Evénements Meetup "Transfert de style et Generative Adversarial Networks" le 1er février prochain...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Une interface cerveau-machine permet à des personnes handicapées d’écrire grâce à la pensée

Des chercheurs de l'Université de Stanford ont conçu une interface cerveau-machine (ICM) innovante. Cette interface neuronale directe permettra à son utilisateur d'écrire des mots...

Copilot, TabNine : le défi des outils d’autocomplétion basés sur l’IA pour aider les développeurs à écrire leurs codes

La plateforme de développement logiciel GitHub a annoncé, à la fin du mois de juin, le lancement de son dernier outil : GitHub Copilot....

MLP-Mixer : le modèle de Google Brain qui exploite les perceptrons multicouches pour la classification d’images

Une équipe de recherche de Google Brain a revisité les perceptrons multicouches (MLP pour multilayer perceptron) en concevant MLP-Mixer. Il s'agit d'un modèle sans...

Les réseaux de neurones convolutifs pour catégoriser et classifier les images des ecosystèmes pélagiques

Dans le cadre d'une mission, plusieurs chercheurs ont capturé in situ des images de la floraison printanière planctonique dans l'océan arctique, ce qui a...

Meetup “Transfert de style et Generative Adversarial Networks” le 1er février prochain / Toulouse Data Science

Le transfert de style est une tâche à part entière : comprendre et extraire le style d’une œuvre d’art pour l’appliquer à une photo sans modifier son contenu sémantique (objets présents dans la scène).

Depuis 2015, des méthodes à bases de réseaux de neurones convolutifs (CNNs) se sont mis à surpasser les précédentes techniques. Des CNNs entraînés pour la classification d’images permettent de réaliser cette opération, en définissant une fonction de coût (ou d’erreur) spécifique à la reconnaissance du style et du contenu! Un réseau de neurones sert alors de support à l’entraînement d’autres réseaux.

L’étude de ces algorithmes permet de bien comprendre les réseaux de neurones, de voir ce qu’il se passe à l’intérieur et de se défaire l’effet ‘black-box’ des CNNs. D’un autre côté, les Generative Adversarial Networks (GANs) forment un framework générique où deux réseaux de neurones, un générateur et un discriminateur, s’entraînent en même temps, de façon compétitive: le discriminateur cherchant à faire la différence entre des images réelles (provenant d’un dataset) et des images produites par le générateur, ce dernier voulant ensuite tromper le discriminateur.
Le discriminateur se comporte comme une fonction d’erreur ‘entraînable’ qui oblige le générateur à produire des images réalistes. Cette fonction de coût peut très bien s’ajouter à d’autres fonctions de coûts.

L’usage des GANs a permis d’obtenir de meilleurs résultats dans de nombreuses tâches où il est question de génération d’images: synthèse d’images, super-résolution, image-to-image translation, transfert de style, et beaucoup d’autres! Les GANs permettent aussi de faire du pré-apprentissage non-supervisé, pour obtenir de meilleurs résultats en classification d’images, même avec peu de données labellisées. En début de présentation, un rappel sera fait sur “Machine Learning vs Deep Learning” et les CNNs.

Bio : Julien Guillaumin est étudiant à Télécom Bretagne (Brest) en traitement d’images, Kaggler et MOOC friendly

================================

Agenda:

• 18h30 – Accueil des participants

• 19h – Talk d’introduction

• 19h15 – Présentation du talk “Transfert de style et Generative Adversarial Networks [: comment utiliser des réseaux de neurones pour entraîner de nouveaux réseaux ?]”

• 20h45 – Moment apéro et échange entre les membres

Plus d’informations : Toulouse Data Science


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Lutte contre la cybercriminalité : l’exemple du défi IA lancé par le gouvernement canadien aux petites entreprises

Comme les autres organismes de police canadiens, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) peine à accéder aux données chiffrées saisies lors d'enquêtes criminelles. C'est...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

ADAM9, un gène potentiellement impliqué dans les formes graves de Covid-19 identifié par l’intelligence artificielle

Pourquoi certains patients atteints de Covid-19 sont-ils asymptomatiques alors que d'autres développent des formes graves, notamment le SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) ?...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci