Actualité Drive.ai lève 50 millions de dollars pour accélérer son développement

Pour approfondir le sujet

L’intelligence artificielle sera présente à la Paris Healthcare Week du 29 au 31 mai 2018

La prochaine Paris Healthcare Week aura lieu à Paris du 29 au 31 mai 2018. Evénement unique en Europe, ce rendez-vous de tous les...

Renault s’associe à Oktal pour créer ‘Autonomous Vehicle Simulation’

Renault a annoncé vouloir créer avec Oktal une coentreprise. Baptisée AVS ("Autonomous Vehicle Simulation"), ce projet devrait leur permettre d'avancer dans le domaine de...

Uber installe un premier laboratoire d’intelligence artificielle à Toronto

Uber fait partie des leaders de la course aux véhicules autonomes. L'entreprise disposait déjà de deux centres de recherche, à San Francisco et à...

Drive.ai lève 50 millions de dollars pour accélérer son développement

La start-up californienne Drive.ai a annoncé ce mardi avoir récolté 50 millions de dollars à l’occasion de sa levée de fond. Parallèlement, Andrew Ng, figure renommée de l’intelligence artificielle, a rejoint son conseil d’administration.

Déployer sa technologie pour accélérer sa commercialisation

Ce second tour de recherche d’investisseurs s’est conclu positivement pour Drive.ai. Les 50 millions de dollars récoltés vont pouvoir permettre à la start-up californienne de préparer le déploiement de sa technologie dans des véhicules de test avant la fin de l’année.

Spécialisée dans le développement de systèmes totalement autonomes pour les voitures, Drive.ai avait déjà levé 12 millions de dollars en 2016.

New Enterprise Associates, Inc, GGV Capital mais également l’investisseur chinois Northern Light Venture Capital ont participé à cette nouvelle levée de fonds.

Développer un programme basé sur l’intelligence artificielle

Drive.ai travaille sur le développement d’une solution logicielle after-market reposant sur une intelligence artificielle pour que les voitures de flotte d’entreprise puissent être convertie en véhicules autonomes.

Grâce à cette levée de fonds, la start-up pourra tester sa solution logicielle intégrée à des véhicules avant la fin de l’année. Son équipe, formée d’experts en robotique et en deep learning, voit également l’arrivée d’un nouveau membre, Andrew Ng, au conseil d’administration de Drive.ai.

Johanna Diaz

Partager l'article

Focus pays : Webinaire « L’intelligence artificielle, instrument de relance économique en Tunisie ? »

Le 29 juillet dernier, le ministère de l'industrie et des PME, en collaboration avec le projet Innov’i – EU4Innovation, a organisé un webinaire réunissant...

Le corpus d’articles arXiv est désormais disponible sur Kaggle

Le corpus d'articles arXiv permet depuis plus de 30 ans à la communauté de chercheurs et au public d'avoir accès aux articles scientifiques dans...

Scikit-learn, SOFA, Coq, Pharo : Inria lance son Academy de formation continue dédiée aux logiciels libres

Inria a présenté fin juillet son nouveau dispositif de formation continue. Centré sur les logiciels libres cette structure permettra l’accès aux grands noms des...

Partenariat Life & Soft et CEA en bio-informatique, génomique, intelligence artificielle et technologies d’imagerie de pointe

Ce 4 août, Life & Soft et le CEA ont présenté officiellement leur accord de collaboration. Signé en avril 2020 pour une durée de...