Intelligence artificielle Cybersécurité : La start-up HarfangLab lève 5 millions d'euros pour développer et...

Pour approfondir le sujet

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...

Cybersécurité : La start-up HarfangLab lève 5 millions d’euros pour développer et commercialiser son logiciel EDR

La start-up HarfangLab, spécialisée dans la cybersécurité, a annoncé avoir levé 5 millions d’euros, dont 3,5 millions auprès d’Elaia. L’entreprise française est connue pour avoir développé un logiciel de type Endpoint Detection and Response (EDR) qui permet de bloquer les ransomwares. Ces cyberattaques sont assez régulières en France puisqu’il s’agit du troisième pays le plus touché au monde avec une augmentation de ces attaques à hauteur de 255 % en 2020.

HarfangLab, une start-up spécialisée dans la cyberdéfense

La start-up HarfangLab fut fondée en 2018 par Grégoire Germain. La société édite une solution de cybersécurité basée sur l’IA et destinée aux entreprises principalement. Il s’agit d’un logiciel EDR qui cherche à garantir le plus haut niveau de sécurité des données d’une entreprise pendant l’ensemble du processus de sécurisation de son parc informatique. Elle a reçu en janvier dernier, la certification de sécurité de premier niveau (CSPN) de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).

L’outil permet de contrer les ransomwares (ou rançongiciels) qui sont des logiciels malveillants prenant en otage les données informatiques. Le moteur d’IA que la plateforme utilise permet d’accélérer la détection des menaces et d’automatiser la réponse à un incident. La start-up a été l’un des onze lauréats du Grand Défi Cyber fin 2020 : un projet subventionné par le gouvernement français dans l’optique de créer un nouvel écosystème français dans le domaine de la cybersécurité.

Une levée de fonds pour accélérer le développement et la commercialisation de son logiciel EDR

HarfangLab a annoncé un financement de 5 millions d’euros dont 3,5 millions proviennent d’Elaia. Armelle de Tinguy, directrice d’investissement chez Elaia, évoque l’aide apportée par le fonds d’investissement auprès de la start-up française :

“Le timing de marché d’HarfangLab n’aurait pas pu être plus adapté, puisque nous assistons à un déferlement de menaces, incluant les ransomwares, que les outils traditionnels ne sont plus capables de prévenir et contenir de façon satisfaisante. L’équipe s’attaque à un sujet absolument critique avec un produit qui nous a fortement impressionnés : léger, cloud-agnostic et ouvert, et qui a vocation à redéfinir les standards de l’écosystème. De plus, nous avons identifié une équipe de très grande qualité, combinant une expertise Tech unique et une très forte capacité d’exécution, aussi nous sommes très confiants dans leur capacité à aller au bout de leur vision ambitieuse, et nous sommes très fiers de les accompagner dans cette nouvelle étape.”

Grégoire Germain, CEO et fondateur de HarfangLab, évoque le partenariat financier avec Elaia :

“Nous sommes très heureux d’accueillir Elaia comme premier partenaire financier. Il était logique pour nous de nous associer avec un VC reconnu et exigeant dans le domaine deep Tech. Entre cet investissement d’Elaia, le financement du grand défi et les réserves mises à notre disposition, nous sommes confiants dans le développement de notre logiciel et de nos capacités de détection/réaction.”

Ce financement sera utilisé par HarfangLab pour poursuivre le développement et la commercialisation de son logiciel EDR dans le cadre de sa stratégie d’investissement massif pour répondre aux besoins du marché de la cybersécurité. La start-up souhaite également recruter une dizaine d’experts supplémentaires pour étoffer sa palette technique et donc poursuivre la stratégie de recrutement qu’elle avait amorcé en recrutant d’anciens employés de l’ANSSI et des data scientists.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...