Classification mondiale des brevets en Intelligence Artificielle : CNRS Innovation et Axionable AI annoncent une nouvelle collaboration

Classification mondiale des brevets en Intelligence Artificielle : CNRS Innovation et Axionable AI annoncent u
Actu IA
CNRS INNOVATION AXIONABLE AI

Classifier automatiquement les brevets technologiques en se basant sur l’intelligence artificielle, c’est l’objectif de la collaboration annoncée par Axionable AI et CNRS Innovation. Elle portera aussi bien sur les brevets français qu’internationaux, de tous les domaines, mais s’intéressa particulièrement à ceux concernant l’intelligence artificielle.

Axionable AI est le laboratoire de recherche appliquée en Intelligence Artificielle de la société éponyme Axionable, data company qui propose des services et solutions data et IA clés en main pour les entreprises. CNRS Innovation représente le trait d’union entre la recherche et l’industrie en valorisant et proposant aux entreprises un portefeuille de technologies innovantes issues des laboratoires du CNRS.

Tous deux annoncent leur collaboration dans le but d’établir un processus automatique de classification des brevets français et internationaux dans tous les domaines, afin de les valoriser et d’optimiser leur utilisation auprès des entreprises. Les brevets liés à l’IA feront l’objet d’une attention particulière.

Le projet a l’ambition de créer un outil de classification automatique exhaustif et évolutif des brevets technologiques grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle.

Une encyclopédie de l’innovation

En tant que filiale de valorisation et d’évaluation des technologies du CNRS, CNRS Innovation gère aujourd’hui 1500 familles de brevets CNRS et 1300 contrats de transfert de technologie.

Pour l’aider dans ses missions de conseil en stratégie de propriété industrielle auprès du CNRS et de ses Start-Up, CNRS Innovation abrite un département d’intelligence technologique spécialisé en cartographie brevets. Ces études sectorielles classifient des milliers de documents techniques (brevets, mais également publications scientifiques, essais cliniques, projets R&D…), dans tous les secteurs et pour toutes les applications (environnement, chimie, cosmétique, mécanique, santé, agroalimentaire, science de la donnée…) afin d’identifier les tendances technologiques, signaux faibles et acteurs-clés d’un domaine particulier.

Face au volume de plus en plus important et complexe des brevets à analyser, une nouvelle méthode automatisée de classification devient plus que jamais nécessaire.

“Ce type d’outil est devenu indispensable dans l’exploitation de l’information brevets. L’explosion du volume d’information technique produit quotidiennement exclue désormais un traitement manuel de ces données. Nos études d’intelligence technologique peuvent désormais dépasser la centaine de milliers de documents à analyser, et ce de manière très précise : identification des caractéristiques de l’invention décrite, des secteurs applicatifs visés…

Les classifications actuelles (IPC, CPC) gérées manuellement par les offices brevets sont utiles mais incomplètes et ne correspondent pas, en général, à nos besoins. Les méthodes NLP développées par Axionable, adaptées aux contraintes spécifiques de l’information brevets et de la documentation technique et scientifique en général, vont permettre de dépasser ces limitations et ouvriront de nouvelles possibilités aux acteurs de l’intelligence technologique” explique Philippe Petit, analyste en information scientifique chez CNRS Innovation.

Un traitement automatique du langage complexe

C’est le projet conduit par Axionable AI qui a conçu une technologie de classification automatique à l’aide d’un traitement automatique du langage (NLP). Particulièrement performant et innovant, il traite des textes scientifiques complexes et longs. La nature du contenu et le volume d’information sont aujourd’hui les deux freins majeurs à la bonne exécution des NLP.

Cette application permettra de regrouper immédiatement les brevets et les sujets de recherche selon les catégories et critères définis par CNRS Innovation. Il sera alors possible de connaître facilement l’état de l’art d’un domaine d’innovation spécifique.

Cet outil sera disponible pour tous les clients d’Axionable et sera utilisé par CNRS Innovation dans ses missions de valorisation des résultats de la recherche. À terme, la vocation du projet est de le rendre accessible à tous, à travers une licence open source et d’en faire une référence scientifique.

« Notre équipe est par nature passionnée par les innovations, la réalisation de ce projet était donc particulièrement stimulante. Notre plus gros défi était de concevoir une technologie capable de comprendre un langage aussi complexe que celui des brevets.

C’est aujourd’hui une réussite que nous allons mettre à disposition de tous les chercheurs de notre labo IA » explique Laurent Wlodarczyk, Cofondateur et Directeur Scientifique et Technique d’Axionable.