Collaboration entre Dataiku et le Commandement Allié Transformation de l’OTAN pour déployer des projets IA sur le terrain

Collaboration entre Dataiku et le Commandement Allié Transformation de l’OTAN pour déployer des projet
Actu IA
Dataiku OTAN

Dataiku a annoncé ce vendredi 14 février la signature d’un contrat avec le Commandement Allié Transformation (ACT) de l’OTAN. Au centre de cet accord se trouve sa plateforme d’Analytique et de Data Science qui devrait permettre d’élaborer et de déployer de projets d’intelligence artificielle sur le terrain.

Le Commandement Allié Transformation (ACT) a choisi de collaborer avec les équipes Dataiku, data scientists et experts du domaine, sur des cas d’utilisation de l’IA sur le terrain. L’objectif de cet accord est de déployer de nouveaux services d’analytique avancée avec différents pays membres de l’OTAN, que ce soit en Amérique du Nord ou en Europe.

« Nous voulions élargir l’utilisation de la data science, du machine learning et de l’IA au sein de l’organisation atlantique », explique le général André Lanata. « Nous sommes impatients de travailler avec les spécialistes Dataiku une entreprise qui offre un savoir-faire et des capacités d’exécution éprouvés en matière de données ».

« Je suis convaincu que la seule façon de progresser consiste à partager nos perspectives et notre expérience dans la manière de répondre aux défis actuels et futurs, notamment en privilégiant la collaboration entre les disciplines et l’échange de meilleures pratiques, notamment à travers l’innovation ouverte », conclut le général André Lanata, Commandant suprême allié Transformation.

En 2018, le pôle « Innovation Hub » de l’OTAN avait organisé un challenge innovation, invitant les participants à proposer une solution en matière de « filtrage et fusion des données, visualisation et analyse prédictive », dans le cadre d’un scénario mettant en scène le « déploiement de forces de l’OTAN en appui d’un gouvernement d’un petit pays confiné et fragilisé par une épidémie mortelle ainsi que l’émergence de groupes armés. ». La solution développée par l’équipe Dataiku à l’occasion de ce Challenge, qui faisait appel à la détection d’objets par deep learning sur une imagerie aérienne avait obtenu deux des trois prix décernés, le prix de la France et le prix de l’OTAN ce jour-là.

« Nous sommes très heureux de pouvoir travailler avec ACT et impatients de voir quelles applications d’Enterprise AI nous sommes en mesure de déployer ensemble dans le monde réel », s’est félicité Florian Douetteau, PDG de Dataiku.

« Nous sommes surtout ravis d’avoir trouvé un partenaire qui, pour répondre à la complexité de ses challenges, choisit avec nous de privilégier la place de l’Humain et de ses collaborateurs dans son organisation d’intelligence artificielle » ajoute-t-il.