Actualité Orange constitue un conseil consultatif d'éthique de la data et de l'IA...

Pour approfondir le sujet

Kyndryl, la nouvelle société distincte d’IBM qui proposera des services managés d’infrastructure

IBM a annoncé cette semaine le nom de la nouvelle entité en charge des services gérés d'infrastructure qui fonctionnera en tant que société indépendante....

Focus sur Car Thing, le dispositif doté d’une commande vocale pour les véhicules lancé par Spotify

La technologie Bluetooth est une des options non présentes dans certaines voitures, ce qui n'est pas pratique pour écouter la musique que l'on souhaite...

Généthon et WhiteLab Genomics vont collaborer afin d’utiliser l’IA dans le cadre de la thérapie génique

Généthon, le centre de recherche et de développement de l'AFM-Téléthon a annoncé le mois dernier sa collaboration avec WhiteLab Genomics. Ce partenariat a pour...

Systancia créé Neomia, filiale spécialisée dans la conception de produits dédiés à l’IA

Neomia est la toute nouvelle filiale de l'éditeur français spécialisé dans la cybersécurité, Systancia. Elle œuvrera à la conception de produits dédiés à l'IA...

Orange constitue un conseil consultatif d’éthique de la data et de l’IA composé d’experts

Orange a présenté la création de son Conseil d’éthique de la Data et de l’IA composé de 11 personnalités reconnues dans le domaine. Présidé par Stéphane Richard, Président-Directeur général d’Orange, cet organe consultatif et indépendant a pour mission d’accompagner la mise en œuvre par l’entreprise de principes éthiques encadrant l’utilisation des technologies de data et d’Intelligence Artificielle.

Le Conseil a vocation à intervenir sur une grande variété de sujets, comme par exemple pour s’assurer que les systèmes à base d’IA développés par le Groupe ont bien intégré dès leur conception des principes de non-discrimination et d’équité, ou encore qu’ils ne présentent pas de risques d’atteinte à la vie privée quand ils analysent des données réseau pour détecter les causes d’une panne du service vidéo sur la fibre. C’est dans ce cadre d’intervention que ce conseil sera également chargé de créer une charte éthique pour un usage responsable de la data et de l’IA chez Orange, et de suivre son implémentation au sein des entités du Groupe. Il pourra être saisi par des personnalités externes, des représentants de clients et ou des collaborateurs d’Orange pour étudier des cas concrets touchant à l’éthique de la data et de l’IA, et proposera des recommandations qui seront soumises à la validation du Comité Exécutif d’Orange. Il émettra également des avis prospectifs sur l’utilisation des technologies de data et d’IA au sein du Groupe.

Le Conseil d’éthique de la Data et de l’IA d’Orange est composé de 11 personnalités non affiliées à Orange, choisies pour leur indépendance et leur neutralité, leur expertise sur ces sujets, ainsi que la diversité de leurs profils : spécialistes de l’éthique, juristes, philosophes, chercheurs, professionnels issus d’organismes publics, de milieux académiques et de secteurs économiques publics et privés. On retrouve Raja Chatila, Professeur d’IA, Robotique et éthique à Sorbonne Université; Lê Nguyên Hoang, Chercheur et médiateur scientifique en informatique à l’EPFL, Suisse; Caroline Lequesne-Roth, Enseignante-Chercheuse Université Côte d’Azur; Sasha Rubel, Experte Internationale IA responsable et open data; Cécile Dejoux, Professeur des Universités au Cnam; Etienne Klein, Directeur de laboratoire au CEA; Mark Hunyadi, Professeur de philosophie morale et politique à l’Université de Louvain; Claire Levallois Barth, Maître de Conférences en droit à Télécom Paris; Winston Maxwell, Directeur d’Études en droit à Telecom Paris; Françoise Soulie-Fogelman, Consultante en IA, Ancienne professeure et dirigeante de start-up et Jean-Noël Lafargue, Maître de conférences à l’Université Paris 8.

La création du Conseil d’éthique de la Data et de l’IA rentre dans une volonté de la marque de vouloir renforcer ses liens de confiance avec ses clients, ses salariés et ses parties prenantes, en lien avec l’éthique. Parallèlement à la création de ce conseil, l’entreprise mène depuis plusieurs années un programme de recherche pour contribuer au développement, à l’utilisation et à la gouvernance responsables des Orange a par ailleurs contribué à produire des recommandations pour une « Éthique de l’IA de confiance » au sein du « High Level Expert Group » de la Commission européenne et soutient le collectif Impact AI.

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Kyndryl, la nouvelle société distincte d’IBM qui proposera des services managés d’infrastructure

IBM a annoncé cette semaine le nom de la nouvelle entité en charge des services gérés d'infrastructure qui fonctionnera en tant que société indépendante....

Focus sur Car Thing, le dispositif doté d’une commande vocale pour les véhicules lancé par Spotify

La technologie Bluetooth est une des options non présentes dans certaines voitures, ce qui n'est pas pratique pour écouter la musique que l'on souhaite...

Généthon et WhiteLab Genomics vont collaborer afin d’utiliser l’IA dans le cadre de la thérapie génique

Généthon, le centre de recherche et de développement de l'AFM-Téléthon a annoncé le mois dernier sa collaboration avec WhiteLab Genomics. Ce partenariat a pour...

Systancia créé Neomia, filiale spécialisée dans la conception de produits dédiés à l’IA

Neomia est la toute nouvelle filiale de l'éditeur français spécialisé dans la cybersécurité, Systancia. Elle œuvrera à la conception de produits dédiés à l'IA...