Intelligence artificielle Wattpark, Geoflex et Vianova lauréats du "Mobility 4.0 Challenge" de la Software...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Belgique : nouvelle levée de fonds de 4,2 millions d’euros pour la start-up Deltaray

Deltaray, spin-off d'un laboratoire de l'Institut flamand de microélectronique et composants (Imec) et de l'Université d'Anvers, a annoncé une nouvelle levée de fonds de...

EvidenceB et Techné lancent la seconde version du module d’apprentissage du français ELLA

Adaptiv'Langue est une application destinée à la maîtrise des langues qui propose à chaque élève un apprentissage personnalisé. Développée par EvidenceB, elle utilise les...

Les finalistes des Trophées INPI ont été présentés avec notamment Exotec et Archeon en lice

L'Institut national de la propriété industrielle (INPI) est un organisme public placé sous la tutelle du ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique...

La French Tech Grand Paris rassemble l’écosystème IA français pendant la Paris AI Week, du 8 au 19 novembre 2021

En marge du GPAI (Global Partnership on Artificial Intelligence), la French Tech Grand Paris organise la Paris AI Week : deux semaines pendant lesquelles...

Wattpark, Geoflex et Vianova lauréats du “Mobility 4.0 Challenge” de la Software République

Les 3 start-ups Wattpark, Geoflex et Vianova ont remporté la première édition du concours “Mobility 4.0 Challenge” organisée par la Software République, un nouvel écosystème européen créé par six entreprises leaders : Atos, Dassault Systèmes, Orange, le Groupe Renault, STMicroelectronics et Thales pour innover dans la mobilité intelligente. C’est en présence de Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition Numérique et des Communications Electroniques, que les lauréats ont reçu leur prix remis par les membres du jury du challenge.

Atos, Dassault Systèmes, Orange, le Groupe Renault, STMicroelectronics et Thales, via la Software République, mettent en commun leurs expertises en mobilité, intelligence artificielle, big data, cybersécurité, connectivité et jumeaux numériques pour créer les solutions et systèmes de mobilité de demain. Cet écosystème d’innovation ouvert a pour objectif de développer et commercialiser conjointement des solutions et des systèmes qui enrichiront l’offre de mobilité pour les territoires, les entreprises et les citoyens.

Le Mobility 4.0 Challenge

Ouvert aux start-ups et à toute autre personne souhaitant devenir acteur d’une nouvelle mobilité européenne, ce concours, lancé le 6 septembre pour mobiliser autour de l’innovation pour une mobilité durable, s’articulait autour de cinq thématiques: l’amélioration de l’expérience utilisateur liée au véhicule électrique, l’accessibilité multimodale, le transport intelligent, la cybersécurité ainsi qu’une thématique libre. Plus de 150 projets ont été soumis parmi lesquels les membres du jury de la Software ont présélectionné 10 finalistes. Ceux-ci ont eu alors accès aux données de la Software République pour créer ou améliorer des use cases disruptifs, avec le soutien d’experts de nos six sociétés. Ils ont ainsi pu profiter de cette phase de prototypage qui s’est achevée le 6 décembre dernier pour étoffer leurs projets innovants. Les 3 start-ups lauréates après délibération du jury vont pouvoir intégrer l’incubateur de la Software République dès février 2022 et concrétiser leurs projet avec le soutien, l’expertise et les ressources d’Atos, Dassault Systèmes, Orange, le Groupe Renault, STMicroelectronics et Thales.

Les 3 start-ups lauréates du Mobility 4.0 Challenge 2021

  • 1er prix – WATTPARK : Wattpark est le “Airbnb© des chargeurs”  Il permet aux propriétaires d’une borne de recharge de la partager et de la louer. Il aide les conducteurs à localiser une borne, à s’y connecter et à payer facilement, évitant ainsi tout stress dans l’expérience de conduite des véhicules électriques ou hybrides rechargeables.
  • 2ème prix – GEOFLEX : Geoflex est un opérateur de services améliorant les applications GPS / GNSS pour atteindre un positionnement sûr et précis, jusqu’à 4 centimètres, sur terre, en mer et dans les airs. Geoflex fournit une hyper-géolocalisation universelle aux trains, voitures, navires, drones, smartphones…mais aussi pour la livraison du dernier kilomètre dans les villes intelligentes.
  • 3ème prix – VIANOVA : Vianova développe un algorithme de sécurité routière qui pourra profiter à la fois aux villes et aux automobilistes pour identifier et être informés en temps réel des incidents dangereux sur les routes ou des risques d’accident élevés dans certaines zones.

Les membres du Jury ont également retenu trois « coups de cœur » : Parcoor, Pasqal et Search Mobility.

Parcoor propose un logiciel de détection des menaces déployé sur l’appareil et basé sur une nouvelle approche combinant les données centrales du système surveillées en temps réel et des algorithmes d’apprentissage automatique de pointe, légers, rapides et explicables. Il assure une cybersécurité embarquée et une détection autonome en temps réel.

Pasqal : Le secteur des transports génère des masses de données. Combiné à des situations complexes du monde réel, il rend difficile pour les ordinateurs classiques de les traiter d’une manière qui permettrait de construire des modèles fiables et de prédire avec précision les problèmes potentiels, dans un temps de calcul raisonnable. Le traitement quantique fournit potentiellement un moyen de développer et de former efficacement des classificateurs, des modèles prédictifs et des optimiseurs.

Search Mobility développe une solution de mobilité B2B dédiée aux déplacements verts. Il permet aux fonctions RSE de gérer les données liées aux trajets domicile-travail quotidiens, de favoriser l’éco-mobilité et les pratiques responsables des salariés pour réduire l’empreinte de l’entreprise et de renforcer l’engagement des salariés dans la stratégie RSE de l’entreprise.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thierry Maubant

Partager l'article

La finale de « Ma thèse en 180 secondes » aura lieu à Lyon le 31 mai prochain

« Ma thèse en 180 secondes » concours qui s'inspire de « Three minute Thesis », conçu à l'Université du Queensland, en Australie, est...

CentraleSupélec et SystemX lancent l’Alliance CircularIT pour mettre le numérique au service de l’économie circulaire

Le 10 mai dernier, CentraleSupélec et l’IRT SystemX ont annoncé la création d'« Alliance CircularIT » afin de « mettre la puissance du numérique...

Le Val de Marne mise sur l’intelligence artificielle pour améliorer son réseau d’assainissement

En novembre 2020, l’agence de l’eau Seine-Normandie lançait l'appel à projets innovation pour la gestion de l’eau, « Transition numérique et économie circulaire »...

RAFAEL vise à devenir la plateforme dédiée au post-Covid de référence en francophonie

La Haute Autorité de Santé, à la date du 19 novembre 2021, déclarait que 10% des malades du Covid-19 développent un covid long, syndrome...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci