Actualité Gavagai AB développe une intelligence artificielle capable de comprendre une multitude de...

Pour approfondir le sujet

“Traduction et traitement de la langue naturelle” – Séminaire de Holger Schwenk du FAIR – Paris au Collège de France

Dans le cadre de la Chaire Informatique et Sciences numériques du Collège de France, intitulée "L’apprentissage profond : une révolution en intelligence artificielle", Yann Lecun...

Samsung ouvre un nouveau laboratoire spécialisé dans l’intelligence artificielle

Samsung a annoncé ce lundi avoir ouvert un nouveau laboratoire, spécialisé dans l'intelligence artificielle, au Québec. L'Université de Montréal a accueilli ce centre en...

Watson d’IBM capable de traduire des conversations depuis une oreillette grâce à une start-up australienne

A l'occasion du AI for Good Global de Genève du 7 au 9 juin dernier, la start-up australienne Lingmo a présenté une invention ambitieuse....

Carlsberg se tourne vers l’intelligence artificielle pour tester ses nouvelles bières

Le brasseur danois Carslberg a investi plusieurs millions de dollars dans un projet de recherche reposant sur l'intelligence artificielle. Pour ce faire, il collabore...

Gavagai AB développe une intelligence artificielle capable de comprendre une multitude de langues, dont celle des dauphins

Une traduction rapide et de meilleure qualité est un enjeu de taille pour de nombreuses entreprises qui investissent pour cela dans l’intelligence artificielle. En Suède, Gavagai AB, une start-up spécialisée dans les technologies d’apprentissage du langage a décidé d’aller plus loin. Elle a commencé un projet de 4 ans plutôt original. Il vise en effet à adapter son outil à la compréhension du langage des dauphins.

Un projet ambitieux

Ce projet, en partenariat avec le KTH Royal Institute of Technology de Stockholm, utilisera l’intelligence artificielle développée par Gavagai AB qui peut traiter « des données linguistiques non structurées en grande quantité ». L’approche mise en place dans le décodage de la langue des dauphins sera similaire à celle utilisée les langages humains. Les cétacés s’expriment en effet de façon assez similaire aux humains du point de vue de la structure.

Développer à l’échelle industrielle un système de compréhension de 45 langues

Il s’agira donc d’établir une connexion entre les sons et leur signification grâce à l’intelligence artificielle. Outre ce projet, Gavagai AB a investi en 7 ans près de 9 millions de dollars dans son système intelligent. Ce dernier est capable comprendre 45 langues. L’objectif est donc désormais de le développer à l’échelle industrielle.

Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

L’UNESCO publie son rapport L’Ingénierie au service du développement durable rappelant l’importance des technologies émergentes

L'UNESCO publie ce 4 mars son deuxième rapport L'Ingénierie au service du développement durable: réaliser les Objectifs de développement durable à l’occasion de la...

Iktos et Pfizer annonce leur collaboration sur un projet d’intelligence artificielle appliquée à la découverte de médicaments

La start-up française Iktos a annoncé sa collaboration avec le laboratoire Pfizer portant sur l’utilisation de sa technologie d’intelligence artificielle pour la conception de...

Lionbridge confirme l’acquisition de sa division d’intelligence artificielle par TELUS International

Société experte en solutions de traduction et de localisation, Lionbridge avait développé sa propre division d'intelligence artificielle baptisée Lionbridge AI. L'entreprise a confirmé avoir clôturé la...

Charte « Femmes & IA » du Cercle InterElles : SAP s’engage en faveur de la diversité

Le Cercle InterElles, lancé en 2001, dévoilera ce jeudi 4 mars sa charte « Femmes & IA ». Co-construite avec SAP France, elle vise...