-Jean-Bonnefonds, Auvergne), Des matières plastiques 100 % biosourcées et biodégradables – Création : 2014, 60 salariés.
  • SON : SYNTHESIS OF NANOHYBRIDS (Dijon, Bourgogne-Franche-Comté), Des nanotechnologies au service de l’industrie – Création : 2020, 4 salariés.

Catégorie start-up :

  • ARCHEON (Besançon, Bourgogne-Franche-Comté), L’intelligence artificielle au service des secours – Création : 2018, 15 salariés.
  • ENERGYSQUARE (Saint-Mandé, Ile-de-France), Recharge sans fil plus efficace – Création 2015, 14 salariés.
  • EXTRALAB (Paris, Ile de France), Des laboratoires connectés pour contrôler la qualité de l’eau – Création 2019, 8 salariés.

Les membres du jury

Le jury de cette année se veut le reflet de l’écosystème de l’innovation française, est issu des secteurs privés et publics.

  • INPI : Pascal Faure, directeur général
  • ADEME : Nadia Boeglin, directrice de la transition écologique des grands comptes
  • Afnor : Isabelle Rimbert, directrice ajointe
  • APCI-Promotion du design : Dominique Sciamma, président
  • Association Les Déterminés : Moussa Camara, fondateur
  • Association des praticiens du droit des marques et des modèles (APRAM) : Julien Delucenay, vice-président
  • Association française des spécialistes en propriété industrielle (ASPI) : Géraldine Guéry-Jacques, vice-présidente
  • Bpifrance : Sophie Rémont, directrice de l’expertise et des programmes
  • Business France : Didier Boulogne, directeur général délégué Export
  • CCI France : Frédéricke Lonchambon, responsable du pôle Développement des entreprises et de territoires
  • Compagnie nationale des conseils en propriété industrielle (CNCPI) : François Delumeau, vice-président
  • Conseiller en stratégie d’innovation : Olivier Ezratty, consultant et bloggeur
  • Delta Dore, lauréat des Trophées INPI 2020 : Philippe Chouanne, responsable propriété intellectuelle
  • Direction Générale des Entreprises (DGE) : Olivier Deschildre, chef de projet « innovation et propriété industrielle »
  • Direction Générale de la recherche et de l’innovation (DGRI) : Juliette Thomas, cheffe du département action régionale
  • Réseau Curie : Stéphanie Kuss, directrice générale
  • Union des fabricants (Unifab) : Christian Peugeot, président.

Les trophées INPI ont été conçus par le designer français Ora-ïto. C’est le 25 novembre que les lauréats de cette nouvelle édition seront connus.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Marie-Claude Benoit

Partager l'article

Le groupe Manutan investit dans la Robotic Process Automatisation pour dynamiser son département Finances

Manutan, fournisseur européen de produits et services aux entreprises et aux collectivités et spécialiste du e-commerce BtoB, investit dans la Robotic Process Automatisation (RPA)...

Spice AI veut faciliter l’intégration de l’intelligence artificielle dans les applications

Spice AI, startup basée à Seattle, a pour objectif de faciliter le travail des développeurs lors du développement d'applications intelligentes. Bien que l'IA ait...

Podcast : L’université Paris Dauphine-PSL dévoile le premier épisode de « EX MACHINA, l’ère des algorithmes »

"IA : qui sont les humains derrière la machine ?", c'est le titre du tout premier podcast d'EX MACHINE, lancé par l'université Paris Dauphine-PSL....

Les startups Manitty, PaIRe et Beyond Aero récompensées lors de la 11e édition du prix Jean-Louis Gerondeau – Safran

Manitty, PaIRe et Beyond Aero sont les startups lauréates du prix Jean-Louis Gerondeau - Safran 2021. Leurs innovations dans les domaines de l’aéronautique, des...