Intelligence artificielle Le RGPD : une opportunité pour les marques de gagner la confiance...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Inria dévoile son Livre blanc sur la cybersécurité

À l’occasion du Forum International de la Cybersécurité 2019, qui se tiendra à Lille les 22 et 23 janvier prochains, Inria dévoilera son Livre...

RGPD : La Commission Européenne publie son rapport d’évaluation sur les outils de protection des données

Le règlement général sur la protection des données (RGPD) prévoyait que la Commission présente un premier rapport sur l'évaluation et le réexamen de ce...

Le CNPEN publie un bulletin du veille sur les enjeux d’éthique liés aux outils numériques en télémédecine et télésoin dans le contexte de la...

Le Comité national pilote d’éthique du numérique (CNPEN) a publié cette semaine un troisième bulletin de veille s’inscrivant dans le cadre du travail de...

“La France va rater beaucoup des futures vagues technologiques” avec le RGPD selon Gary Shapiro, organisateur du CES de Las Vegas

L'un des événements majeurs à niveau mondial pour les start-ups reste sans aucun doute le Consumer electronics show (CES) de Las Vegas. Depuis plusieurs...

Le RGPD : une opportunité pour les marques de gagner la confiance des consommateurs

Le règlement sur la protection des données présente une véritable opportunité pour les marques de se différencier en favorisant une expérience individualisée des clients. En renforçant le cadre du traitement des données, le RGPD établit un réel équilibre dans la relation consommateur – entreprise.

Une collecte des données transparente 

À l’heure du digital et du volume exponentiel de données collectées au quotidien, la question de la confiance des clients est cruciale. En 2017, seuls 10% des clients dans le monde estimait avoir un contrôle suffisant de leurs données personnelles (études CSA). Avec l’entrée en vigueur du RGPD, la collecte et le traitement de ces données doit se faire de façon transparente, loyale et avec le consentement explicite du client. Le règlement impose aux entreprises l’obligation d’expliquer de façon claire et intelligible la finalité de l’usage de ces données et sur quelle durée celles-ci pourront être utilisées. Le RGPD rééquilibre la relation au profit du consommateur en renforçant leurs droits avec un cadre sécurisé. Face à cette nouvelle donne, l’entreprise doit non seulement s’adapter à ce nouvel équilibre mais surtout en tirer profit plus vite que ses compétiteurs en proposant à ses clients une expérience beaucoup plus pertinente que par le passé.

Un engagement bilatéral entre le consommateur et l’entreprise 

Avec la multiplication des canaux digitaux, capter l’attention du client s’avère de plus en plus difficile. La croyance partagée du bien-fondé économique de la loi des « grands nombres » (plus je sollicite, plus j’ai de chance d’avoir des achats) conduit inéluctablement à une expérience peu satisfaisante pour le client. Les consommateurs, devenus plus méfiants, s’interrogent progressivement sur l’usage de leurs données. Aujourd’hui encore les réductions, les rabais alléchants et les cadeaux promis par les marques tendent à dissiper les inquiétudes de certains clients. Mais ceci ne durera que le temps qu’émergent des acteurs sachant parfaitement maitriser l’usage opérationnel de la données (Amazon par exemple). Il est donc urgent pour les entreprises de considérer qu’une démarche réellement customer centric est la seule voie de salut dans un univers ultra concurrentiel. Il faut instaurer un véritable engagement bilatéral entre le client et l’entreprise : le consommateur ne communique ses données qu’à la condition de recevoir une offre correspondant à ses réels besoins et préférences.

L’intelligence artificielle pour individualiser l’expérience client

À l’heure actuelle, très peu d’entreprises parviennent à proposer une approche individualisée aux clients. Si tout le monde maîtrise l’art des recommandations, d’autres facteurs peuvent influencer l’acte d’achat : la temporalité, le prix, les canaux, la météo, l’humeur, son environnement, son exposition à des stimuli, … Cette hyperpersonnalisation oblige les entreprises à partir du client, à le considérer comme une entité singulière et non comme un segment et donc à repenser leur organisation et abandonner un contrôle exclusivement humain. Le temps de l’hybridation entre humains et Intelligence Artificielle est venue. L’intervention humaine ne saurait être suffisante pour gérer les énormes volumes de données auxquels sont confrontées les entreprises au quotidien et en aucun cas ne permet de proposer une expérience singulière à chaque client nécessitant de prendre des milliers voir des centaines de milliers de décisions relationnelles. Les algorithmes deviendront alors de nouveaux « collaborateurs » des marketeurs !

Pour établir une relation de confiance et de valeur mutuelle pérenne, l’entreprise doit s’engager dans la voie de l’hyperpersonnalisation afin d’être toujours plus proche de chacun de ses clients. Mais pour réussir ce défi, il est indispensable d’intégrer l’intelligence artificielle aux organisations marketing. La question pour une entreprise n’est donc plus de savoir si elle veut prendre ce virage mais quand et comment.

C’est une question de survie dans un monde qui change profondément plus vite qu’on le croie


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 

Contributeur expert

Stéphane Amarsy

Plus de 20 ans d’expérience dans plus de 30 pays et dans tous les secteurs d’activité, font

Partager l'article

Avec sa Cookie Factory, l’UNESCO propose de « hacker » les algorithmes des cookies

Une nouvelle extension a fait son apparition sur Chrome Web Store : Cookie Factory, à l'initiative de l'UNESCO. L'organisation veut ainsi sensibiliser de manière...

Quand le machine learning permet le développement de modèles mathématiques inédits

Depuis les années 1960, les mathématiciens ont utilisé des ordinateurs pour les aider à découvrir des modèles et à formuler des conjectures. Dans une...

Retour sur les trois lauréats des Prix Inria scientifiques 2021 : Jean-Bernard Lasserre, l’équipe CONVECS et Serena Villata

Instaurés en 2011, les Prix INRIA ont pour vocation de promouvoir les contributions et succès de celles et ceux qui font avancer les sciences...

La deuxième édition du concours de l’UIT AI/ML in 5G vise à prouver l’importance de l’IA en médecine

"Comment appliquer l'architecture ML de l'UIT dans les réseaux 5G" est le thème du second défi mondial ITU AI/ML in 5G lancé par l'UIT,...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci