Actualité Mayday lève 2,5 millions d'euros afin de développer son logiciel de base...

Pour approfondir le sujet

Automatisation robotisée des processus et machine learning : le pari des hôtels pour relancer le tourisme

UiPath, une entreprise spécialisée dans l'automatisation robotisée de processus, a exploité sa technologie pour développer plusieurs processus d'automatisation au service de l'industrie du tourisme....

Atos et Graphcore annoncent leur partenariat pour concevoir des solutions de calcul haute performance

D'un côté, Atos, un spécialiste français de la transformation numérique, qui a présenté en début de mois sa nouvelle plateforme de computer vision, mais...

DeepMind et EMBL : une avancée majeure dans l’analyse du protéome humain grâce à l’intelligence artificielle

DeepMind, société technologique et filiale de Google, a annoncé sa collaboration avec le laboratoire européen de biologique moléculaire (EMBL) dans l'objectif de proposer une...

Grâce au deep learning, une application pourrait aider à diagnostiquer le VIH plus facilement

Une équipe de recherche composée d'experts de l'Africa Health Research Institute (AHRI) et de l'University College de Londres (UCL) a exploité l'intelligence artificielle pour...

Mayday lève 2,5 millions d’euros afin de développer son logiciel de base de connaissance intelligente

Mayday, une start-up connue pour son logiciel de base de connaissance intelligente à destination des services client, a annoncé une levée de fonds de 2,5 millions d’euros grâce au fonds Digital Venture de BpiFrance. MAIF Avenir a aussi contribué à ce financement avec la participation de Business Angels. Cette somme ainsi recolletée devrait permettre à la start-up de poursuivre le développement technologique de sa plateforme.

Mayday, une solution de base de connaissance intelligente pour les services client

En 2020, Damien Popote, Hugo Martinez et Benjamin Karila fondent Mayday avec pour ambition de mettre à disposition des entreprises, une base de connaissance intelligente leur permettant d’offrir à leurs clients des réponses de très bonne qualité et d’en finir avec les longues minutes d’attente, le tout grâce à l’intelligence artificielle.

La start-up met à disposition des organismes une plateforme intégrée aux logiciels de relation client permettant de centraliser toute la connaissance des procédures. La solution délivre ensuite cette connaissance aux conseillers, dans un format harmonisé et directement dans leur espace de travail.

Les outils de communication restent les mêmes, Mayday intègre seulement un volet interactif permettant d’accéder instantanément à la connaissance à chaque besoin, via un moteur de recherche dynamique ou via des suggestions automatiques contextualisées. Au niveau de la gestion, plusieurs tableaux de bord permettent de piloter l’utilisation des contenus et de détecter les éventuels manquements en temps réel.

Damien Popote, Président de Mayday, précise tout l’intérêt de sa solution :

“Ce qui rend Mayday unique c’est sa capacité à automatiser les deux piliers d’une base de connaissance : la structuration grâce à l’import de toutes les connaissances historiques ; la diffusion avec des suggestions intelligentes en fonction de la demande du client.”

Parmi ses clients, on retrouve de grands groupes comme BNP Paribas, le Groupe La Poste ou encore Fnac Darty.

Une levée de fonds de 2,5 millions d’euros pour poursuivre le développement de sa solution

Mayday vient de lever près de 2,5 millions d’euros grâce à un premier tour de table menée par Bpifrance, via son fonds Digital Venture, et MAIF Avenir avec la participation de Business Angels. Edwige Kharoubi, Directrice d’investissements chez Bpifrance, évoque les raisons qui ont permis la mise en place de cet investissement:

“Entre un début d’exécution très prometteur en à peine 1 an – tant sur le développement des premières briques de la solution que sur leur commercialisation – et une très forte adoption du produit, l’équipe Mayday a fait la démonstration de son potentiel. Nous sommes très heureux de suivre cette équipe et son ambition aux côtés de MAIF Avenir et de business angels de premier plan et avons hâte d’accompagner leur phase de scale.”

Timothée Poulain, Principal chez MAIF Avenir, ajoute :

“Nous avons été particulièrement impressionnés par le trio de fondateurs qui a su démontrer une très forte capacité d’exécution commerciale et technique avec une plateforme utilisée par plusieurs milliers de conseillers quotidiennement. Nous sommes convaincus que Mayday apporte une solution concrète et puissante sur le marché permettant de faciliter la vie des services client, de supprimer les silos d’information et in fine d’améliorer significativement la satisfaction client. Cet investissement s’inscrit pleinement dans notre thèse d’investissement “mission” en finançant une innovation utile qui améliore la qualité de la relation client et le quotidien des conseillers.”

Ce financement devrait permettre à la start-up de poursuivre le développement technologique de sa plateforme. La prochaine étape pour Mayday se focalisera sur la connaissance externe afin de la délivrer directement au client final en selfcare. Une suite logique après la longue phase de travail autour de la gestion de la connaissance interne des services client.

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Automatisation robotisée des processus et machine learning : le pari des hôtels pour relancer le tourisme

UiPath, une entreprise spécialisée dans l'automatisation robotisée de processus, a exploité sa technologie pour développer plusieurs processus d'automatisation au service de l'industrie du tourisme....

Atos et Graphcore annoncent leur partenariat pour concevoir des solutions de calcul haute performance

D'un côté, Atos, un spécialiste français de la transformation numérique, qui a présenté en début de mois sa nouvelle plateforme de computer vision, mais...

DeepMind et EMBL : une avancée majeure dans l’analyse du protéome humain grâce à l’intelligence artificielle

DeepMind, société technologique et filiale de Google, a annoncé sa collaboration avec le laboratoire européen de biologique moléculaire (EMBL) dans l'objectif de proposer une...

Grâce au deep learning, une application pourrait aider à diagnostiquer le VIH plus facilement

Une équipe de recherche composée d'experts de l'Africa Health Research Institute (AHRI) et de l'University College de Londres (UCL) a exploité l'intelligence artificielle pour...