La RATP s’associe avec Systran pour proposer des annonces voyageurs en plusieurs langues

Fort d’un partenariat stratégique, la technologie de Systran a été choisie par la Régie autonome des transports parisiens (RATP) pour mener à bien le projet TRAD.IV.IA. L’objectif est de mieux informer les voyageurs étrangers ne parlant pas français ou peu français notamment lorsque des problèmes peuvent survenir. Cette technologie sera présentée sur le stand RATP et lors de conférences sur le thème de l’IA lors de la cinquième édition du salon Viva Technology qui se déroule du 16 au 19 juin 2021.

Un projet qui exploite l’intelligence artificielle et la traduction automatique pour les voyageurs étrangers

Dans l’optique d’aider les voyageurs étrangers ne comprenant pas le français dans les transports en commun, la RATP lance le projet innovant TRAD.IV.IA. L’objectif est de traduire rapidement et dans plusieurs langues, des informations attestant d’un problème ou d’un changement sur le réseau des transports en commun parisien.

Pour mettre en place ce projet, la RATP a lancé un projet de recherche pour explorer et valider la piste de la traduction automatique et de l’intelligence artificielle. Le groupe a décidé de signer un partenariat stratégie avec Systran, une entreprise spécialisée dans les technologies de traduction. L’objectif : utiliser les compétences en IA appliquée au traitement linguistique de la firme, ainsi que ses capacités à entrainer des moteurs de traduction automatique sur les données que peut fournir la RATP.

Jean Senellart, président du Groupe Systran, évoque dans ses propos la mise en place de ce projet innovant :

“Ce qui est passionnant pour nous dans ce projet est de nous ouvrir au grand public en rendant accessible au plus grand nombre une technologie de pointe qui améliore considérablement l’expérience du voyageur urbain.”

Une base de données fournie pour entrainer la plateforme TRAD.IV.IA

La RATP a fourni une base de données composée de 50 000 messages à traduire, adapter et valider ainsi que 5 heures de messages sonores et 1 200 messages différents. Cet ensemble a permis d’entrainer un modèle de traduction conçu sur mesure pour une application dans le domaine du transport de voyageurs.

Systran exploite également les technologies Speech To Text et Text To Speech pour la plateforme TRAD.IV.IA pour apporter les fonctionnalités nécessaires liées à la transcription de la voix et de vocalisation du texte traduit. Ainsi, lorsqu’un agent RATP émet son message en français, celui-ci est converti en texte, traduit en plusieurs langues grâce au modèle puis reconverti en voix synthétisée pour être diffusé en temps réel dans ces différentes langues. La plateforme proposera une information voyageur multilingue : les messages seront diffusés en français, en anglais, en russe, en arabe, en espagnol, etc.

À l’heure actuelle, le prototype développé en laboratoire a été validé et la RATP souhaite désormais entrer dans une phase de test et d’industrialisation pour expérimenter sa plateforme dans des situations opérationnelles. Fin 2021, le système sera déployé pour expérimentation sur les lignes 1 et 14 du métro parisien ainsi que sur le RER B. À terme, TRAD.IV.IA devrait être étendu à l’ensemble des lignes du réseau pour 2024. Une date clé puisqu’il s’agit de l’année des Jeux olympiques à Paris.