« IA 2021 », le plan de la région Ile-de-France pour devenir un hub de l’Intelligence Artificielle en Europe et dans le monde

« IA 2021 », le plan de la région Ile-de-France pour devenir un hub de l’Intelligence Artificielle en Eur
Actu IA
IA2021

L’intelligence artificielle a pris un caractère stratégique pour les Etats, tant sur le plan économique, géopolitique et militaire, que dans la définition des normes et la protection des données personnelles. En ce sens, la région Ile-de-France a présenté ce 15 octobre son plan régional sur l’Intelligence artificielle « IA 2021 ».

Comme l’indique la région Ile-de-France, du seul point de vue économique, on estime qu’à l’horizon 2030, l’IA pourrait contribuer à hauteur de 12.5 Trillions d’Euros à l’économie mondiale, soit plus que la production globale annuelle de la Chine et de l’Inde réunies ; 42 % de cette contribution pouvant être imputée à un gain de productivité, 58 % à une consommation accrue de la population.

Dans ce contexte, l’Ile-de-France concentre des atouts majeurs de rangs mondiaux pour jouer un rôle de hub de l’IA en dans le monde : la reconnaissance internationale de la qualité de ses chercheurs, de ses grandes écoles, universités et laboratoires de recherche en matière d’IA, avec une concentration exceptionnelle à Saclay et à Paris : laboratoires d’excellence et recherche technologique, Institut de recherche du CEA sur les technologies du numérique (LIST), IRT System X, forte implantation de l’INRIA en Ile-de-France, mais aussi les laboratoires IA parisiens (LIP6 – Sorbonne Université, DI – Ecole Normale Supérieure, Télécom ParisTech – Institut Mines-Télécom, LIPADE – Université Paris Descartes Sorbonne Paris Cité), etc. L’Ile-de-France compte en outre plus de la moitié des 500 entreprises et équipes de recherche françaises spécialisées en Intelligence Artificielle, au premier rang desquelles CRITEO, mais aussi des acteurs historiques comme ATOS ou THALES, pour ne citer qu’eux.

Les start-ups franciliennes sont également particulièrement bien positionnées dans des domaines stratégiques comme la robotique, et bénéficient d’une offre d’accompagnement et d’innovation spécialisés, et de plus en plus structurés autour de l’IA tels que les incubateurs Agoranov, Telecom ParisTech, RobotLab-, les associations Hub France IA, France Digitale, les pôles franciliens de compétitivité ou encore les programmes d’accompagnement de Facebook et Microsoft.

Plusieurs GAFA et grandes entreprises ont pris la décision de s’y implanter, notamment Facebook, Google, Microsoft, IBM, Fujitsu, Huawei, Sony et Rakuten, Samsung.

Dans ce contexte, la Région Ile-de-France est décidée à jouer son rôle : donner, et c’est la priorité, aux PME et ETI d’Ile-de-France les clés et les ressources pour accéder aux formidables atouts de l’écosystème de recherche et d’innovation en IA de la région, et ainsi, leur permettre d’acquérir ou de conserver leur temps d’avance dans la compétition internationale.

Mais aussi, investir massivement pour renforcer le leadership et l’attractivité de l’Ile-de-France en IA. Ce second enjeu, la Région n’y répondra pas seule : elle entend s’appuyer sur l’écosystème entrepreneurial et de recherche francilien, mais aussi sur des partenariats internationaux avec des régions en pointe dans ce domaine (Canada, Allemagne, Corée du Sud). La Région consacrera donc des moyens ambitieux, aux côtés des grands acteurs concernés pour lever les verrous technologiques dans ces domaines stratégiques pour l’Ile-de-France.

Ce plan, conçu comme un « point de départ », évaluable tous les 6 mois, comporte deux axes majeurs et 15 mesures opérationnelles, parmi lesquelles :

Mettre l’IA au service de l’économie francilienne, et en particulier de son industrie

  • Mesure 1 : Faciliter l’usage de l’Intelligence artificielle pour les PME et ETI franciliennes

Pour lever les freins qui se posent aux PME et ETI dites « traditionnelles » dans leur accès aux technologies d’Intelligence artificielle, la Région mettra en place le Pack IA, un parcours exhaustif et personnalisé d’accompagnement pour les PME et ETI. Ce Pack comprendra une brique de conseil personnalisé et pourra aller jusqu’au soutien à la mise en production pérenne de la solution d’Intelligence artificielle identifiée. Objectif : Permettre à 100 entreprises par an d’accroître très rapidement leur compétitivité grâce à l’Intelligence artificielle.

  • Mesure 2 : Rendre lisible l’offre et les services en IA et rapprocher offreurs et utilisateurs

  • Mesure 3 : Favoriser l’innovation en IA en mutualisant les données industrielles

L’accès à des données de volume suffisant et de bonne qualité est un enjeu stratégique pour que les acteurs académiques et les acteurs de l’industrie francilienne puissent s’approprier les applications de l’Intelligence artificielle. A cette fin, la Région mettra en place avec des partenaires industriels comme ATOS ou la SNCF une plateforme spécialement dédiée à la mutualisation de données industrielles.

