Le supercalculateur européen JUPITER sera alimenté par la puce NVIDIA GH200

Lors du CS23, Nvidia a présenté son GPU H200, mais il a également révélé que le premier supercalculateur européen exascale : JUPITER (Joint Undertaking Pioneer for Innovative and Transformative Exascale Research), sera alimenté par l’architecture de calcul accéléré NVIDIA Grace Hopper pour fournir une puissance de calcul à très grande échelle pour les charges de travail d’IA et de simulation.

Installé au Forschungszentrum Jülich en Allemagne, JUPITER est une entreprise commune EuroHPC, sous-traitée à Eviden, filiale d’Atos, regroupant les activités Digital, Cloud, Big Data et Sécurité de l’ESN, et ParTec, une société allemande pionnière dans le domaine du supercalcul modulaire et de l’informatique quantique.

Construit en collaboration avec Nvidia et SiPearl, son objectif est d’accélérer la création de modèles d’IA fondamentaux dans des domaines tels que la recherche sur le climat, la météorologie, la science des matériaux, la découverte de médicaments, l’ingénierie industrielle, et l’informatique quantique.

JUPITER se distingue par sa configuration de nœud NVIDIA GH200 Grace Hopper Superchip quadruple, basée sur l’architecture BullSequana XH3000 refroidie par liquide d’Eviden. Avec près de 24 000 superpuces NVIDIA GH200 interconnectées à la plate-forme réseau NVIDIA Quantum-2 InfiniBand, JUPITER se positionne, selon Nvidia, comme le système d’IA le plus puissant au monde. Il offre une puissance de calcul impressionnante de plus de 90 exaflops pour l’entraînement de l’IA, soit 45 fois plus que le système précédent JUWELS Booster de Jülich, tout en consommant seulement 18,2 mégawatts d’énergie.

Le quadruple GH200 présente une architecture de nœud innovante avec 288 cœurs Arm Neoverse capables d’atteindre 16 pétaflops de performances d’IA en utilisant jusqu’à 2,3 téraoctets de mémoire haute vitesse. Les quatre processeurs GH200 sont mis en réseau via une connexion NVIDIA NVLink haut débit.

Ian Buck, Vice-Président de l’hyperscale et du HPC chez NVIDIA, assure :

“Le supercalculateur JUPITER alimenté par NVIDIA GH200 et utilisant notre logiciel d’IA avancé offrira des performances d’IA et de HPC exascale pour relever les plus grands défis scientifiques de notre époque. Notre travail avec Jülich, Eviden et ParTec sur ce système révolutionnaire marquera le début d’une nouvelle ère de supercalcul basé sur l’IA afin de repousser les frontières de la science et de la technologie”.

Thomas Lippert, Directeur du Jülich Supercomputing Centre, ajoute :

“Au cœur de JUPITER se trouve la plate-forme de calcul accéléré de NVIDIA, ce qui en fait un système révolutionnaire qui révolutionnera la recherche scientifique. JUPITER combine l’IA exascale et le HPC exascale avec le meilleur écosystème logiciel d’IA au monde pour propulser l’entraînement des modèles fondamentaux vers de nouveaux sommets”. 

Le supercalculateur JUPITER ouvre la voie à une nouvelle classe de supercalculateurs, combinant la pile complète de solutions logicielles de NVIDIA pour résoudre certains des défis les plus difficiles au monde, notamment dans les domaines suivants :

  • Prévisions climatiques et météorologiques : en accélérant les simulations climatiques et météorologiques haute résolution grâce à la visualisation interactive à l’aide de la plateforme ouverte complète NVIDIA Earth-2 pour participer à des projets mondiaux tels que l’initiative Earth Virtualization Engines (EVE).
  • Découverte de médicaments : en simplifiant et accélérant le développement et le déploiement de modèles essentiels à la découverte de médicaments à l’aide des plateformes NVIDIA BioNeMo et NVIDIA Clara ;
  • Technologies de l’informatique quantique : en faisant progresser la recherche sur l’informatique quantique grâce au kit de développement logiciel NVIDIA cuQuantum et la plateforme CUDA Quantum ;
  • Ingénierie industrielle : en transformant les processus de conception, de développement et de fabrication grâce à la simulation accélérée par l’IA et aux jumeaux numériques optimisés par le framework NVIDIA Modulus et la plateforme NVIDIA Omniverse.

L’installation complète du système JUPITER est prévue pour 2024, Le second supercalculateur Exascale européen, Jules Verne, annoncé en juin dernier, sera quant à lui, installé en France, dans l’Essonne, fin 2025.

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
SIRIUS par GREENTROPISM

Quick overview : siruis is a web-based ai platform for management and processing of spectral data from libs spectrometers (atomic spectroscopy) / las...

 
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.