Intelligence artificielle Astek et Craft AI présentent leur solution de machine learning dans le...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Afin de lutter contre la présence d’amiante dans ses wagons, la SNCF fait appel au machine learning

Durant l'été 2019, plusieurs salariés de la SNCF ont dénoncé un problème sanitaire majeur dans certains des wagons de fret de la société ferroviaire....

T-Systems et Google Cloud prolongent leur partenariat

Dans le cadre d'un partenariat entre T-systems et Google Cloud, la filiale de Deutsche Telekom propose désormais des services managés pour la plateforme de...

Etude de cas : comment la Deeptech Customs Bridge exploite le cloud

Depuis 2015, le programme start-up d'OVHcloud accompagne les jeunes structures (start-up et scale-up depuis 2020) de la même manière qu'un accélérateur de start-up. Accompagnements...

AP-HP s’associe avec Gleamer pour innover dans la détection des anomalies radiologiques thoraciques

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la signature d'un partenariat avec Gleamer. Réputé pour avoir conçu une suite de logiciels d'IA d'aide...

Astek et Craft AI présentent leur solution de machine learning dans le domaine de la cybersécurité

Dans le cadre de leur partenariat, Astek et Craft AI ont présenté leur première solution dans le domaine de la cybersécurité. L’entreprise spécialisée en ingénierie, en conseil en technologie et en système d’information, ainsi que la start-up française spécialisée dans l’IA, ont élaboré ensemble un système d’authentification qui se base sur l’analyse comportementale des usages de systèmes informatiques. Le machine learning est au centre de l’outil proposé par les deux entreprises.

Un partenariat pour développer des solutions innovantes

Le partenariat établi entre Craft AI et Astek a pour objectif de concevoir des solutions d’IA en associant les points forts des deux entreprises. La première, Astek, a les compétences nécessaires en matière de stockage, de mise en disposition industrielle des données exploitées et dans le développement d’applications restituant les résultats. La seconde, Craft AI, développe des systèmes d’IA reposant sur le savoir-faire qu’elle a développé, de l’entrainement, au passage en production et à la maintenance de modèles de machine learning.

Chahram Becharat, CEO de Craft AI, s’est exprimé autour de ce partenariat :

“Craft AI et Astek partagent la vision que l’Intelligence artificielle est un générateur de performance. Intégrée dans les outils des entreprises, elle apporte des gains de productivité phénoménaux, permet d’automatiser de nombreuses tâches et procure un avantage concurrentiel significatif. C’est une chance pour Craft AI de pouvoir s’appuyer sur l’expertise d’Astek pour accélérer notre développement et continuer à construire un champion de l’intelligence artificielle explicable.”

Julien Gavaldon, CEO d’Astek, ajoute :

“Le savoir-faire de Craft AI, couplé à l’expertise d’Astek, nous permettronT de mettre en œuvre des projets allant de la maintenance prédictive à l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments et bien d’autres encore. Ce partenariat est une nouvelle opportunité de recherche et d’innovation et s’inscrit pleinement dans notre volonté d’être en permanence force de proposition pour nos clients.”

Une solution de machine learning dans le secteur de la cybersécurité

L’outil proposé par les deux firmes est un système de détection des usages frauduleux.  L’application, conçue par les équipes d’Aster et de Craft AI, est intégrée aux équipements des utilisateurs afin de sauvegarder les données permettant d’identifier un utilisateur par son comportement tout en garantissant l’identité de la personne. Si le système a un doute, un second mot de passe est demandé. Si la suspicion demeure, le système renforce ses procédures de sécurité. Grâce à cela, le système a :

  • La capacité à apprendre en continu des comportements qui évoluent avec le temps et en fonction du contexte. Ainsi un même utilisateur pourra avoir un comportement différent s’il travaille dans sa langue maternelle ou dans une langue étrangère,
  • La possibilité de détecter rapidement, à partir d’un faible jeu de données, un comportement suspect.

Les deux entreprises affirment que leur solution préserve la confidentialité et la sécurité des données tout en permettant à l’utilisateur de garder le contrôle sur la technologie.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Laurent Félix devient Directeur Général France d’Ekimetrics

Ekimetrics, spécialiste européen en data science et intelligence artificielle au service des entreprises, a annoncé cette semaine la nomination de Laurent Félix au poste...

Forum de l’évaluation de l’intelligence artificielle : Créer la confiance et valider les performances, ou comment définir un environnement favorable au développement de...

Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) organise le premier forum d'évaluation de l'intelligence artificielle (IA). Cet événement sera l'occasion d'échanger autour du développement de...

Zoom sur l’automatisation des rapports COVID-19 de Santé Publique France par Dynacentrix

L'agence Santé publique France, en charge de la surveillance épidémiologique du covid-19, pilote le système national de veille et d’alerte et de surveillance sanitaire...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre....