Google cherche à se réinventer dans “l’ère de l’intelligence artificielle”

Google cherche à se réinventer dans “l’ère de l’intelligence artificielle”
Actu IA
A

A l’occasion de la conférence annuelle des développeurs, la Google I/O, qui a commencé ce mercredi 17 mai à Mountain View aux Etats-Unis, Google a fait le point sur ses produits et leurs développements. Gmail, Google Lens, Google Assistant, Google Cloud ou encore Android, les annonces ont été nombreuses.

Une nouvelle ère demandant davantage d’imagination et d’innovation

Google s’est positionné très tôt dans la recherche en intelligence artificielle. Leader dans les acquisitions de start-up, la firme bénéficie également des nombreuses avancées de DeepMind. Sundar Pichai, CEO du groupe a déclaré:

« Nous assistons à un nouveau basculement dans l’informatique: le passage de l’ère du mobile à l’ère de l’Intelligence Artificielle. Cela nous contraint à ré-imaginer nos produits pour un monde qui permet une interaction plus naturelle et fluide avec la technologie. »

Cela ne concerne pas seulement les nouveautés. Google souhaite en effet pouvoir doter ses produits existants de nouvelles fonctionnalités.

« Dans l’ère de l’IA, nous repensons tous nos produits et utilisons les capacités d’apprentissage des machines pour résoudre des problèmes. »

Sundar Pichai a ainsi expliqué que le groupe était passé d’une stratégie mobile first à un dogme AI first. C’est en ce sens que le géant de l’informatique a lancé sa plateforme google.ai. Ainsi, les développeurs pourront intégrer l’intelligence artificielle de Google dans leurs propres applications.

Google I/O 2017 – Youtube

Gmail et les assistants virtuels

Cette conférence annuelle a été l’occasion de faire un point sur les futurs développements des produits Google en lien avec l’intelligence artificielle. A ce propos, Sundar Pichai n’a pas manqué d’évoquer Gmail qui pourra désormais compter sur l’intelligence artificielle. La messagerie proposera en effet des réponses intelligentes rapides selon l’e-mail reçu.

Autre sujet de prédilection de Google, les assistants virtuels. Siri, Alexa, Cortana et Bixby sont des concurrents directs de Google. Ces assistants vocaux, intégrés dans les smartphones mais également dans les objets connectés, sont actuellement l’un des secteurs les plus dynamiques. Google tient donc à poursuivre le développement de son Google Assistant, capable de répondre aux questions en langage humain en fonction du contexte.

Pour cela, le groupe a évoqué sa mise à disposition en français sur tous les smartphones Android mais également Apple. La firme a tenu à rappeler que depuis son lancement l’an dernier, Google Assistant équipe plus de 100 millions d’appareils. Il sera également disponible sur l’enceinte connectée Google Home, désormais pro-active, en vente en France cet été.

Réalité virtuelle et réalité augmentée

Autres secteurs très concurrentiels: la réalité virtuelle et la réalité augmentée, à travers les casques et les smartphones. Google souhaite s’y positionner et propose donc Google Lens, une application de reconnaissance visuelle capable d’identifier les objets via la caméra des smartphones.

Grâce à cette dernière, Google Photo, pourra identifier des personnes, traduire en temps réel des inscriptions ou encore reconnaître des plantes. Google Assistant bénéficiera également de Google Lens et pourra par exemple scanner les codes Wifi des box internet pour se connecter directement au réseau.

L’un des objectifs de Google est de pouvoir proposer aux utilisateurs un nouveau type de conversation informatique. Scott Huffman, vice-président de l’équipe des ingénieurs de Google, a présenté ce projet:

« On est vraiment en train de relever le défi de la conversation informatique. Bientôt, avec les Google Lens, votre assistant sera en mesure d’avoir une discussion sur ce que vous voyez. »

Le géant de l’informatique lancera donc prochainement son casque de réalité virtuelle autonome, pouvant fonctionner sans smartphone, sans PC et sans câble. Ces casques seront produits en partenariat avec HTC et Lenovo.

Outre la réalité virtuelle, Google s’intéresse également de très près à la réalité augmentée. Il lancera prochainement l’application Expedition, qui a pour objectif d’apporter la réalité augmentée à l’école ainsi que son système VPS (Visual positioning service) de navigation visuelle en intérieur, complémentaire du GPS.

Nouvelles puces pour le Cloud et nouvelle version d’Android

Développer les capacités de stockage dans le Cloud semble être une des priorités de Google. Sundar Pichai a indiqué à ce propos:

« Nous voulons que le Cloud de Google soit le meilleur cloud pour le machine learning ».

Pour ce faire, Google a annoncé le lancement d’une deuxième générations de puces informatiques, spécialement pensées pour augmenter les capacités de stockage dématérialisé.

Enfin, Android a également été évoqué. Ce système d’exploitation équipe désormais plus de 2 milliards de smartphones et de tablettes à travers le monde. La firme lancera prochainement la nouvelle version d’Android. Baptisée « Android O », elle proposera une expérience utilisateur plus fluide grâce à l’intégration d’un mode picture in picture, la possibilité d’utiliser deux applications en même temps et un système de copier-coller intelligent.