La Chine vise une production de masse des robots humanoïdes d’ici à 2025

Le ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information (MIIT) a récemment publié une directive exhortant les industriels de la robotique à accélérer le développement de robots humanoïdes. Il vise une production de masse pour 2025 et entend devenir le leader mondial de ce domaine d’ici à 2027. 

Selon le rapport World Robotics 2022 publié par la Fédération internationale de robotique, la Chine était le cinquième pays le plus automatisé au monde, dépassant en 2021 les Etats-Unis. Elle avait déployé durant cette année à elle seule plus de robots industriels que l’ensemble des autres pays.

La Chine est ainsi à l’avant-garde dans le déploiement de robots de service dans divers secteurs, des aéroports aux hôtels, en passant par les centres commerciaux et les restaurants. Cependant, elle cherche à renforcer son autonomie dans le domaine de la robotique, en particulier face à la concurrence des Etats-Unis.

Le MIIT a déclaré que la Chine viserait à « établir un système d’innovation de robots humanoïdes, à faire des percées dans plusieurs technologies clés, telles que “le cerveau, le cervelet et les membres” et à assurer l’approvisionnement sûr et efficace des composants de base » d’ici 2025.

Elle veut notamment rattraper son retard par rapport à des pays comme l’Allemagne, le Japon ou la Suisse dans la fabrication de composants essentiels pour les robots, tels que les vis à billes, les capteurs de couple, les réducteurs d’harmonique et les moteurs sans noyaux.

Elle ambitionne de faire des cobots augmentés d’IA l’un des moteurs de la croissance économique de la Chine en 2027. Cependant, la directive insiste sur la nécessité que “l’innovation technologique des robots humanoïdes soit considérablement améliorée, qu’un système de chaîne d’approvisionnement industriel sûr et fiable soit formé, qu’une écologie industrielle avec une compétitivité internationale soit construite et que notre force globale atteigne le niveau le plus avancé du monde”.

Selon le MIIT, les robots devraient être utilisés dans des conditions difficiles et dangereuses, sans autre précision. Il a toutefois ajouté qu’ils le seraient de plus en plus dans divers secteurs, tels que la santé, les services à domicile, l’agriculture et la logistique, ce qui permettrait de pallier à la pénurie de main d’œuvre, dû au contexte de déclin démographique auquel la Chine est confrontée.

La concurrence sino-américaine

Du côté américain, Boston Dynamics, Agility Robotics et Tesla ont construit des prototypes de robots humanoïdes qui peuvent soulever, manipuler, déplacer de lourdes charges et collaborer avec l’être humain.

OpenAI, de son côté, s’est associé en mars dernier avec 1X Technologies pour développer NEO, un robot humanoïde alimenté par l’IA.

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
Plateforme Pricing par EURODECISION

Eurodecision propose une plateforme de pricing fournissant aux équipes marketing les clés pour prendre les meilleures décisions et piloter au mieux le...

 
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.