L’Université Grenoble Alpes et Orange inaugurent leur laboratoire commun dédié à l’IA en santé

Alors que l’OMS vient de remettre son rapport sur l’intelligence artificielle en matière de santé, Orange et l’Université Grenoble Alpes inaugurent leur laboratoire commun intitulé Telecom4Health (T4H). Lancé officiellement le 29 juin 2021, le laboratoire sera dédié à la santé et aura pour objectif d’accélérer la recherche sur les nouvelles technologies et solutions en lien avec ce domaine. Avec ce laboratoire, Orange souhaite apporter son expertise en matière d’IA et de traitement de la data.

Un laboratoire dédié à l’IA en santé pour une “médecine des 4 P”

La création de ce laboratoire est issue d’un partenariat entre Laboratoire Autonomie, Gérontologie, E-santé, lmagerie & Société (AGEIS) de l’Université Grenoble Alpes, du Laboratoire d’Informatique de Grenoble (LIG) de l’Université Grenoble Alpes, associée à Grenoble INP-UGA, du CNRS, d’Inria et du Groupe Orange. L’ensemble des équipes scientifiques de ces institutions seront impliquées dans le nouveau laboratoire commun T4H. Il a été inauguré le 29 juin par Nicolas Demassieux, directeur d’Orange Innovation Research, et Yassine Lakhnech, président de l’Université Grenoble Alpes.

Les recherches qui seront menées au sein de cette structure seront axées autour de l’intelligence artificielle en santé et des nouvelles technologiques appliquées à la médecine des “4P” : prédictive, préventive, personnalisée et participative. Chacun des partenaires apportera ses compétences et ses ressources pour mener à bien des travaux de recherche sur le sujet. Le laboratoire T4H sera dirigé par Nicolas Vuillerme pour l’Université Grenoble Alpes et Hervé Provost pour Orange.

L’implication d’Orange dans l’IA pour la santé

Alors que les innovations en santé se multiplient à travers le monde, Orange évoque tout l’intérêt des technologies du numérique dans le domaine de la santé :

“Les technologies du numérique sont en effet porteuses de changements majeurs rendant possibles des pratiques radicalement nouvelles dans le domaine de la santé. Elles permettent d’enrichir, et dans certains cas de réinventer, le soin et le suivi médical des patients notamment à travers des outils d’aide à la décision médicale afin d’améliorer le parcours de santé des patients ainsi que les pratiques des professionnels de santé.”

Le laboratoire TH4 permettra à l’Université Grenoble Alpes de mettre en application ses méthodologies et ses connaissances de l’écosystème santé et à Orange d’apporter son expertise en matière d’IA et de traitement des données. L’objectif : concevoir les services de santé de demain en s’appuyant sur des technologies innovantes en produisant, à terme, des projets, des brevets, des publications scientifiques grâce à la mutualisation du savoir-faire de chaque partenaire.

Durant cette année 2021, Orange est très investi dans le monde de l’intelligence artificielle : la firme a annoncé la constitution d’un comité éthique de la data et de l’IA et prend part au projet Future4care, un accélérateur de start-up orienté sur les solutions numériques dans le domaine de la santé en partenariat avec Sanofi, Capgemini et Generali.