  • Mesure 4 : Donner accès à une puissance de calcul et de stockage compétitive et souveraine

  • Mesure 5 : Proposer une offre de recherche en IA pour les PME, les ETI et les startups : le Projet INRIATECH, et favoriser le recrutement en doctorants

  • Mesure 6 : Mettre en place des formations bac+2 IA accessibles aux demandeurs d’emploi

Elles vont démarrer dès novembre 2018 à Saint-Germain-en-Laye avec 2 promotions de 10 personnes chacune. La Région s’associe à Simplon.co et Microsoft dans cette démarche, et lance un appel à d’autres partenaires ou villes franciliennes intéressées, l’objectif étant d’atteindre 7 localisations au total en Île-de-France. La Région accélèrera la formation des talents disponibles pour PME et ETI franciliennes et formera 200 profils par an à ces technologies dans le cadre d’Ecoles spécialisées en Intelligence artificielle en Île-de-France. Elle s’associe donc à des initiatives existantes (Microsoft/Simplon) et lance un appel à d’autres partenaires.

  • Mesure 7 : Créer le premier lycée IA de France

La Région créera, en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale, le premier lycée Intelligence artificielle de France, au sein du lycée Paul Valéry dans le 12e arrondissement de Paris. Une mission de préfiguration se déroulera au cours de l’année 2019. Ce lycée sensibilisera et formera des étudiants, dès la seconde, aux outils de développement logiciel largement répandus dans l’Intelligence artificielle ainsi qu’aux fondamentaux mathématiques et statistiques. Les enseignants se verront dotés de solutions innovantes pour répondre au plus près aux besoins des étudiants. La Région souhaite ainsi former 200 étudiants par promotion dans ce lycée.

Conforter le leadership et l’attractivité internationale de l’Île de France en matière d’IA

  • Mesure 8 : Un soutien au projet DIGIHALL

  • Mesure 9 : Accélérer les coopérations internationales avec le Québec, la Bavière et la Corée du Sud

  • Mesure 10 : Une stratégie de communication internationale autour de « AI PARIS région » avec PRE et les « ambassadeurs de l’IA »

Lever les verrous technologiques sur les filières régionales prioritaires

L’IA au service de la santé – Challenge IA en oncologie et déploiement de l’hopital du futur
Si l’Intelligence artificielle est porteuse de grandes promesses en santé en matière d’aide au diagnostic, de prévention de la maladie et de rechute, son intégration se heurte à des freins liés à la complexité des conditions de mise sur le marché ou à l’accès aux données, nécessaire à l’entraînement des algorithmes. C’est pourquoi la Région, avec ses partenaires Cancer Campus de Villejuif, Médicen et l’Institut Gustave Roussy (IGR) lancera un challenge dédié spécifiquement à l’oncologie dès 2019. La Région travaillera également dès 2019 avec un grand hôpital francilien et le pôle Medicen à la constitution d’un hôpital du futur, à la pointe des technologies d’Intelligence artificielle, au service des Franciliens. Les challenges seront dotés d’un montant de 1,5 million €.

Mesure 11 : L’IA au service de l’industrie – Challenge « IA de confiance » et « Transfer learning »

Le « Transfer learning » et le déploiement d’une « IA de confiance » constituent des enjeux majeurs pour l’acceptation de l’Intelligence artificielle dans la société et son appropriation par les acteurs industriels. La Région lancera en 2019 avec des partenaires industriels tels qu’Atos, Thalès, Bertin, Michelin et SNCF ainsi que des partenaires académiques reconnus (CEA, l’ENS Paris Saclay et l’ENSIIE…) des challenges Industrie axés spécifiquement sur ces deux verrous technologiques. D’autres challenges industriels seront organisés en 2020 et 2021.

  • Mesure 12 : l’IA au service de l’Industrie – Challenges « IA de confiance » et « transfer learning »

  • Mesure 13 : L’IA au service des citoyens – Challenge IA Emploi

La Région souhaite que les progrès de l’Intelligence artificielle soient mobilisés pour répondre aux usages et aux besoins des Franciliens. La Région, aux côtés d’autres collectivités franciliennes et de grands acteurs volontaires, exposera dans le cadre d’un Challenge IA Citoyen, les problématiques et les verrous auxquels les acteurs publics sont soumis dans la conduite de certaines politiques publiques (formation, retour à l’emploi, sécurité, gestion des déchets, habitat,…). Le premier défi qui sera relevé en 2019 sera celui du retour à l’emploi dans le cadre de la compétence formation professionnelle de la Région.

  • Mesure 14 : Innov’Up : doper et adapter les aides régionales à l’innovation pour favoriser l’usage de l’IA

Piloter et évaluer

  • Mesure 15 : Mettre en place une gouvernance fédératrice et structurée

L’Île-de-France concentre des atouts majeurs pour jouer un rôle de hub de l’Intelligence Artificielle en Europe et dans le monde, via la reconnaissance internationale de ses chercheurs, écoles, universités et laboratoires de recherche en matière d’Intelligence artificielle, une concentration exceptionnelle à Saclay et à Paris, mais aussi des grandes entreprises et un gisement formidable de startups deeptech, encouragées par un écosystème d’innovation très porteur et de plus en plus structuré.

Vous pouvez télécharger le plan complet ici.