Actualité Deepomatic lève 2,3 millions d'euros afin de développer sa solution dans le...

Pour approfondir le sujet

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....

Deepomatic lève 2,3 millions d’euros afin de développer sa solution dans le domaine des télécommunications

Deepomatic, start-up spécialisée dans la reconnaissance d’images, a annoncé une levée de fonds de 2,3 millions d’euros auprès du fonds d’investissement Swisscom Ventures. La start-up française commercialise une suite logicielle permettant de développer des applications à base de reconnaissance d’images et de vision par ordinateur. Deepomatic souhaite désormais se concentrer sur le marché des télécommunications après s’être centré sur ceux de la santé ou des transports.

Deepomatic, l’entreprise spécialisée dans la reconnaissance d’images

Implantée à Paris et à New York, Deepomatic a été fondée en 2014 par Augustin Marty, Vincent Delaitre et Aloïs Brunel. L’objectif de Deepomatic consiste à accompagner des entreprises et des institutions dans la conception d’applications utilisant des caméras, la vision par ordinateur et la reconnaissance d’images. En 2019, la jeune pousse française avait levé la somme de 6,2 millions de dollars, soutenue par Alven et le business angel Bertrand Diard, cofondateur de Talend.

En 2020, Deepomatic a précisé que sa solution d’IA avait appuyé plus d’un million d’interventions, et la start-up souhaite désormais doubler ce chiffre pour 2021. Plusieurs entreprises utilisent ces logiciels dont de grands groupes comme Sanofi dans le domaine de la santé, Indigo dans le monde des transports, mais également des opérateurs télécoms comme Swisscom ou Bouygues Telecom.

L’entrée de Deepomatic dans le secteur des télécommunications coïncide avec une volonté de la marque de palier aux exigences de l’UE en matière de connexion internet. Conformément aux objectifs de la Commission européenne, l’ensemble des ménages européens devront avoir accès à une connexion internet d’au moins 100 Mbit/seconde.

Une levée de fonds pour se concentrer sur le domaine de la télécommunication

Deepomatic souhaiterait utiliser l’IA et la reconnaissance d’images afin d’analyser l’état des réseaux de télécommunications et guider les techniciens dans leurs prises de décisions. La levée de fonds d’un montant de 2,3 millions auprès de Swisscom Ventures et d’Octave Klaba, CEO d’OVH, devrait permettre répondre aux exigences du secteur des télécoms. L’objectif est notamment d’améliorer la plateforme déjà développée par Deepomatic afin qu’elle puisse répondre à plusieurs problématiques autour du field services management :

  • optimisation des processus pour accompagner les techniciens sur le terrain
  • traçabilité des opérations
  • management de la qualité

Augustin Marty apporte des précisions quant à la stratégie future adoptée par son entreprise :

“Nous estimons qu’au cours des dix prochaines années, toutes les entreprises ayant d’importantes activités sur le terrain (télécommunications, construction, infrastructures et énergie) auront recours à la reconnaissance d’images pour optimiser les processus sur le terrain, comme d’autres secteurs (services financiers, assurances, etc.) ont pu le faire avec l’automatisation des processus CRM et administrative. […] Notre stratégie et tous nos investissements vont en ce sens. Nous développons, en collaboration avec nos clients, une solution de rupture. L’entrée de Swisscom Ventures est, à ce titre, extrêmement significative.”

Le responsable de Swisscom Ventures, Dominique Mégret, évoque le partenariat avec Deepomatic :

“Nos équipes de Swisscom ont sélectionné la solution de computer vision Deepomatic pour tous nos installateurs, afin de continuer à délivrer à nos clients un service fiable, de qualité tout en restant à la pointe de l’innovation technologique. Outre la qualité de leur stack technologique, l’équipe de Deepomatic a développé un vrai savoir-faire dans notre branche et nous nous réjouissons de ce nouveau rapprochement, à travers notre investissement de Swisscom Ventures, afin d’ensemble encore mieux anticiper les futurs besoins des leaders de la télécommunication.”

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....