Intelligence artificielle Une stratégie d’IA réussie doit placer le client au cœur de son...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Le CEA, le CNRS et Inria annoncent le lancement du PEPR Intelligence artificielle

Le programme de recherche (PEPR) Intelligence Artificielle, lancé le 25 mars dernier, co-piloté par le CEA, le CNRS et Inria, est doté d'un budget...

Près de 40 % des salariés français dans le flou quant à l’utilisation de la GenAI au sein de leur entreprise

L’adoption rapide des outils de GenAI tels que ChatGPT soulève des questions cruciales sur leur encadrement au sein des entreprises. Une étude menée par...

IA et assurance : Stelliant Expertise opte pour l’IA de confiance de Golem.ai

Golem.ai a développé InboxCare, une IA analytique du langage qui garantit le respect du RGPD tout en offrant des performances élevées. C'est cette...

L’AI Day revient à Station F le 4 avril prochain

Depuis 2016, l'association France Digitale organise l'AI Day, l’un des événements phares de l’IA en France qui se tient habituellement au mois de novembre....

Une stratégie d’IA réussie doit placer le client au cœur de son développement

ChatGPT a gagné 100 millions d’utilisateurs en seulement trois mois, alors qu’il a fallu 15 ans pour arriver à 100 millions d’utilisateurs pour le mobile et 7 ans pour que 100 millions de personnes surfent sur la toile ! Personne ne peut contester le succès de l’intelligence artificielle.

Bien qu’il y ait de nombreuses conversations passionnantes sur l’importance et le développement de l’IA, sur la flexibilité des modèles ouverts par rapport à la confidentialité des modèles fermés, et sur la façon dont cette technologie progresse très rapidement, trois principes clés se dessinent. Garder ces concepts à l’esprit peut s’avérer utile pour orienter une stratégie d’IA lors de la création de produits et maximiser le retour sur investissement.

Les trois concepts à retenir pour développer sa stratégie d’IA :

1. Développer une approche IA centrée sur le client

Les entreprises doivent voir au-delà des avantages de l’automatisation pour se concentrer sur l’expérience finale. Comprendre les besoins spécifiques de chaque client pour qu’il puisse constater par lui-même la plus-value de l’IA doit être une priorité absolue.

C’est un point clé assimilé depuis des années par certains secteurs, tels que le retail qui utilise l’IA générative pour proposer des recommandations produit personnalisées aux consommateurs, ou encore les plateformes de streaming musical qui déterminent les préférences des utilisateurs pour générer des playlists personnalisées en temps réel. Cela leur permet d’offrir une expérience unique dans leur secteur, et c’est une méthode qui est vouée à se démocratiser car elle applicable à bien d’autres domaines. Dans le secteur des communications unifiées, l’IA peut notamment déterminer les préférences de travail de chaque utilisateur, suggérant ainsi automatiquement les plages horaires optimales pour les réunions et les périodes où il a plutôt besoin de se concentrer sur ses missions sans interruption. Ce type de fonctionnalités contribue à améliorer la productivité individuelle et, à terme, à rendre l’IA bénéfique pour les résultats globaux de l’entreprise.

2. Gagner et surtout maintenir un environnement de confiance

Établir une confiance durable avec ses utilisateurs ne se limite pas à mettre en place des politiques de confidentialité bien rédigées. C’est en faisant preuve de transparence sur la manière dont les données sont traitées et dont les algorithmes participent à la prise de décision qu’une entreprise se positionne comme fiable.

Tout comme les réseaux sociaux proposent déjà des contrôles granulaires sur les préférences de contenu, les utilisateurs de n’importe quel service devraient avoir la possibilité de personnaliser leurs paramètres pour choisir les données qu’ils souhaitent partager. La communication est également primordiale, car ils ont besoin de savoir en quoi l’accès à certaines de leurs données permet non seulement d’offrir le meilleur service possible, mais peut aussi faciliter la découverte de bugs ou de failles de manière proactive, et renforcer la sécurité. Autre facteur rassurant, l’IA peut être utilisée pour chiffrer et sécuriser les données de communication, garantissant ainsi la confidentialité des échanges. Et il ne faut pas oublier de montrer que, peu importe à quel point une technologie est développée, c’est toujours une présence humaine qui l’accompagne et prime sur les décisions finales.

3. Tirer parti de l’adaptabilité de l’IA

Face à une technologie aussi évolutive, l’agilité est un impératif pour les entreprises qui souhaitent rester compétitives. Si elles ont développé leur propre modèle d’IA, elles doivent veiller à l’enrichir continuellement et de manière ciblée. Il peut également être intéressant d’opter pour une approche fédérée, qui réunit plusieurs modèles pour répondre à un éventail de besoins spécifiques.

Prenons l’exemple d’une entreprise qui utilise l’IA pour optimiser sa chaîne d’approvisionnement. En ajustant constamment les prévisions en fonction des données en temps réel, elle peut réagir rapidement aux demandes et à leurs fluctuations, restant compétitive avec un service sur mesure pour ses clients. Dans le secteur des communications unifiées, le constat est le même. L’IA permet d’ajuster automatiquement la qualité du son et de la vidéo en temps réel en fonction de la bande passante disponible, assurant ainsi des communications fluides et adaptées aux conditions du réseau. Elle est également capable de détecter les tendances d’utilisation des différentes fonctionnalités, ajustant ainsi l’interface utilisateur pour une expérience plus intuitive et personnalisée. À terme, cette technologie sera en mesure d’automatiser de nombreux processus dans encore davantage de secteurs et à différentes échelles.

La stratégie IA des entreprises ne peut pas se contenter d’être une simple réponse aux tendances technologiques. Elle doit être une vision intégrée qui place le client au cœur de chaque décision, construit une confiance inébranlable, reste agile dans un monde en mutation constante et saisit les opportunités avant les autres. C’est dans cet équilibre dynamique que l’IA devient véritablement un moteur de succès pour les entreprises innovantes.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
Saimple par Numalis

Saimple est la première solution saas permettant d'analyser et de valider des intelligences artificielles et plus particulièrement des réseaux de n...

 

Contributeur expert

Charlotte Nizieux

Directrice marketing et porte-parole Zoom France

Partager l'article

Le CEA, le CNRS et Inria annoncent le lancement du PEPR Intelligence artificielle

Le programme de recherche (PEPR) Intelligence Artificielle, lancé le 25 mars dernier, co-piloté par le CEA, le CNRS et Inria, est doté d'un budget...

Près de 40 % des salariés français dans le flou quant à l’utilisation de la GenAI au sein de leur entreprise

L’adoption rapide des outils de GenAI tels que ChatGPT soulève des questions cruciales sur leur encadrement au sein des entreprises. Une étude menée par...

IA et assurance : Stelliant Expertise opte pour l’IA de confiance de Golem.ai

Golem.ai a développé InboxCare, une IA analytique du langage qui garantit le respect du RGPD tout en offrant des performances élevées. C'est cette...

L’AI Day revient à Station F le 4 avril prochain

Depuis 2016, l'association France Digitale organise l'AI Day, l’un des événements phares de l’IA en France qui se tient habituellement au mois de novembre....