Intelligence artificielle Orange, Generali, Sanofi et Capgemini lancent Future4care, un accélérateur de start-ups

Pour approfondir le sujet

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...

Orange, Generali, Sanofi et Capgemini lancent Future4care, un accélérateur de start-ups

Orange, Sanofi, Capgemini et Generali ont annoncé la création d’un accélérateur européen de start-up intitulé Future4care. Il aura pour objectif d’aider les jeunes pousses à développer rapidement des solutions digitales de santé et à déployer leurs outils pour les mettre à disposition des patients et des professionnels de santé. Les candidats seront sélectionnés sur dossier en répondant à des appels à projets ou bien dans le cadre de candidatures spontanées. 

Un accélérateur de start-up spécialisée en santé digitale

Future4care est un écosystème d’open-innovation et un accélérateur européen de start-up en santé digitale. Il a pour mission d’accélérer le développement des start-up et de créer un institut proposant du contenu lié à la santé numérique, pour à terme, délivrer un label de référence. Ce dernier proposera des programmes de conférences, réalisera une veille des nouvelles technologies et usages et mettra en relation les membres de l’écosystème Future4care avec des experts externes. Philippe Peyre, président de Future4care, s’est exprimé quant à la création de cet accélérateur :

“Les nouvelles technologies et la data sont devenues essentielles à l’innovation dans la santé. La France et plus largement l’Europe possèdent les atouts nécessaires pour faire émerger les solutions e-santé de demain. Nous sommes convaincus que la conjugaison des capacités des grandes
entreprises avec l’agilité des jeunes pousses permettra l’émergence de solutions digitales qui
apporteront de la valeur aux patients et à l’écosystème de santé dans son ensemble.”

Les partenaires et start-ups de l’écosystème auront accès au BioPark Future4care, un espace de 6 400m² situé à Paris qui ouvrira en décembre 2021. On y retrouvera des espaces de travail, de réception, de networking et de rencontres. Un parcours de labs thématiques sera également mis en place pour que chaque start-up rejoignant Future4care puisse bénéficier d’un accompagnement personnalisé : Creative Lab, Medical/Regulatory Lab, Business & Ethics Lab, Data & IA Lab, Living Lag. Chaque start-up pourra y imaginer, concevoir, texter, fiabiliser et lancer ses solutions.

Une offre d’accompagnement pour aider au mieux les start-up

Agnès De Leersnyder, Directrice générale de Future4care, a évoqué l’offre proposée par l’accélérateur de start-up :

“Future4care représente une opportunité inédite pour les start-up et, plus globalement pour tous les acteurs du secteur, de bâtir ensemble la santé numérique de demain. L’offre d’accompagnement aux start-up que nous développons vise à donner aux entrepreneurs talentueux tous les moyens de réussir la mise sur le marché de leur produit et de proposer des solutions concrètes qui améliorent la vie de chacun et l’efficacité de nos systèmes de soins. Nous avons choisi de proposer l’intégralité de nos services sur notre plateforme digitale et d’ouvrir un lieu de travail et d’échanges au coeur du BioPark à Paris. J’ai hâte de voir grandir cette communauté où se côtoieront start-up, industriels, experts scientifiques, académiques, associations de patients, hôpitaux et centres de soins. Tous permettront de créer des solutions «made in Future4care» au service des patients et des professionnels de santé.”

L’offre de Future4care sera disponible en ligne à partir de novembre 2021 grâce à une plateforme d’échange. À terme, l’accélérateur Future4care aura pour vocation de rassembler un vaste écosystème d’acteurs diversifiés, composé :

  • des quatre membres fondateurs (Orange, Generali, Capgemini et Sanofi) ;
  • d’une quinzaine d’entreprises partenaires ;
  • d’une centaine de start-up françaises et européennes ;
  • d’acteurs de la santé, de la technologie et de l’assurance ;
  • des acteurs des hôpitaux publics et privés ;
  • des associations de patients ;
  • des régulateurs ;
  • ainsi que des écoles et universités.

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’Industrie, s’est exprimée autour de la création de cet écosystème :

“Je me félicite de la création de Future4care, en cohérence avec les priorités du gouvernement pour faire de la France un pays leader en santé digitale. L’innovation numérique est en effet au cœur de nos priorités pour améliorer la prise en charge des patients et trouver des solutions thérapeutiques plus efficaces.”

Le 16 juin prochain, l’accélérateur de start-up participera à l’évènement Viva Technology puis, en septembre, un appel à projets sera lancé sur les thématiques suivantes : “la prise en charge du patient à distance grâce aux nouvelles technologies” et “la médecine personnalisée, du diagnostic jusqu’au traitement”. En novembre 2021, ce sera l’onboarding des start-up et le lancement de l’offre de service dans sa version 100 % digitale. Enfin, en décembre 2021, le BioPark Future4care sera inauguré.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...